Ask @Chocorow:

-

Drift.
Tu me manques parfois.
Il m'arrive de me remémorer quelques bons souvenirs, de me rappeler à quel point tu étais belle à travers mes yeux et à quel point j'ai pu t'aimer.
Puis je reviens brusquement à la réalité.
L'amertume dilue ces brèves pensées, et toi, tu te dissipes dans la brume jusqu'à ce que je ne puisse plus définir les traits de ton visage si familier.
Le temps a passé et a emporté ton odeur au gré du vent.

View more

-

ev
Revenir d'un voyage à la montagne, déposer ses valises dans son appartement, rouler une cigarette, fumer sur le balcon, prendre une douche, s'habiller rapidement, prendre le métro, retrouver sa ville.
Monter les escaliers, tourner la tête et voir sa meilleure amie la clope au bec agiter ses bras dans les airs au-dessus de sa tête pour nous faire signe, se diriger vers la terrasse du bar, la serrer fort contre moi, entendre à nouveau sa voix me dire "petit chat !", commander une pinte, lui raconter mon voyage et lui montrer mes bobos.
Faire semblant d'être sobres alors qu'on est complètement torchés, commander du vin blanc après deux litres de bières, se lever en titubant alors qu'il n'est que 18h pour acheter des clopes, marcher dans Paris en profitant du moment, s'asseoir sur les quais de Seine, s'allonger sur le dos en laissant les jambes sur le rebord du quai, se dire mutuellement "je t'aime", rire, et prendre cette photo.

View more

[IDJ]: Musique

Une Âme Perdue
Je vais te faire part de la délicieuse soirée de ma vie, qui s'est déroulée hier soir d'ailleurs.
J'étais accompagné d'une amie que j'apprécie beaucoup et que je considère comme une petite soeur, et nous sommes allés au concert de Being As An Ocean et Trash Talk au Glazart sur Paris.
BAAO ont lancé le concert et le chanteur est alors descendu de scène pour venir chanter et screamer dans la foule.
J'étais juste devant lui.
Tu sais c'était une délivrance pour moi de les voir, après tout, Being As An Ocean représente tellement ce que j'ai pu ressentir ces dernières années : un grand amour perdu et irrécupérable, une vie fade et sans goûts depuis cette même rupture, un déménagement chez quelqu'un que je me dois d'appeler "tante" mais qui n'étais pour qu'une simple étrangère osant crier sur tout les toits qu'elle me connaît mais se trompant lourdement sur mon compte et un esprit noyé dans les regrets et hanté par la silhouette d'une fille que j'ai aimé de tout mon coeur.
J'en avais même fait des cauchemars la nuit, d'ailleurs, j'en fais toujours.
Et c'est pourquoi ce groupe représente tellement pour moi. A travers ses paroles mélancoliques, ils expriment ma souffrance mieux que je ne pourrai jamais le faire.
C'est pour cette raison que pendant ce merveilleux concert, j'ai chanté, crié, gueulé sur chaque chansons à m'en détruire la voix. Et ce geste, pourtant si simple, m'a valu un énorme calin de Joel, le chanteur de Being.
Et pendant que je le serrai contre moi, j'ai entendu se glisser à mon oreille " Thank you man...Thank you so much..."...
J'ai craqué.
Love.

View more