Ask @Emelle_:

@

J’aurais pu lui dire.
J’aurais pu lui lâcher en face que je l’aimais, qu’il comptait plus qu’il ne le pensait.
J’aurais pu lui faire comprendre que je ressentais ce qu’il ressentait, qu’on n’etait pas si différents au final.
J’ai eu mon moment pour le lui partager, il m’a même répétée plusieurs fois qu’il pouvait comprendre ce qu’il se passait dans ma tête, que jamais il ne me blesserait ni que je pouvais le blesser.
Il m’a jurée à plusieurs reprises que je pouvais lui faire confiance, qu’il serait apte à tout entendre et à partager ma peine.
Mais je me suis tue.
Je l’ai laissé déballer sa vie.
La nuit a filé et moi je me suis défilée.

View more

Next