Ask @E_lyn_n:

Related users

Il te manque ?

Tu sais, j'ai commencé à prendre du recul sur toute cette histoire. J'ai commencé à réaliser que ce n'était pas mes croyances qui ont rendu mon deuil pathologique à l'époque. Et le pire c'est que je l'avais écrit pour un travail de psycho. Mais j'l'ai intériorisé. J't'étais tellement loyale. A toi. A ta mémoire, que j'me refusais de te cracher dessus le moindre postillon. J'aurai dû te vomir au visage. La vérité, c'est que notre relation amoureuse n'était pas du tout saine. Le fait que tu me voulais uniquement pour toi. Que je devais renoncer à certains amis pour te garder. Le fait d'être bloquée à chaque disputes. Les tromperies constantes. Les secrets. Le chantage affectif.
J'me suis effacée. J'ai disparu. Par peur. J'me suis façonnée comme tu voulais que je sois. J'étais littéralement un esclave dont tu pouvais tout avoir. J'étais entièrement tienne. Et je l'ai été terriblement longtemps après tout ça. Je voulais être parfaite pour toi. Je ne l'aurais jamais été. Et c'est pour ça que mon deuil était difficile. Je voulais te rendre fière de moi mais je savais que c'était impossible et ça me bouffait.
Au lieu de te remettre en cause, c'est moi que j'ai blâmée.
Mais je ne voyais pas tout ça. Ou plutôt, aussi cliché que soit cette phrase, je pensais que c'était ça aimer. Alors c'est ce que j'ai essayer de rechercher. La souffrance. La douleur. Etre maltraitée. Manipulée. Par n'importe qui. J'avais si mal de t'aimer que j'avais l'impression que ça me rendait vivante. Je cherchais ce qui te ressemblait pour ressentir ça. Et je voulais que tu reviennes pour me briser à nouveau. Quand j'ai rencontré mon copain actuel, au fond, j'ai tout de suite compris que c'était ça Aimer vraiment. De façon saine. Mais j'ai mis du temps à l'accepter. Tellement que j'me suis faite souffrir toute seule parce que je n'avais personne pour le faire. Tellement que je suis persuadée que mon anorexie est liée à toi. Bizarrement, ça a commencé quand je t'ai envoyé ce long message d'adieu. Depuis que je savais que tu n'allais plus du tout revenir cette fois. Bizarrement, depuis que j'ai appris tout ça sur toi, ça va mieux à ce niveau là. C'est toujours compliqué parfois. Mais je vais m'en sortir.
Et j'me dis que j'ai vraiment jamais su prendre soin de moi. J'ai jamais pris conscience de mon importance ni de ma valeur. Jusqu'à récemment. Et ça fait beaucoup de bien.
Je ne veux plus me faire souffrir. J'veux prendre soin de moi. De mon couple. De mon corps. De mon esprit. J'veux me sentir vivre autrement que par la douleur. J'veux être apaiser.
J'veux respirer.

View more

Il te manque

Comment te sens-tu ?

Tu sais ce que j'ai appris récemment ?
J'ai appris que la dépersonnalisation/Déréalisation pouvait être causé par la maltraitance affective. Merci "maman". Mais également par la mort inattendue d'une personne aimée. J'sais pas si tu t'rends compte de l'impact que t'as eu avec ce mensonge. J'vois mes amies à qui il est arrivé la même chose qui ont encore cette blessure aujourd'hui. Aucune de nous ne semble pouvoir s'en remettre réellement un jour. J'me demande si t'as un jour regretté. Ou même simplement réalisé.
J'ai plus trop osé écrire à ton sujet depuis que j'ai appris ce que tu avais vraiment été. Mais c'est pas en cachant les choses au fond d'un placard qu'on y fait face et qu'on peut avancer.
Alors pour une énième fois, j'avais envie de faire un petit bilan.
Ce qui n'a pas changé c'est toutes les séquelles, la difficulté à exprimer mes émotions et à les comprendre. Même si j'ai compris que tu n'étais pas le seul responsable de cela. Egalement la peur de faire confiance. Le sentiment d'instabilité relationnelle quasi constante. Et donc le besoin presque maladif d'être sans arrêt rassurée. La phobie du deuil/de la mort des gens que j'aime de manière presque obsessionnelle parfois.
Ce qui n'a pas changé non plus, c'est que je continue de penser à toi par moments. J'essaye juste de m'en empêcher. J'me sens sale de mes sentiments encore présents. Mais je peux rien faire contre, ne pas y penser ne va rien y changer. Je dois juste l'accepter. J'ai trop de chose à accepter. Mais j'y travaille. J'y travaille.
Je continue de rêver de toi aussi. Et tu continues de me manquer. Toi ou plutôt les souvenirs que j'avais. Qui sont, on peut le dire, complètement faussés finalement. Car la réalité est toute autre..
Mais ce qui a changé, c'est que je ne t'attend plus. Je me rend compte aussi que mon couple a enfin prit la place qu'il devait prendre dans ma tête et dans mon coeur.
J'me rend compte que j'ai enfin arrêté de te chercher dans toutes les personnes que je rencontre. Parce que je n'ai plus besoin de toi pour me sentir vivre.
Et je crois que c'est le bilan le plus encourageant que j'ai jamais fait à ton propos.

View more

🖤

On peut dire qu'elle a répondu à ma dernière question.
Je sais pas d'où elle sort. Je sais pas qui elle est ni pourquoi maintenant.
Ce qui me tenait encore c'était de croire qu'il y avait peut-être eu un peu de sincérité. J'espérais que j'étais seule. Qu'il y avait un truc spécial. Que tu niais juste tes sentiments.
Non seulement j'n'étais qu'un jeu. Mais en plus de ça elles étaient jeunes mineures.
Ca me dégoute. J'me dégoute.
J'me sens sale et salie.
D'avoir pu t'aimer et de ne pas savoir arrêter pour autant.
J'étais seule ce soir là face à tout ça. J'l'ai toujours été pour ce qui te concerne. J'ai rarement autant souffert. Tout est ressorti d'un coup. Tout ce que j'ai pas pu exprimer en presque 7 Ans. J'ai jamais eu aussi mal. J'ai jamais été aussi seule. Toute la nuit la phrase "j'veux mourir" tournait dans ma tête. J'veux pas mourir. Mais c'était tellement intense. La douleur. J'ai vraiment jamais eu aussi mal. Même pour ta "mort". Parce que là j'me suis dit que ce deuil avait vraiment été là pour rien. J'ai l'impression d'avoir souffert 7 ans pour rien. J'me hais. J'ai versé tellement de larmes. Tu ne peux même pas imaginer. J'me hais. De t'avoir laissé tout ce temps autant de place dans ma vie et mon coeur. J'ai jamais su faire autrement et j'me déteste pour ça. C'est encore ce que je fais aujourd'hui en écrivant tout ça. Mais j'ai tellement à expier.
Je suis tellement seule. Parce que chaque fois que j'ai tendu la main et crier à l'aide on m'a laissée face "Toi". Ce soir là aussi. J'ai plus le courage de réessayer. J'veux tout abandonner. Je suis épuisée. Je suis à bout.
J'veux juste que ça s'arrête.
Ca fait presque 7 ans bordel.
Je suis même pas sûre qu'avec tout ça j'y arrive. Et j'me dégoute.
J'ai des tonnes de séquelles et je ne souhaitait ça à personne.
On est combien d'autres à t'avoir subi?
T'es la pire des pourritures.

View more

On peut dire quelle a répondu à ma dernière question 
Je sais pas doù elle

-

Flopofthepop’s Profile PhotoFlop
J'ai pratiquement pas réussi à manger aujourd'hui.
Je crois que j'ai jamais vu l'anorexie d'aussi près.
Ca me terrifie. Je suis toujours en train de nier et de me trouver des excuses comme quoi c'est pas possible.
Mais j'le sais. Je sais que j'me punis pour ce que je te fais.
J'm'en veux tellement.
J'me dis que je mérite pas de manger et tant mieux si j'en souffre.
Alors que je sais. Je sais très bien que ça aurait quand même finit de cette façon.
Y avait aucune chances pour que ça se passe bien.
Aucune chance que ça ne finisse pas mal.
J'ai eu beau retourner le problème un millier de fois dans ma tête de toutes les façon possible. Je sais très bien qu'à un moment ça allait juste trop me détruire. Peut importe la manière. Et je pense que j'accepte pas de prendre soin de moi. Je culpabilise que ça se passe "bien" pour moi et pas pour toi. Alors j'me punis.

View more

Jai pratiquement pas réussi à manger aujourdhui 
Je crois que jai jamais vu

Vous allez bien aujourd'hui ?

C'est quand même compliqué les séances psy putain. J'ai juste expliqué.. Nous. J'ai survolé notre histoire de 6 ans en 6 minutes. Et genre, je fais que rêver de toi depuis. Et je remet tout en questions. Et je m'en pose des milliers. Est ce que j'aurai pas peur de t'oublier comme au début? Est ce que finalement j'aurais pas toujours un deuil à faire? Est ce que je vais réussir à t'oublier sans comprendre pourquoi tout ça? Est ce que je vais vouloir t'oublier? Est ce que je vais pouvoir ? Est ce que tu serais pas une obsession? Est ce que j'ai pas été toxique af avec toi finalement ?
Ces nouvelles questions qui viennent s'ajouter aux anciennes je.
C'est finalement comme, j'ai l'impression que tout va bien mais que j'ai JUSTE pas confiance en moi.
Je fais une thérapie je découvre
ma mère est une PN
j'ai des TCA
J'ai des obsessions
Je? Laissez moi mourir là en fait ptdrrrr

View more

.

Je pensais vraiment pas que ça serait si dur.
Je sais pas si j'me déteste plus pour avoir laissé trainé la situation. Parce qu'au fond, te savoir revenir était rassurant.
Ou parce que j'ai tout arrêté.
C'était pas le bon moment.
Mais est ce qu'il y avait un bon moment ?
Est ce qu'à un moment ça aurait pu aller et ça n'aurait pas risqué de te faire encore plus de mal que tu ne l'es?
J'me déteste. J'ai jamais voulu te faire ça.
Et peut-être que mon rêve c'était pour ça.
Et puis peut-être pas.
Que tu me dises que t'es fier de moi et la chose la plus belle et la plus douloureuse à la fois que tu m'aies dites.
Et je sais même pas pourquoi.
J'me retrouve toute seule face à toute mes pensées et tout ce que je ressens. J'ai mal au crane et j'ai envie de vomir. Et j'ai aucune idée de comment gérer.
J'ai peur pour toi.
Je crois que c'est ça le pire.
J'ai peur que tu fasses de la merde encore plus que d'habitude.
Ma phobie du deuil est pas sereine.
Et le plus drôle c'est que je pourrais même pas être au courant.
J'ai peur.
J'ai juste peur pour toi.
Je t'aime, et j'ai profondément envie que tu prennes soin de toi.
Mais ça me pose un dilemme parce que je peux pas me permettre d'être là pour toi.
Je peux pas.
Et je sais que j'ai tout empiré.
Et j'ai peur.
Juste prend soin de toi putain.
Je croirais toujours en toi.

View more

🖤

J'ai fait un rêve cette nuit.
J'étais dans un parc.
Et j'y rencontre Seyo.
Il me dit que t'es là.
Que tu m'en veux énormément mais qu'il faut qu'on se parle.
Il me dit qu'on a tous les deux besoin d'avoir cette discussion.
Je t'ai vu.
Tu étais de dos, le soleil se couchait face à toi. Il teintait ta peau d'orange et d'or.
J'ai d'abord eu peur.
Mais je sentais qu'il le fallait.
Et là tu m'as regardé avec ce regard empli de colère dans un premier temps. Puis tu t'es adoucis. J'ai souris doucement. Juste parce que j'étais avec toi, enfin. Et que j'étais apaisée à tes cotés. Je t'ai dit que j'avais vu Seyo, qu'il pensait que ça serait une bonne idée qu'on parle. j'ai ajouté qu'il avait toujours eu de sage paroles. Tu as rigolé à ces mots. Et finalement, c'est comme s'il n'y avait jamais eu aucun problèmes.
Ce rêve m'a tellement perturbé.
Je t'ai vu. En 3D en détails avec toutes les expressions de ton visages que j'ai imaginé des milliers de fois. Je pouvais te toucher. Te sentir.
Les rêves que je fais sur toi sont toujours déstabilisant. Mais celui-ci l'est bien plus que tous les autres réunis.
Les mots arrêtent pas de tourner dans ma tête.
"Il faut que vous parliez. Vous avez tous les deux besoin de cette discussion."
C'est pas anodin, j'le sais.
Ca fait un an maintenant. Que je t'ai écrit tout ça. Mais tu n'as jamais répondu. Et je ne t'en ai pas laissé l'occasion. Maintenant, tu l'as. A nouveau.
Je crois qu'il est temps.

View more

Jai fait un rêve cette nuit 
Jétais dans un parc 
Et jy rencontre Seyo
Il

t'es objectifs à atteindre ? ;)

Aller bien. Ou aller mieux.
Même si c'est en bonne voie.
J'ai une nouvelle psy. Et c'est aussi compliqué qu'encourageant.
J'ai enfin "accepter" que je souffrais de TCA.
J'ai compris une que ma mère avait une emprise extrèmement toxique sur moi.
Et tout ce que ça impactait dans ma vie et dans mes relations.
Mais j'ai aussi appris que ce qu'elle essayait de me faire croire n'était pas la réalité.
Je m'ouvre beaucoup plus aux autres. J'me sens même BIEN avec les autres. Ca m'est jamais arrivé. Les autres s'ouvrent à moi et se confient +. Bref, je suis dans un cercle vertueux. Et ça fait du bien.
Mes TCA me font chier. Mais peut-être que j'y arriverais.
Peut-être pas.
Un pas après l'autre pas vrai?

View more

Next