-

Etre errant
Passes la porte d'entrée, ouvres la bouche pour me saluer... Je te promets que tu dévales les escaliers dans la foulée.
Le plus ironique dans cette histoire, c'est que j'ai cru que tu avais changé. J'ai pensé que peut-être, toi et moi on pourrait vivre sous le même toit sans se déchirer, se détester...
J'ai naïvement pensé que tu méritais une dernière chance, qu'on pouvait tout recommencer, apprendre à s'aimer, s'écouter et puis pourquoi pas se soutenir...
J'ai tout accepté, parfois j'ai craqué mais, la plupart du temps j'ai encaissé. J'ai fait taire mon coeur pour que le tien puisse parler. J'ai porté le poid de tes secrets pour alléger ton fardeau. J'ai fermé les vannes pour que tes larmes puissent couler. J'ai gardé pour moi, mes peurs, mes doutes, ma souffrance et mes problèmes pour te laisser la scène.
Je t'ai apporté mon aide, mes conseils. Je t'ai prêter mon attention, du temps et même, de bonnes intentions ; m'excusant sans cesse à ta place, arborant le drapeau blanc pour soulager ta conscience...
Et maintenant ?
La petite brune qui a toujours joué ta doublure, que peut-elle faire de la tristesse d'un père quand il ne lui reste plus que la haine...
Tu m'as pris mon enfance, détruit ma famille, jeté ce qui me tenait à coeur, piétiné mon âme, boycotter mes rêves et enlevé ma p'tite soeur...
Je rêve du moment où mon poing touchera tes pomettes et propulsera ta tête directement contre l'mur.
Je rêve de te foutre dehors en te balançant tes valises à la gueule.
Je veux te voir brûler en enfer pour tes coups et tes mensonges.
Je veux te voir souffrir pour l'éternité.

View more