Ask @Heddieeeeee:

Vous croyez que les relations à distance sont impossibles ? ?

"[...] Lorsqu'ils étaient ensemble, il n'y avait qu'eux deux. Mais lorsque l'un ou l'autre partait, les autres avaient leur place dans l'intimité de chacun. Malgré tout cela, les matins où elle se réveillait à ses côtés lorsqu'ils étaient enfin réunis, elle le regardait, lui qui était si paisiblement endormi. A ce moment une certaine chaleur venait tout de même réchauffer son cœur [...]". C'est une partie d'un texte apparaissant dans le site de Jocelynn à la page "about her". Alors, même si Jocelynn est dans une relation assez particulière, elle estime que oui, une relation à distance est possible. Mais il faut s'en donner les moyens : être prêt à faire quelques compromis, avoir de la patience, et être sûr d'être sur la même longueur d'onde que l'autre, sur la notion de fidélité, les attentes et tout. Il faut VRAIMENT vouloir que cela marche. Cependant, elle ne base pas son avis de manière général, mais d'après son expérience avec son propre couple. Mais la base de son couple est fondé sur un marché, ils sont très libres, et d'une certaine manière, on peut dire que c'est un faux couple. De plus, les périodes où elle est loin de lui sont de grand maximum un mois, après ça dépend de si elle repart rapidement ou pas. Donc est-ce qu'on peut vraiment donner du crédit à son avis, sur ce sujet ?
De l'autre côté on a Silas qui pense que c'est impossible. En dehors des personnes qui se déplacent pour de longues périodes pour le travail comme les gens de l'armée (même là ça reste compliqué). On va prendre le cas classique d'une rencontre sur internet ou que l'un déménage définitivement ailleurs pour une raison quelconque et que l'autre ne peut pas le suivre. Ils pense que c'est faisable au début, mais à la longue ça devient compliqué et impossible. Sachant que lui, contrairement à Jocelynn ne permettrait jamais une union libre ou on s'autorise d'avoir des bails sur le côté, c'est pas du tout son délire. Surtout parce qu'il pense aussi qu'il n'y aurait pas que le sexe, la chaleur et le réconfort que l'un apporterait à l'autre qui manquerait à cette relation. C'est surtout qu'il n'y aurait plus aucun moment ni nouveaux souvenirs partagés ensemble, ou seulement de rares. Juste des conversations au téléphones et par messages, quelques selfies (comme ci-joint hehe), et appels vidéo. Il juge que très rapidement, il n'y aurait plus de passion, que ça sera une routine pesante. D'après lui, tout le monde finirait pas être lassé, et que sans même s'en rendre compte ils finiraient par "s'oublier". Ils finiraient par trouver moins de temps pour rendre visite à l'autre, moins trouver de temps pour appeler (etc.) l'autre, moins apporter d'intérêt, penser à l'autre et tout ça mélangé avec les nouvelles rencontres et les choses de la vie. Ce genre de relation est donc impossible sur le long terme aux yeux de Silas et de la plupart de mes personnages qui partagent complètement cet avis.

View more

[Retour] Vos (ou votre) personnages ont-ils déjà vécu l'abandon ou la perte d'un proche ? Si oui, à leur actuelle, cet événement ou ce traumatisme influe-t-il leurs rapports avec autrui ?

The Lone Wolf
Nikkie a perdu son père (qui s'est suicidé), ça lui a causé un véritable choc. Et ses rapports avec autrui étaient presque à 0. Même à l'heure actuelle elle n'a pas totalement fait son deuil. Puis y a eu Andre (Julian), qui lui a donné un nouveau souffle de vie, mais à sa connaissance, il a fini par mourir. Du coup avec la perte d'Andre également, tout ça agrémenté avec la mort de sa mère à sa naissance, actuellement, elle a l'impression que tous les gens qu'elle aime et qui l'aiment finissent par mourir. Alors elle se contente d'être hypocrite et d'avoir de faux rapports et des rapports peu profonds avec les gens. Les seules personnes avec qui elle est véritablement elle font partie d'un cercle vraiment réduit.
Julian a perdu ses parents et une bonne partie de sa famille dans l'enfance. Mais ce n'est pas ce qui influe directement son comportement et ses rapports avec autrui, maintenant. Par contre, la perte de Nikkie, qu'il a dû abandonner joue beaucoup sur ses relations et ses rapports amoureux.
Seth a été abandonné par son père alors qu'il était enfant. Honnêtement, même après tout ce temps à le jouer, j'ai du mal à dire si ça a véritablement influencé son comportement et ses rapports avec autrui, à l'heure actuelle. Mais je pencherais plus sur le non.
Sahar a perdu sa mère, Nazira et l'homme qu'elle aimait. Elles ont été tuées et Pietro est mort dans un accident. Oui, toutes ces pertes influencent son comportement, notamment la perte de sa mère qui a été le déclenchement de tout.
Jocelynn a été abandonnée à la naissance. Même si elle a du mal à l'assumer, ça l'a toujours perturbée et surtout dans son enfance et son adolescence. Plus jeune, elle avait toujours du mal à lier avec les autres, qui ne l'aimaient pas à cause de son comportement. Ensuite elle a perdu Mateo, ça lui a fait énormément de mal, mais elle s'y attendait car il était très malade. La perte de ce dernier n'a pas eu de conséquences sur ses rapports avec les autres (pareil pour Leo et Petra).
Leonel a perdu la totalité des membres de sa famille. A l'heure actuelle, ça influe sur ses rapports avec les autres dans le sens ou il est très protecteur et bienveillant envers les gens qu'il aime car il veut tout faire pour ne plus perdre personne.
Petronia a été abandonnée par sa mère puis son père. Ces abandons successifs ont crée en elle une véritable peur de l'abandon qui fait qu'elle a du mal à s'attacher aux gens car elle sait (d'après elle) que les gens finissent toujours par partir (exception pour Leo, Josie, Darryl et Tiana). C'est pour ça qu'elle est assez froide en général et évite l'amour et de nouvelles grandes amitiés.
Quant à Deva et Silas, ils n'ont vécu aucune perte choquante, ni d'abandon si surprenant, ils s'en sont vite remis.

View more

Crois-tu au coup de foudre? Pourquoi ou pourquoi pas?

Nikkie croit au coup de foudre, mais elle estime que c'est une chose qui n'arrive qu'une fois dans une vie. Après tout, c'est ce qu'elle a vécu avec Andre (Julian), à son sens. Parce qu'elle estime que lorsque deux personnes sont faites l'une pour l'autre, lorsqu'un être trouve son âme-sœur, il le ressent immédiatement. Le coup de foudre selon elle, est une chose indescriptible, une sensation que l'on ne peut pas ressentir deux fois dans une vie. D'après son expérience, elle dirait que ce que l'on ressent pour la personne pour qui on aurait ce "coup de foudre" allait bien plus loin qu'une attraction physique, comme une sorte de fascination qui s'instaure dès la toute première discussion. On est fasciné par l'autre car il est fascinant non seulement par son physique, mais aussi par son allure, sa prestance, sa façon de s'exprimer, ses mimiques et sa manière de penser. De là né une grande et irrésistible envie d'apprendre à connaître et d'aimer une personne pourtant encore inconnue. C'est ça le coup de foudre.
Quant à Seth, lui, n'y croit absolument pas. Il estime que le coup de foudre c'est juste une invention de gens un peu bêtes qui confondent attraction physique et amour. D'ailleurs je dirai que mes autres personnages sont tous plus ou moins d'accord avec lui. Même si certains, comme Jocelynn ont cru au coup de foudre pendant la jeunesse.

View more

Quelles sont vos expressions, tics ou attitudes dont votre ou vos personnages auraient éventuellement hérité ?

Aloors, je pense que mes personnages ont tous hérité d'un petit quelque chose de moi. Donc, ce qui me vient d'abord à l'esprit :
Petronia c'est la peur de dévoiler ses sentiments, parler de ce qu'elle ressens etc, une bonne fois pour toutes. On préfère la plupart du temps, faire comme si de rien n'était ou dire le contraire de ce qu'on ressens, de nos sentiments. C'est plus simple comme ça. Franchement c'est une attitude toxique pour tout le monde.
Nikkie croise automatiquement les jambes quand elle s'assoit. Et aussi elle a hérité de mon "en effet" que je sors un peu pour pour tout et n'importe quoi, que ce soit au début d'une phrase, à la fin d'une phrase ou comme phrase simple, pour dire d'accord comme je m'en fous. Bref. Mais elle, l'utilise avec plus de sens que moi, haha, déjà !
En ce qui concerne Sahar, c'est probablement arquer un sourcil quand elle entend/apprend quelque chose qui ne lui plaît pas.
Leonel est un peu bordélique.
Silas a ma fierté mal placée.
Deva joue, tripote ses bijoux, ses mains lorsqu'elle est nerveuse.
Jocelynn a hérité de ma manie de d'abord rire nerveusement dans des situations où elle se sent mal à l'aise, prise au piège
Seth quant à lui, c'est un mauvais perdant, comme moi. Mais lui ne l'assume pas

View more

(Retour) Votre/vos personnage(s) (est)sont-il(s) capable(s) de pardonner l'infidélité ? Comment réagirai(en)t il(s) face à la tromperie ?

русский крыса
Je vais traiter ça dans un cadre hypothétique et pas dans le cadre de RPs. Je trouve ça un peu dommage de devoir inclure de la tromperie dans un RP pour pouvoir le pimenter. Surtout que pour moi ça signerait plus la fin du RP qu'autre chose car mes diables peuvent accepter beaucoup de choses mais pas la trahison amoureuse. Surtout s'ils aiment vraiment. Ca serait un peu comme la mort du perso d'en face car aux yeux du mien il le sera, s'il ne le tue pas lui-même. Donc, en partant du principe qu'ils aiment véritablement cette personne infidèle :
Deva est la seule qui "pardonnerait" la trahison. Seulement s'il ne s'agit pas d'une simple histoire de sexe. Elle essaierait de discuter avec l'infidèle, afin de comprendre ce qu'il s'est passé, ce qu'elle a fait de mal. Elle pourrait ensuite comprendre, "pardonner", mais jamais elle ne se remettrait avec celui ou celle qui l'a trahi et ne continuerait pas à le ou la fréquenter.
Dans le camp de ceux qui iraient jusqu'au crime passionnel (oui, oui) on a :
-Sahar irait facilement jusqu'à tuer l'infidèle (et peut-être son amant en fonction du contexte). C'est quelque chose qu'elle n'accepterait pas. Sur le coup de l'adrénaline, ça peut se faire très rapidement, ou alors elle peut étaler ça sur la durée mais dans tous les cas, elle se venge et la fin est tragique. La trahison en général, c'est quelque chose qu'elle condamne (à mort généralement), alors la trahison amoureuse, c'est encore pire.
-Seth, dans le cadre ou il serait dans une relation (malsaine de son côté) qui ressemblerait à de l'amour, tuerait obligatoirement la femme qui lui serait infidèle et son amant. Il est très narcissique et il a un ego ultra surdimensionné, pour lui, pas grand monde n'est mieux que lui. Alors se faire tromper, imaginez le coup que prendrait son ego face à une telle humiliation. La seule solution est donc la mort, et sûrement pas la sienne.
-Nikkie quant à elle, réagirait très mal face à la tromperie. Elle serait partagée entre la colère et les larmes. Elle finirait par se "consoler" avec des litres de vins à s'en faire vomir et des cachets. Rien de beau. Elle pourrait aller jusqu'au crime passionnel, sur un coup de folie.
Petronia quant à elle, se contentera de disparaître, sans chercher la discussion, sans prévenir. Elle préférera ça, que céder à la tentation du crime passionnel ou à ses sombres pulsions. Elle ne cherchera même pas à se venger car elle estime que tout se paye un jour.
Jocelynn ferait comme si elle ne savait rien ou comme si elle pardonnait, histoire de mieux se venger. Un peu pareil pour Julian.
Leonel quant à lui péterait un câble et réunirait tout sont self-control pour ne pas foutre un k.o à l'infidèle et son amant, et tout détruire sur son passage. Après ça, il resterait un moment seul à réfléchir, peut-être avec une bouteille, il arriverait à la conclusion qu'une de perdue = 10 de retrouvées alors il sortirait de son trou et ferait la fête avec son entourage. Pareil pour Silas.

View more

Pourquoi penses-tu que les gens cachent leurs sentiments amoureux mais expriment ouvertement leur haine?

Sahar pense qu'il est plus simple d'exprimer sa haine car c'est un sentiment moins noble que l'amour. La haine ne donne pas l'impression d'être faible, au contraire, dans certains cas ça peut donner la sensation que l'on est plus fort que tout. Mais ça n'en fait pas pour autant quelque chose de noble. Au contraire, car c'est trop facile. Mais l'amour est quelque chose de complexe et de complet, de noble, de grand et de si fort qu'il rendrait faible n'importe quel humain sur Terre. Même si l'amour peut donner la sensation d'être plus fort que tout, d'être confiant, en réalité ça reste la marque de la grande faiblesse que ce sentiment procure. Un peu comme un placebo. Exprimer son amour ça serait comme exprimer ouvertement sa faiblesse. C'est un serpent, quelque chose qui au sens de Sahar, est très très dangereux et perfide. C'est pour ça qu'il vaut mieux cacher ça, contrairement à la haine. Petra et Silas partagent plus ou moins le même avis, d'ailleurs.
Quant aux autres, ils ont un avis peut-être pas plus positif mais déjà moins tranché. Quant à Seth, il ne faudrait même pas lui poser cette question.

View more

[Retour] Etant donné que personne l'a fait, je me dévoue à poser cette question extrêmement lourde : Comment vos/votre personnage.s vivraient/ait et géreraient/ait-il.s cette période de confinement ?

The Lone Wolf
Alooors :
Pour Nikkie, le confinement serait une bénédiction. Franchement, elle ne verrait plus de sales tronches, n'aurait plus spécialement besoin de jouer à la faux-cul et le télétravail ne la dérangerait pas du tout, au contraire ! Elle a tout ce qu'il faut pour s'occuper chez elle... Et de toutes manières, si elle aurait des moment de solitude extrême, elle saurait qui appeler. Et ça serait aussi un bon moyen pour elle de se recentrer sur elle-même.
Petra irait passer le confinement chez Jocelynn. Elles seraient toutes les deux dépitées à l'idée que leurs commerces soient fermés et leurs activités professionnelles momentanément arrêtées. Mais au moins, à deux, elles auraient deux fois moins envie de se tirer une balle.
En ce qui concerne Leonel, le confinement ne changerait pas grand chose à sa vie, vu son métier. Il s'en foutrait un peu. Il regretterait seulement les salles de sport, les petites réunions avec ses collègues et ne plus pouvoir voir Petra. Après il aurait sa fille toujours chez lui, vu que sa copine pourrait la garder et qu'elle n'aurait pas école, donc il y aurait aussi des avantages dans ce confinement.
Sahar vivrait bizarrement assez bien ce confinement, malgré le fait que beaucoup de ses affaires devront être en stand-by. C'est la seule chose qui l'énerverait vraiment. Elle profiterait de ce confinement pour perfectionner son allemand et/ou son russe, passer beaucoup plus de temps avec son fils, mieux réfléchir à ses prochaines affaires à venir, s'instruire d’avantage... Elle a un grand jardin où elle pourrait aisément prendre l'air, y a pas de soucis pour elle.
Silas rejoindrait Deva dans sa maison en compagnie de sa mère et certains de leurs autres cousins. Histoire que personne ne se retrouve réellement seul durant cette période. Mais ils péteraient rapidement les plombs parce que la plupart des choses qu'ils aiment faire se font dehors, même si la maison de Deva est un endroit très agréable sur un assez grand terrain... ça resterait très lourd. Mais Silas vivrait quand même mieux le confinement que Deva.
Seth ne respecterait pas spécialement le confinement : il irait d'une maison à une autre, son appartement serait un véritable moulin, bref, pas de quoi spécialement se protéger ou protéger ses proches. Même s'il ferait l'effort de ne plus faire de grande balades nocturnes en voiture ou à moto, et de rester un maximum dans un espace clos : il serait confiné sans vraiment l'être.
Quant à Julian, comme Petra et Josie, il serait vraiment dégoûté de devoir fermer son commerce et sûrement mettre en stand-by son trafic. C'est quelqu'un qui n'aime pas forcément la solitude et rester sur place, alors il péterait très rapidement les plombs et finirait par se trouver une compagnie, pour peut-être mieux vivre et gérer ce confinement.

View more

Préférez-vous qu'on vienne vous voir directement avec un début (et un choix de personnage pour les multi) et laisser les choses se faire, ou bien discuter au préalable d'une idée de scénario ?

Rose
Je préfère discuter avant. Un peu parce que j'ai un peu peur qu'on me sorte un truc qui n'a RIEN AVOIR avec mon perso. Qu'on m'envoie un truc sans même au moins discuter du lieu de rencontre ? IM-PO-SSIBLE. Et même inversement, je peux rien envoyer sans discuter avant, clairement. Trop peur de faire plus de la merde que d'habitude mdmdmdrr.
Et puis aussi, je trouve c'est toujours mieux de discuter avec la personne en face au préalable, histoire d'être sûr d'être sur la même longueur d'onde, tout ça... Ca permet aussi de voir si en effet, on a bien fait d'associer tel et tel personnage ensemble, finalement. Puis personnellement j'ai beaucoup plus hâte de démarrer ou qu'on m'envoie le début d'un RP quand je sais que tout est carré, bien "contextualisé", que ça plait aux deux personnes, que personne ne sera "déçu", etc.
Après, c'est vraiment pour le début du RP. Pour la suite ça ne me dérange pas de totalement partir en "freestyle". Mais pour moi le début, c'est clairement un truc qui se discute un minimum. Je peux pas, sinon.
Après, je dis pas qu'on peut pas avoir de bonnes surprises, mais voilà, quoi.
Pis hors sujet ça m'est venu à l'esprit : La phrase "Surprends moi ! ;)", très à la mode à une époque était clairement ma plus grande hantise ! Seigneur, c'était une phobie, sans exagérer. J'l'ai jamais dite à personne, quel supplice même de taper ces deux mots côte à côte sur mon clavier suivi de ce smiley.
Voilà.🥴

View more

Qu'est-ce qui t'as motivé initialement à faire du RP textuel sur la plateforme OMD ? En fais-tu sur d'autres plateformes ?

Rose
Bah je sais pas franchement...... c'est pas très intéressant comme histoire.
A la base j'étais juste sur OMD pour taper mes meilleurs looks (alors que bon entre nous, ils étaient affreux). Au début j'avais fréquenté les "lieux" pendant pas très longtemps mais c'était pas mon truc. J'étais clairement pas assez sociable même "sans être moi", du coup voilà.... Puis entre deux-trois chroniques (oui, oui mdmdmdr), j'ai vu des gens qui proposaient ça dans leurs QSJ, avec des *jolis* personnages, tout ça, et je me suis renseignée, puis après je me suis dit que ça devait être sympa et j'ai fini par m'y mettre. Voilà pour la petite histoire.
Puis en même temps que j'avais commencé sur OMD, j'en faisais aussi un peu sur FB, mais voilà quoi.... C'était une affaire trèèèèèèèès très noire les rp sur FB..........................
Mais sinon non, je n'en fais plus sur d'autres plateforme.

View more

Vos personnages et leur orientation sexuelle. Est-elle définie ? La vivent-ils bien ? Est-ce une partie importante de leur histoire, ou bien un détail anodin ? Est-elle figée, décidée, ou bien est-ce plus compliqué que cela ? etc

Grand'mère Feuillage
Alors oui, pour les tous, j'y ai plus ou moins longuement réfléchi en les créant :
Seth est hétéro, il AIME TROP LES FEMMES ! Limite, il voue un véritable culte pour elles. Il aime tout ce qui fait d'une femme une femme, clairement. Et il aime surtout et particulièrement faire, donner du plaisir aux femmes, c'est, important pour lui (oui.). Mais ce qu'il faut savoir chez Seth, c'est qu'il ne faut pas se méprendre : oui il aime séduire, non il n'est jamais tombé amoureux : mais il respecte profondément les femmes. Et vu que j'en parle pas sur son site, on a souvent tendance à le prendre pour un simple "quetard", une sorte de cliché, un basic, un "Bad boy fuckboy" sans fond... Mais non. C'est pas un bad boy, déjà. C'est... mais tellement plus que ça. Et il choisi bien ses conquêtes, il n'a pas envie de démonter toutes les femmes qui se trouvent sur son passage (malgré ce que de nombreuses joueuses ont pu comprendre par le passé). C'est tellement plus profond. Bref, voilà, je m'étale un peu trop. Mais j'aime beaucoup trop parler du rapport qu'à Seth avec les femmes.
Nikkie, à la base je l'avais "définie" comme bisexuelle. Mais je me suis rendue compte que ça collait pas, que c'était une hétéro. Quand je retrace son histoire, elle a toujours eu des partenaires masculins, et elle n'a jamais été attirée par une femme, ni envisagé la possibilité d'être avec une femme. Ça ne l'intéresse pas. Pareille pour Petronia et Leonel (en cours) qui eux aussi sont hétérosexuels.
Sahar est bisexuelle. Elle a déjà aimé un homme et elle s'est déjà mariée avec un autre homme, le père de son fils. En ce qui concerne les femmes, elle n'en n'a jamais aimé, mais lorsqu'elle en a besoin, elle ne couche qu'avec des femmes. Elle aime le corps de la femmes et aussi sa compagnie. Si elle laisse un homme la toucher, c'est que VRAIMENT, il est spécial et très intéressant, qu'il a su titiller un peu plus que ses hormones. C'est intimement lié à son vécu.
Sinon j'ai pas attribué d'orientation pour Silas et Deva car je n'ai pas voulu leur attribuer d'étiquettes, pour le moment. En les créant, je me suis dit pourrai adapter leur orientation sexuelle en fonction du RP, c'est les seuls pour qui j'ai imaginé cette éventualité. Deva est du genre à suivre son instinct, elle se fout du sexe de la personne, tant que le feeling est bon et que la personne lui plaît. Donc je pense que je ne définierai jamais son orientation.
Silas, je ne le vois pas bi'. Ca colle tellement pas à cette idée que j'ai de lui. C'est pas un "Entre-Deux", un "gris" ni un "tiède". Le mec est soit chaud, soit froid. Soit blanc, soit noir. Y a pas de "oui, mais", avec lui. Alors je le vois soit pleinement et simplement hétérosexuel ou soit pleinement et simplement homosexuel. Dans les 2 "cas", j'arrive facilement à imaginer son parcours amoureux etc.
Sinon, oui ! Ils vivent tous très, très bien leur orientation sexuelle. Il n'y a aucun frustré, refoulé ou quelque chose du genre parmi mes diables.

View more

Est-ce qu'il vous arrive de réutiliser des bouts de textes envoyés dans un RP ? En reprenant un paragraphe pour un autre RP ou pour présenter votre personnage sur son site, etc

Grand'mère Feuillage
Pahaha on va pas parler chinois : alors oui, je l'ai déjà fait. Mais c'était dans un seul RP avec Seth. En fait, j'aime bien faire des analepses sur la vie de mes perso dans les récits, en référence à ce qu'il se passe et ce qui pourrait éventuellement rappeler un événement passé de la vie du personnage joué (en jouant sur un mot dit pendant le dialogue ou simplement les actions). Du coup, il m'arrivait de temps en temps de faire des copié collé de ces passages-là pour ce RP, parce que franchement, c'était pas mon préféré et il ne m'inspirait pas trop et j'avais la flemme de réécrire à peu près la même chose (bref 0 foi). Mais franchement je ne fais plus ça, parce que je trouve ça un peu dommage, y avait aucune utilité à jouer avec différentes personnes si c'est pour faire du copier collé, de mon côté au final alors que la personne en face se donnait peut-être du mal à tout écrire de A à Z. Je trouvais ça mauvais et vicieux, bas de ma part (oui, carrément). Je préfère faire quelque chose de personnel à tout le monde, et c'est beaucoup plus plaisant comme ça. Du coup, non, je ne le fais pas (plus en tous cas) !
Sinon, je n'ai jamais fait ça pour un site. Mais peut-être que je le ferai pour Nikkie, j'y pense.

View more