[QG] : si une escouade de ninjas voleurs de sous vêtements s'attaquent à vous... vous esquiver ? contre-attaquer ? raconte moi cette bataille sans merci ! de rien !

Sheogorath
Et c'est alors que Cycibot perdit l'équilibre face à une dizaines d'individus vêtus de noir, coiffés de slips multicolores et de bonnets féminins décorés de dentelles autour de la taille pour ranger leurs dégrafeurs et leurs petites armes, ils étaient entrés par la baie vitrée maintenant en morceau suintant sur le sol, la porte forcée de prises de pieds contre la poignée, grande ouverte à présent, et même un conduit d'aération assez grand pour voir passer deux corps humains à la fois et en sortir le long du mur. Allongée sur le sol, elle regarda impuissante un premier ninja tentant de lui asséner un coup de sabre entre les deux yeux. Levant le bras droit, elle réussit la tâche de n'être touchée par la lame seulement sur l'avant bras, et dépliant le coude à la vitesse que lui permettaient ses moteurs, prit à pleine main la lame. Elle avait prise sur une arme, une bonne occasion pour prendre l'avantage, le sourit lui revint lorsqu'elle se redressa en forçant l'individu masqué à poser un genou à terre. La cyborg fit force sur son membre pour lancer l'individu accoutré d'une couche contre l'étagère à confiture de gauche qui tomba sur la tête du pauvre démunis, l'étourdissant pour un bon moment, et ce fut le buste en avant et les bras écartés qu'elle activa ses rails de vitesse. Elle parcourut la salle d'une courbe, brandissant le sabre, coupant qui voulait bien se mettre en travers de son chemin et récupéra ses petites culottes plus rapidement qu'elle ne se débarrassa, d'un ample mouvement de lame au dessus de sa tête, des mains d'un autre ninja, à l'écart des combats, qui avait le bras dans le tiroir à chaussettes (et autres joies de la couverture quotidienne).
Ses sous-vêtements tenue dans un poing, l'arme de l'autre main, Cycibot sourit de nouveau avec la cruauté que son esprit programmé pouvait faire preuve et tendit vers les voleurs le sabre tel un outil de jugement au dessus de leurs tête. Personne ne touchait à ses précieux vêtements, uniques et introuvables maintenant que la mode a changé.
Alors les ninja s’approchèrent les uns de autres, même la main coupée réussit à grimper le tiroir et rejoindre ses partenaires. Et alors... Quelle ne fut pas la surprise de la machine modifiée de voir au beau milieu de son salon, une longue corde de vêtements intimes s'étirer autour d'une masse organique noir qui gonflait et gonflait jusqu'au plafond au point d'être courbée bien au dessus de la brune, les yeux grand ouverts de stupeurs face au monstre qui la dominait par sa taille et la quantité de vêtements qu'il portait. Le robot lâcha ses sous-vêtements si bien protégés et recula, le bras gauche cherchant désespérément un appuie ou une défense, l'arme basse, pour s'accrocher enfin à la table de mur du la cuisine.
Comment peut-elle vaincre une fusion de Ninja collectionneurs sous vêtements ? Réussira-t'elle à s'en sortir ? Et bien comme ça m'ennuie trop d'écrire la fin, ce sera pour le prochain épisode.

View more