-

un jour, une nuit.
Les fils du destin se mêlent et se démêlent, créant un noeud dans cette réalité éternelle. Cette vérité immuable que je ne peux oralement avouer. Cette peur d'être sans le vouloir blessant et même blessé, de par le passé ou par des pensées.
Je vais te le dire toi qui frétille à l'idée de me voir écrire. Je vais te le dire pendant que je te vois dormir.
Les noeuds peuvent rendre le fil plus solide et plus résistant. Mais surtout, la vérité est que ça fait du bien de te retrouver à présent.