de sa baguette pour t'annoncer sa présence. Une fusée rouge sortit alors dans un léger bruit avant d'éclater plus haut.

Drago Malefoy (✔)
Pouvions-nous appeler ça des vacances ? La réalité était beaucoup moindre. Ballotés entre quelques missions par ci, et des réunions par là, le Lord n’avait accorder aucun moment de répit à mon ange et à moi même. Nous n’avions pas pu profiter, du moins, pas comme je l’aurai souhaité, de notre relation naissante. Baisers volés, messes basses et brefs regards étaient notre quotidien. J’étais affalée dans mon lit, fixant simplement le plafond, comme pour une fois... presque apaisée. Comme si mon esprit torturé et malade s’était habitué à ce quotidien sombre. Un bruit d’explosion retint cependant mon attention. Comme un feu d’artifice au dessus de mon manoir, je me précipites alors vers ma fenêtre qui donnait sur les jardins. Et un immense sourire apparut sur mon visage. Il était là. Dragon était là. Je descendis alors les marches quatre à quatre, courant à travers les couloirs en tenant les longs pans de ma robe; avant de me jeter dans ses bras. Enfouissant mon nez dans sa nuque pour humer son parfum, depuis combien de temps, n’avions-nous pas partager une accolade aussi intime ?
– Tu m’as manqué.
Déclairai-je alors à demi-voix. Car même si on avait beau se voir tous les jours, nous étions obligés d’être indifférents. Et mon Drago m’avait manqué. Et c’était ce Drago là que je retrouvais maintenant, pas le Drago Malefoy l’horrible fils à papa dont tout le monde parle.
Je recules alors ma tête pour déposer plein de légers baisers partout sur son visage.
– Oh Drago.. Tu étais là, j’étais là, et nous étions si éloignés l’un de l’autre.. Faire semblant est tellement dur.. Je suis contente que tu sois là.