Ask @LiaGSkellington:

-

Ostalior †
Je n'ai pas toujours eu peur de l'eau, au contraire, elle m'as passionnée dès le début. Je la trouvais magique et j'aimais jouer dedans en me prenant pour une sirène. Mettre la tête sous l'eau ne me semblait pas impossible bien au contraire je trouvais cela amusant, retenir ma respiration était un jeu innocent que tout les enfants font, je ne savais pas encore à quel point c'était un entraînement nécessaire pour l'avenir. L'aquaphobie est une peur répandue, depuis ce jour terrible j'en souffre, seulement aujourd'hui elle m'apparaît autrement, ce n'est pas de l'eau que j'ai peur, mais de la noyade, ni de la mer, mais de cet océan de sentiments. J'ai peur de couler malmenée par les vagues et le courant, je ne sais pas très bien nager, je n'ai appris qu'à 16 ans. Parfois j'aimerai juste me laisser porter, flotter sans lutter, c'est si épuisant de toujours faire face au vent. Je n'ai pas pris de bain depuis tant d'années, trop effrayée de ne plus avoir pied, suspendue aux rebords de ma baignoire, comme au bords du vide à la recherche d'un soupçon d'espoir. Alors ce soir je trouve le courage, je tente de sortir de la boue de ces marécages, je prends mon premier dernier bain espérant comme le lotus, sortir la tête de l'eau enfin.

View more

J'ai passé 3 ans avec un pervers narcissique, le chantage affectif était quotidien. Je suis partie plusieurs fois mais il me faisait revenir alors que je ne l'aimais plus. Quand j'ai enfin réussi à lui dire NON et à rompre, il a tout fait pour me détruire, et détruire mes relations amicales.

Poupi poupi poupi pou
Il est souvent difficile de réaliser dans l'immédiat que nous sommes en relation avec ce genre d'individu. Un pervers narcissique n'est pas une mauvaise personne en soit, elle est même au contraire très aimante et bonne. Seulement en relation (couple) c'est un vrai poison, et s'en défaire n'est pas des plus aisé. Je comprends ta douleur sincèrement, étant une empathe, je lui en voulais initialement, mais j'ai ensuite pu prendre la distance nécessaire à la réflexion et réaliser que ce n'était ni bon pour moi, ni pour lui, je suis reconnaissante pour les bons moments partagés. Mais le chantage affectif est loin d'être mon mode de vie choisie, alors cette fois, je me choisis, moi.
Tu es courageuse, et forte, ne laisse pas le passé prendre part sur le présent ni le futur, c'est une plaie qui prendra le temps qu'il faut pour guérir et se refermer, même si certaines blessures laissent des cicatrices indélébiles.

View more

+1 answer in: “Chantage affectif PART I”

Chantage affectif PART II

Joshua Moreau
Le sentiment de pouvoir sur l’autre est synonyme pour eux de sentiment de sécurité : ce n’est qu’en dominant l’autre qu’ils se sentent rassurés.Tout refus de céder à leur chantage équivaudrait à leur faire revivre, à réveiller l’anxiété et les inquiétudes déjà vécues et tellement perturbantes. Faire du chantage affectif est pour eux une réparation soit de leur histoire (avec leurs parents ou autres relations), soit des événements qui les ont tant déroutés.
Le schéma classique du chantage affectif
Généralement, le chantage affectif suit un schéma répétitif selon les étapes suivantes :
la demande du maître chanteur, exprimée le plus souvent sous forme de preuve d’amour : « Quand on aime quelqu'un on... ».
L’insistance du maître chanteur : il veut convaincre pour conserver le pouvoir. Il peut utiliser des arguments rationnels (il est la plupart du temps persuadé de la justesse de son exigence), ou la séduction, la leçon de morale, ou encore invoquer l’amour comme « bonne » raison pour accéder à sa demande. Il peut aussi rappeler " tout ce qu’il a fait " pour l’autre : «Je suis toujours disponible pour toi ». La culpabilité et le remords sont des leviers puissants pour réussir une manipulation : tout ce qui ne va pas est forcément de la faute de l’autre qui doit être bien mauvais ou même pas normal pour lui faire si mal. La mauvaise foi est ainsi très souvent présente dans les arguments employés, car le maître chanteur est souvent conscient qu'il pousse les limites mais pensent uniquement à ses besoins personnels de satisfaction. Les menaces, voilées ou directes. Le maître chanteur peut utiliser différents moyens.
Durs : « Pourquoi tu me fais ça ? Tu me rejette et tu m'ignore », c’est le jeu du martyr, de la victime qui veut culpabiliser : «Je pensais que tu m’aimais», il peut parfois menacer de mettre fin à ses jours, s’enfermer dans le silence et bouder, ou menacer (directement ou non) de la rupture.
L’acceptation : la personne capitule, effrayée par la menace et la culpabilité à l’idée de blesser ou d'être abandonné par le maître chanteur. La discussion est devenue inutile : ce dernier n’écoutera aucun argument alors céder semble la seule issue pour avoir la paix.
Ce schéma se répètera après une période plus ou moins longue d’accalmie. Le maître chanteur est satisfait, l’autre, qui a cédé, ne se sent pas très à l’aise, pas très fier (fière) d’elle (de lui) pendant un certain temps, mais apprécie la tranquillité et l’apparent (et parfois réel) regain d’amour de son (sa) partenaire.
C’est d’ailleurs la répétition du processus qui permet de parler de chantage affectif.

View more

Chantage affectif PART I

Joshua Moreau
La personne manipulée ressent des émotions variables d’une personne à l’autre : colère, amertume, culpabilité vis-à-vis d’elle-même, perte de confiance en elle, déception, etc.
La déception, surtout, peut être très forte car la confrontation avec cette manipulation est douloureuse. En effet, l’autre a obtenu ce qu’il (elle) voulait grâce à une "menace" ou un chantage (directe ou non), ce qui n’est pas précisément une preuve d’amour.
Comme lorsque nous étions enfants, nos parents pouvaient nous menacer de punitions diverses si nous ne leur obéissions pas ou pire. Dans un couple, c’est le même principe. Certaines personnes ont réellement l’impression que leur couple est en jeu si elles ne cèdent pas, ou que l’autre n’est pas en mesure de supporter un refus (il sort d’une dépression, elle vit une mauvaise période, son passé est douloureux, etc). Elles pensent que l’autre n’a aucun doute sur leur réponse à leurs demandes : le refus semble impensable, inimaginable, tout simplement.
Le chantage affectif et la manipulation des émotions
La personne qui a cédé au chantage éprouve d’abord de la peur : « et si la menace était réelle ? S’il me quittait si je n’accepte pas… ? Si je me retrouvais seul(e)? ». Elle se sent donc obligée de céder, sinon, elle éprouvera une trop grande culpabilité. D’autant plus que le maître chanteur sait toucher les points sensibles de son (sa) partenaire : « J'ai besoin de toi, je suis toujours là pour toi moi », « Tu m'abandonne », « Tu fuis », etc.
En revanche, les personnes manipulées ne prennent pas toujours conscience que, dans leur couple, seuls les désirs de l’autre sont pris en compte : mais peut-être n’osent-elles pas les exprimer car, à l’évidence, elles ne sont pas censées en avoir, du moins pas à l'encontre de ceux du maître chanteur.
Chantage affectif et séduction
Un « maître chanteur » n’est jamais (ou très rarement) avare de marques d’attention et d’amour. Tout à l’inverse, il sait très bien séduire, complimenter et charmer son (sa) partenaire, en particulier lorsqu’il (elle) lui a obéi en allant dans son sens. Il peut se montrer très affectueux, ce qui conforte la personne manipulée dans l’idée qu’elle a bien raison de ne pas le contrarier et dans sa culpabilité si elle osait le faire. Car « c’est un être charmant, aimant, pourquoi je lui ferais du mal ? », « ce serait vraiment égoïste ou méchant de ma part de le contrarier ».
Faire du chantage affectif, c’est prendre le pouvoir sur l’autre, c’est vouloir se prouver sa domination. Ce qu’ignorent les maîtres chanteurs, c’est que tout au fond d’eux-mêmes, leur peur de perdre ce pouvoir, de «perdre la face» est grande, ils tiennent profondément à leurs images, parlent peu de leurs relations pour éviter d'être vu et reconnu comme tel. Ces peurs sont intimement liées à un grand manque d’estime de soi, installé le plus souvent depuis l’enfance, ou à la suite d’événements qui ont fait chuté brutalement leur confiance en eux, leur estime de soi.

View more

+1 answer Read more

-

Je t'aime comme j'aime plusieurs choses, comme plusieurs personnes en aime d'autres, mais je t'aime aussi à ma façon.
Je t'aime comme j'aime mes séries débiles, dans lesquelles je me réfugie quand tout vacille. Je t'aime comme j'aime les week-end, parce que chacune de tes visites est une bouffée d'oxygène. Je t'aime comme j'aime Jack, même si souvent je me braque. Je t'aime comme j'aime envoyer des sms le soir, pour finir sur Skype parce que je préfère te voir. Je t'aime comme j'aime mon portable, cet objet contraphobique qui me permet de ne pas péter des câbles. Je t'aime comme j'aime écouter de la musique et chanter, imiter les Disney et danser, parce que comme dans l'art dans sa globalité, près d'elle comme de toi je me sens exister. Je t'aime comme j'aime mon ordinateur, sur lequel je peux créer et donner vie à mes pensées pendant des heures. Je t'aime comme j'aime ne rien faire, perdue dans mes réflexions et mon monde imaginaire. Je t'aime comme Bob aime Patrick ou Dora aime Babouche, avec cette meme innocence qui touche. Je t'aime comme Barbie aime Ken, un amour vache comme Fiona aime Shrek. Je t'aime comme la Belle aime la Bête, lui passant ses maladresses quand elle voit en lui toute sa tendresse, derrière les barrières que le temps dresse. Je t'aime comme Blair aime Chuck, et c'est trop dur de trouver une rime avec ce couple mémorable alors Fuck.
Je t'aime comme je t'aime.

View more

-🔥

Satyriasis
Tu as déclenché un incendie une premiere fois en moi que tu n'as eu de cesse d'alimenter, le feu s'est propagé bien trop vite et nous avons finit par nous brûler. La flamme s'est affaiblie mais jamais ne s'est éteinte même recouverte par les cendres, pour toi j'ai beaucoup trop d'amour à revendre. Une seconde fois mon coeur s'est mis à battre pour toi, je t'ai aimé bien plus que tu ne le crois, à tel point que même privée de tes bras et de ta voix, lorsque l'eau semblait avoir tué cette incendie, le voilà à nouveau qui resurgit, dévorée par cette passion sans loi, dans mon coeur tu demeure toujours l'unique roi, comme on dit jamais deux sans trois.

View more

-

La vie est une succession d'étapes, la plus douce c'est l'amour, la plus dure c'est la séparation, la plus pénible c'est les adieux, et la plus belle c'est les retrouvailles.
J'étais prête à tourner la page, mais c'est elle qui ne veut pas se tourner, elle m'a demandé d'effacer tout ces gribouillages, pour mieux tour recommencer.
Comment refuser ?

View more

Coucou douce Lia, Je vois que la photographie est une de tes passions... Fais tu toi meme les photos et montages que tu affiches ici? Ou es tu le modele?

I keep the peach ^^ ♥
Je suis en effet passionnée de photographie depuis toute petite, j'ai d'ailleurs commencé très jeune, mais c'est surtout durant mes années lycées lorsque je passais mon diplôme de stylisme que mes premiers contrats de modèle sont venus.
J'aime donner vie à l'univers qui naît en moi, ce qui me donne l'occasion d'être des deux côtés de l'objectif, ainsi la majorité des photomanipulation que tu trouvera sur mon ask sont réalisés par mes soins, je tente de m'améliorer toujours un peu plus au travers de mes projets. Et si tu souhaites en savoir plus, mon travail est disponible via Instagram ou ma page Facebook.
Merci à toi pour cette question 🌹

View more

- 🌹

Unruly.
Si tu savais à quel point tu me fais rire, que ce soit par tes bêtises, ton sourire. Mais tu sais, cette image que tu essaies de tenir, tombe en ruine lorsque tu oses ces petits regards en coin, et je me reconnais là, c'est plus fort que toi, que moi, on ne peut s'en priver, poussé par la curiosité, tu captive beaucoup trop mon attention pour n'être que ce fameux bruit de fond, c'est une passion, une réelle addiction. Deux enfants, souvent trop gourmands, qui ne resitent pas à la plus douce des friandises, l'affection de l'autre qui n'est jamais totalement acquise.

View more

-

Leffe toi et marche.
Tu me manques, et ce même avant que ton absence puisse s'installer. Tu me hantes, tu vagabonde toujours dans un coin de mes pensées, par de là les maux, toute cette d'incompréhension, causé par tant de mots, aveuglés par toute cette passion. Comment pourrais-tu comprendre, si tu savais seulement comme j'aimerai me rendre, je sens se briser mon cœur, qui ne bat plus et est en pleur, et j'ai pourtant cette douleur, qui me dit que ce n'est qu'un leurre, non pas sans espoir, que tu comprennes pourquoi mon départ. Ce silence je ne l'ai jamais voulu, c'est simplement qu'on ne se comprenait plus, et que quelque part nous nous sommes perdus.
Tu me manques toi, non ta jalousie, ou autres inepties. Tu me manques toi, mon ami, le compagnon de mes nuits, l'abruti, avec qui pendant des heures je ris, raconte ma vie et me confie. Lorsque je t'ai rencontré, j'avais la sensation d'avoir retrouvée la pièce manquante, cette autre bout de moi errant, ma moitié. Tu es le seul qui m'est apparu comme une évidence, dommage que tu ne puisses pas concevoir ou apercevoir l'étendue de la douleur que provoque ton ignorance.
Bien que tout soit éphémère ici bas, il est des liens qu'on ne défait pas, comme ce fil rouge rattachés à nos doigts, quoiqu'il arrive je reviendrai toujours vers toi.

View more

il ne faut jamais abandonner,le bonne choses arrivent toujours a temps...🌸

Chahredin Ca
Comme chaque année mes ami(e)s, je participe à mon échelle à Octobre Rose, c'est pour vous, pour toi, pour elle, pour celles qui se battent, celles qui ne sont plus, qui n'en sont pas revenues, et pour celles qui ont survécus.
Courage, force, patience, détermination, vous parviendrez à la guérison, partageons, parlons, ensembles vainquons.
Le cancer est une bombe dans le corps d'une femme et une bombe dans sa vie, tout vacille.
Le conjoint, s'il existe, la famille, les amis sont désemparés. La souffrance physique du malade l'isole du reste du monde, il est en position de faiblesse et de demande, il se dit que la mort est possible. La maladie met aussi à l'épreuve l'amitié. Elle révèle des peurs, des manques, une bravoure insoupçonnée, d'insondables forces.
Nous sommes des femmes, atteintes plus ou moins gravement d'un cancer du sein. Nous n'avons pas les mêmes formes de cancer, nous n'avons pas eu les mêmes traitements, ni connu les mêmes forces, le même courage, les mêmes désespoirs. Nous ne sommes pas les mêmes femmes, chacune a son histoire, mais nous avons quelque chose en commun à vous dire.
Quand l’existence se fait cruelle, quand la vie devient moins belle, il faut savoir trouver en soi, la force pour que revienne le soleil, savoir que le plus efficace des médicaments réside dans le coeur des siens, l’amour des proches, leur soutien est le plus doux des remèdes pour demain. Quand la maladie frappe à la porte, il faut savoir retrouver le bonheur, inviter en soi l’espoir et l’espérance pour que cesse l’intense douleur, une personne malade est un être qui redécouvre ce qui est essentiel, la maladie nous enseigne que vivre en bonne santé est une merveille, savoir apprécier le temps présent et aimer les siens en chaque instant. Seule la foi en l’Amour peut guérir, une guérison offerte tel un présent, un cadeau du ciel ou du destin pour se redécouvrir vivant, renaître à soi-même pour se centrer sur le plus important, vivre dans la pleine conscience du bonheur, vivre l’instant présent et connaître sa valeur.
Guérir n’est pas qu’une question de médicaments, de chimiothérapie, de remèdes ou de docteur. Guérir c’est trouver le chemin en soi, la paix intérieure pour soigner son corps et son âme. La clé de la guérison se trouve au pays de l’amitié et de l’amour des siens.

View more

-

Unknown
"Qu'est-ce que tu es en train de faire ? "
Rien de spécial, j'observe mon plafond comme d'autres admirent les étoiles, je pense un peu à tout, puis à rien, à toi et à nous, quand tout allait bien. Il m'arrive d'apercevoir ton visage sur celui d'un incconu, ou d'entendre ta voix quand je marche dans la rue. Je ressens parfois ta présence, qui me suis comme une ombre dans mes moments d'errance, toutes ces choses qui autrefois avaient de l'importance, viennent quelques fois me hanter, comme pour me rappeler que tu n'es plus à mes côtés. Tout ces souvenirs que l'on éclaire à la bougie, qu'on aime se rappeler un instant jusqu'à ce qu'à nouveau on oublie, que parfois ceux avec qui nous pensions passer notre vie, ne sont qu'un chapitre dans le livre de notre vie.

View more

-

Je passe mon temps à m'occuper des autres, écouter vos pleures et vos fautes, parfois tant je me plonge dans vos sentiments, que je dérive dans ce grand océan, perdue sans notion du temps. Alors les jours passent et se transforment en semaines, les heures se figent et traînent, tout paraît plus lent lorsqu'on porte sa peine. Mon hypersensibilité est un don me dit-on, mais pour moi ce n'est plus que confusion, je ne sais plus qui je suis, si c'est larmes m'appartiennent ou si je souris, les émotions se mélangent dans les méandres de mon esprit et m'achèvent avec tendresse lorsque le néant resurgit, ces moments de silences où le monde est endormi, finalement je ne trouve la paix que la nuit, pendant que vos rêves vous ont envahis.

View more

-☆

Smile
À chaque fois que je te vois je deviens nerveuse, frissonnant et tremblante je crois que je suis anxieuse, parce que dernièrement je ne pense pas t'avoir dit qu'à chaque fois que je te vois, mon cœur chante et comme chaque chanson que je n'ai pas encore entendue, je ne connais pas les mots en face de moi, mais c'est plus fort que moi cette mélodie est si entraînante. Je t'ai tendue cette main que tu n'as jamais lâchée, et nous n'avons cessé de danser depuis cette fameuse nuit, tu es là devant moi, et je ne veux pas savoir ce qu'il adviendra, ainsi je ne dirai pas je t'aime, je sais que ce n'est pas un problème, pour comprendre pas besoin d'un poème. En revanche je vais t'écrire, ce qui reste bloquée dans ma gorge refusant de s'échouer sur mes lèvres, oh je suis tourmentée par cette fièvre, tu ne quittes plus mes pensées, je ne peux plus me passer de ton rire et tes blagues stupides sont devenues sources de bien plus que je ne veux bien l'avouer. Et tu sais, j'aime chaque moment passé à tes côtés, je déteste quand je dois rentrer ou lorsque tu pars travailler, j'aimerais que jamais ne vienne demain, que le jour ne se lève jamais pour te garder, sentir tes bras autour de moi toute la journée, restes, je te veux tout entier, restes, laisse moi te montrer, que la vie n'est pas si fade lorsqu'on regardes du bon côté, même si parfois elle blesse, je saurai apaiser cet organe autrefois en panne si tu acceptes de me le confier, je saurai en prendre soin si avec moi tu veux faire un bout de chemin.
C'est ma confession, pour te dire que je t'aime à ma façon, ma déclaration, pour te dire que je t'aime de toutes les façons.

View more

Tu joues a quoi comme jeux?

clem
Tout dépend du support, je peux te donner mes favoris sur chacun ;
Nintendo64 : MarioKart64, Pokemon.
DS/3DS : Pokemon, Professeur Layton, Animal crossing, Dragon Quest, Bleach, La maison du style.
PC : LOL, HOTS, HS, We were here
PSONE : Pandemonium 1 & 2, même si j'ai une préférence pour le premier. Crash Bandicoot, Tetris, Rayman, FF, Spyro.
PS2 : DBZ Budukai (Tenkashi), FF XII, GTA, Tekken, Guitar Hero, Kingdom Hearts, Dragon Quest.
PS3 : The last of us, Assasin's Creed.
PS4 : Until Dawn, Child of light, Tekken, Life is strange, Beyond two souls, Tetris, The art of balance, Crash bandicoot.
XBOX360 : Gears of war, Tekken, Castlevania, Mirror Edge, Dance Central, Devil May cry, Eternal Sonata.
XBOXONE : je l'avais uniquement pour le dernier Gears of war.
Et dernièrement j'ai pu essayer Until Dawn Rush of Blood avec la VR sur PS4, ça ressemblait à ça.

View more

-

Joshua Moreau
L'obscurité est une amie de longue date, je le dis à chaque minute, il me manque une partie de moi, j'ai besoin de toi, tu m'as fait découvrir la lumière. Je sais que je ne peux pas te sauver, ni te faire échapper à la mort, mais en me tenant la main, tu peux me garder en vie, alors prends ma main, fais-moi quitter l'obscurité. Ne t'ais-je pas déjà dit "A moins de partager la douleur de quelqu'un, on ne peut jamais apaiser la nôtre." Et c'est avec toi que je veux le faire, que je veux le vivre.

View more

As tu des tatouages ?

pauline xx12xx
J'ai 6 tatouages.
• Des chauves souris à l'aine droite.
• La lettre L au poignet gauche.
• Un attrape rêve avec une jartiere sur la cuisse gauche.
• Un signe de l'infini avec deux inscriptions en Theban bras droit.
• Un attrape rêve avant bras droit.
• Une tête de loup sur les côtes gauche.
J'ai d'autres projets, mais je les ferai seulement en temps voulu. Chaque tatouage que je porte a été déssiné par mes soins. Je vois le tatouage comme une thérapie, et il me permet de rallier plusieurs passions et exutoire, l'art, l'ecriture, tout comme certains encre leurs histoires sur les pages d'un livre, moi j'encre ma peau car il n'y a pas de meilleure représentation de moi-même, que moi.
Ainsi, chaque pièce représente une étape importante dans ma vie.

View more

Next