Ask @Antouny:

Continue avec une rime: «De ma fenêtre, je vois ...»

De ma fenêtre, je vois des choses immondes, tout ça m'écœure,
Un monde pareil, où les filles trompent, mais la sic' adoucit les mœurs.
Je comprends plus rien, ça devient auch les gars s'maquillent, les gars s'marient,
Les tass châtient, l'État fatigue, j'perds mes mots comme un asthmatique.
On se fait bon nombre de films, pire qu'un cinéma vu que la réalité tue.
Fêtard tu t'es vu, s'endorment très tard, les jeunes de plus en plus têtue.
Le cœur meurtri, dépressif ils connaissent tous la pendaison,
Sans raison, sont incompris comme de vivre douze mois sans saison.
Tu peux taffer comme un esclave, quand même finir ta vie endetté,
Embêté jusqu'au large, pendant qu'les riches sont aux Maldives en été.
J'divague tu m'crois cinglé? Si étonnant que les petits soient flingués.
Timbré, dix taffs puis j'm'vois scindé, ici sans marque t'es mal fringué.
#A..

View more

Next