Ask @Mots_Passants:

-

Ana.
Je veux voir tout les coucher de soleil avec toi. Mais aussi ne pas dormir de la nuit à force de parler dehors et de regarder les étoiles et voir un beau lever de soleil. Rire à en avoir mal au ventre. Faire l’amour à en avoir le souffle coupé. Faire une ballade à cheval. Voir les aurores boréales. Se baigner. Faire des photos moches encore et encore. Danser. Chanter dans la voiture. Rire des gens bizarres dans la rue. Donner à manger à des chèvres qui puent. Bronzer sur une bouée licorne. Faire du saut au parachute. Et encore plein d’autres choses. C’est qu’une partie de la liste. Donc tu n’es pas près de me voir partir tant que j’ai pas tout fais avec toi. Je t’aime indéfiniment mon coeur.

View more

- 😎

Satyriasis
Vivez juste bordel, fumez, baisez, buvez, riez. Dites au gens que vous aimez que vous les aimez. Ne perdez pas votre temps avec des «et si» et des futilités, de toute façon il y aura toujours quelqu’un pour vous juger. Donc vivez pour vous pour ce[ux] que vous aimez. J’ai mis longtemps à le comprendre. Et je remercie mon ex de m’avoir quitter, car j’ai eu le déclic et j’ai jamais été aussi heureuse et épanouie de toute ma vie.

View more

-

Place vacante.
Laisse moi du temps. Laisse toi du temps. Je ne sais même plus ce que je ressens. Est-ce douloureux par moment car je t’aime encore ? Pourtant quand je regarde nos photos je ne ressens aucunes sensations. Quand je lis nos messages non plus. Et quand on parle je me dis que j’ai besoin d’air pour voir. d’être seule. Alors est-ce douloureux par peur de l’abandon ? Tu sais le genre de solitude qui paralyse toute personne. Car tu sais que quand tu rentreras chez toi tu seras seule. Que personne ne te borderas si tu fais un cauchemar. Est-ce par pure égoïsme ? Seul le temps le dira.
Fracassement de crâne.

View more

-

Christelle
J’ai l’impression d’être dans la mer, à chaque vagues je me tape la tête au fond de l’eau pendant de nombreuses secondes. Le sable me fracasse le visage et me laisse des blessures. Les coquillages me coupent et me font mal. L’eau salée de mes yeux se rajoute à celle de la mer. La tête sous l’eau je perd mon souffle je ne peux plus respirer. Je remonte à la surface avec mal. Je résiste à une mini vague et je ne vois pas arriver celle de derrière qui me fracasse encore plus. Et plus je me fracasse la tête plus c’est dur de résister aux suivantes. Plus je m’éloigne du rivage. De lui.Et je le vois s’éloigner. Alors que moi je suis là. Encore au fond de l’eau.
Émotions de samedi.

View more

Comment sais-tu que tu aimes réellement quelqu’un ?

Tu sais que tu l’aimes vraiment quand tu n’as plus les mots pour décrire ce que tu ressens. Qu’ils ne sont pas assez forts, pas assez puissants,que tu as envie d’en inventer d’autres encore plus puissant que «je t’aime». Que tu es constamment heureux pour un rien, qu’un simple message peut te faire sourire. Que tu peux passer du rire au larme plus vite qu’un bipolaire. Qu’une simple engueulade te mette au tapis et te fasse perdre ton souffle. Et toute raison de te lever le matin. Que quand tu es dans ses bras tu frissonnes, tu sentes ton coeur s’accélérer, et le temps ralentir. Que ça t’apaise tellement que tu t’endormirais presque comme un bébé en deux secondes. Et je passe tellement de choses. Mais si tu ressens ça c’est que tu es foutu, il a pris ton coeur.

View more

À quoi penses-tu en permanence?

À lui.
À ses yeux plissés à force de sourire.
Au son de son rire qui résonne encore dans ma tête.
À ses mots doux.
À la douceur de ses caresses sur mon visage.
À la chaleur de ses bras.
À ces moments et ces week-ends qui paraissent tellement éphémères tant les secondes et les minutes avec lui sont loins d’être immobiles.
Mais qui restent dans ma tête pendant une éternité.
Puis des fois le soir, à ce que je deviendrai si un jour je le perd et je vois flou, alors j’ôte vite cette idée, à coup de photos, de souvenirs et d’odeur sur son pull, et, serrant une peluche je m’endors, en ne pensant plus mais en rêvant de lui.
Il m’a touché dans l’coeur.

View more

Next