Ask @Heartwound:

-

il y a des personnes qui te lisent comme un livre ouvert, qui te ferment comme un livre lu, qui t'écrivent comme un livre blanc, qui perdent le signet, qui voulaient te lire, mais les émotions ont été avortées, qui t'ont déballé et placé sur une étagère, qui t'ont amené à la maison et mis dans la bibliothèque.
Peut-être qu'un jour quelqu'un te lira sérieusement, de la couverture jusqu'à la dernière page et gardera avec lui comme le cadeau le plus précieux.

View more

Je vois les messages sur ton poids, et tu sais, tu es loin d'être obèse. Le chiffre sur la balance, et l'avis des personnes hors corps médical si jamais, n'ont aucune valeur et ne sont aucunement compétents. Tu as l'être d'être une belle personne, au sens physique et au sens humain, vraiment.

Je te fais pleins de bisous.

View more

-

Satyriasis
De temps à autre, certaines sensations nous reviennent, terrées pendant un long moment dans notre esprit. Elles resurgissent brusquement et uniformément, tel un marin qui ressent une vague tandis qu’il navigue sur une mer calme en apparence ; une vague forte, grande et qui risque de le faire tomber. Cependant, le marin gigote, tremble et se redresse : aucune autre vague n’a fait valdinguer son bateau de la sorte. Cette vague, aussi momentanément soit-elle passée, aussi brièvement s’intégrera-t-elle dans la mémoire. Les mots qui lui viendront en tête lui démontrent alors à quel point son cœur en a été touché, à quel point cette vague, petite et frêle à première vue, a provoqué quelque chose. Et ce quelque chose, paradoxalement à ce que l’on voit et ce que l’on perçoit, est immense et semble d’emblée impossible à décrire, tant le souvenir paraît impressionnant à la mémoire.

View more

Next