qu'elle l'était AMbre lui adressa un large sourire radieux.° -Dans ce cas c'est parfait ! C'est déjà ça, puis te voir sourire ainsi me fait du bien.. D'ailleurs... Où étais tu ? °Ignorant la relation existante entre elle et Drago, et semblait contente que les affaires marchent pour elle.°

Ambre McEwans
Je me lèves du canapé tout en écoutant mon amie, et vais chercher une des nombreuses bouteilles de whisky dans une des armoires «cachées» de la salle commune. Je la glisses sous ma cape et me retourne vers Ambre avec un petit sourire, puis quand elle me parla de ses ennuis de la veille, toute trace de gaieté disparut de mon visage.
- C’est ton silence qui m’inquiète. Dis moi Ambre, je suis ton amie, et jusqu’à preuve du contraire je t’ai toujours écouté. Profites en tant que je suis dans mes bons jours.
Lui glissais-je avec une pointe d’humour. Je ferai toujours passer les problèmes d’Ambre, Drago et Astoria avant les miens, même si j’étais au fond du trou. Ils étaient les seuls, le reste pouvait franchement mourrir.
- J’étais au manoir. J’avais du courrier à trier et des papiers à faire, tu sais, pour les affaires.
Justifiais-je avec un sourire, en parfaite menteuse que j’étais. Je me sentais presque coupable de devoir lui mentir dans le fond, mais c’était pour notre bien à toutes les deux.
- Aller enfile un manteau et on y va.

°La brune rangea son livre dans son sac qu'elle remit sur son épaule, observant, en souriant en coin, son amie qui cherchait une bouteille de Whisky parmi tout un stock. Elle déglutit, mais elle n'avait d'autre choix finalement que de lui en parler, ne voulant pas plus que ça l'inquièter.°_

-

-Eh bien.. Disons que j'ai "rencontré" certains problèmes avec un certain Sullivan Fawley, assez détestable de ce que j'ai pu en voir. °Elle haussa les épaules, bien qu'elle avait tenu tête au garçon, elle se demandait toujours ce qu'il avait contre elle.° -Sacré boulot dis moi.. Et ça va tu_

-

t'en sors ? Car tu sais si tu as besoin de quoi que ce soit n'hésites pas à faire appel à moi je serai ravie de t'aider. °Elle sourit, un petit sourire, puis tourna les talons en riant pour aller rapidement chercher une chaude veste pour sortir en sa compagnie.°

J’attends que mon amie revienne, postée au milieu de la salle commune. En entendant ses pas vifs, je prends mon manteau à mon tour. Bien que vêtue d’une simple robe en dessous -robe d’hiver soit disant passant-, mon manteau se trouvait assez épais pour combattre le froid extérieur. Et puis je n’étais pas spécialement frileuse, mon corps réagissait, mais tout est dans la tête. Je lui prends Le Bras pour que nous puissions sortir ensemble et commence ainsi à la questionner sur Fawley. Fawley... cet imbécile de Sullivan. Assez grande bouche pour se permettre des choses qu’il ne devrait pas.
- Fawley ? T’a t-il fait du mal ? Dis le moi si jamais ce gamin t’importune. Je lui ferai voir du pays. Tu sais, le genre de douleur Daphnéienne dont il se souviendra pour les mois à venir.
Je lui adresses un petit clin d’œil. Aucunement question que ce crétin heurte Ambre. Même si je savais qu’elle allait refuser, sachant pertinemment que la «douleur Daphnéienne» impliquait de la magie noire. Mais je n’en avais que faire, dans le fond, cela ouvrait de grandes possibilités et je ne me voyais pas comme un monstre car j’exerçais ce genre de magie.
- Je gère ne t’en fais pas, j’ai pris l’habitude à force. Mais merci de te proposer, Ambre, ça me fait plaisir.

°Prenant le bras de son amie naturellement, elle leva les yeux aux ciel en souriant, faiblement, à son interlocutrice. Si elle savait ce qu'il s'était passé, ce ne serait pas qu'une simple douleur Daphnéienne qu'elle lui ferait, ce serait bien pire. Elle se frotta le bras, avant de le replacer_

-

avec celui de sa comparse.° -C'est compliqué Daph'... Disons.. Que l'altercation.. °Comment allait elle lui dire cela sans qu'elle sorte de ses gonds. Traversant la sortie de la salle commune, elle réfléchit, avant de continuer.° -Disons... Qu'il y a eu duel avec.. Baguette... Et..._

-

duel sans magie... °Ainsi, elle comprendra assez facilement. Elle n'aurait surement pas besoin d'en dire plus, d'ailleurs, elle ne savait plus comment agir avec Fawley. Elle déglutit, attendant impatiemment la réponse de la blonde.° -Je me proposerai toujours, quand il_

-

s'agit de toi Daph'. °Elle lui esquissa un sourire sincère, puis réflechit à l'endroit dans lequel elle pourrait bien aller toutes les deux.°

Je déglutis difficilement. Ce sale... ce petit... les mots me manquaient. Il avait osé lever la main sur elle ? Je ne répondus rien, mais je me suis jurée de lui faire payer au triple ce qu’il avait fait subir à mon amie. Comment pouvait-on s’en prendre à une jeune femme comme Ambre? Elle qui semblait si frêle, si fragile..
Je serres doucement son bras comme pour lui dire que ça va aller, et lui rend son sourire.
- Je vois.. je vois... et si nous allions à l’opposé du lac? Là où personne ne nous verra? C’est dommage qu’il ne fasse pas plus chaud, vivement juin, je me serai bien baigné.

°Le silence de Daphnée rendait Ambre plus nerveuse que jamais. Elle aurait du se taire, elle n'aurait jamais du parler de tout cela, car maintenant, c'était certain. Elle finirait par le tuer. Par Merlin, qu'avait elle fait... Elle se maudissait intérieurement, et elle se détestait_

-

elle aurait tant préféré rester muette.° -Avec grand plaisir, mais pourquoi veux tu que personne ne nous voit enfin ? On a rien à craindre non ? °Elle rit doucement, descendant en sa compagnie les escaliers donnant sur le parc. Avant d'enfin reparler du sujet précédent.°_

-

-Daph'... Je connais ce silence.. Je sais ce qu'il veut dire, je t'en prie.. Parle moi ..

- J’ai pas vraiment envie qu’on nous surprenne en train de boire devant le lac après le couvre-feu. On s’attirerait des ennuis, et à Drago aussi étant donné qu’il est préfet et qu’il est censé nous faire respecter les règles. Enfin.. nous sommes des Serpentards, les règles sont faites pour être brisées.
Je rigoles, doucement, rire aussi léger que la brise. Puis, je me ferme. Ambre connaissait la réponse... je n’aurai laissé personne lui faire du mal.. elle était ma meilleure amie, ma deuxième sœur.
- Ambre, si tu sais ce que ce silence veut dire, ne poses pas la question. Ne t’étonne simplement pas de ne plus voir Fawley pendant deux-trois jours avec toi en cours de potions.

-Oh. Quelle idiote je suis.. J'étais chamboulée, je n'ai pas chercher à comprendre. J'espère que nous aurons assez de bouteilles pour la nuit ma douce, nous avons du retard à rattraper tu sais ! °Ambre ricana, aaah les règles, qu'elle adorait les brisées en sa compagnie, et le lac était_

-

le lieu parfait pour se retrouver. Elle avait raison, personne ne serait là pour les déranger, ce qui au fond la soulageait. Puis Drago, ne les balancerait jamais, point positif. Elle l'écouta attentivement. Aie. Elle le savait, ça ne se passerait pas bien.° -Ne te crée pas de soucis.. C'est tout

-

ce que je te demande Daph.. Tu sais.. Regarde, je vais bien ! °Quelle ironie.. Cela se voyait que non, mais elle avait besoin de la rassurer elle qu'elle avait toujours considéré comme sa soeur.°

- Ambre....
Soupirais-je.
- Tu peux mentir à la terre entière mais pas à moi. Ton regard est éteint, tu ris car tu es contente d’être avec moi, mais tes yeux prouvent bien que quelque chose ne va pas. Je me fiches de me créer des ennuis pour toi, il ne recommencera certainement plus.
J’inspire profondément en arrivant au parc, au bras de mon amie.

-Daphnée... Tu es un ange.. Mais si je ne dis rien.. C'est parce que je ne veux pas t'inquièter.. Tu as assez à faire, alors ne rajoutons pas de choses ... Enfantines ? Et oui, je suis heureuse d'être avec toi.. °Elle la connaissait tant, Daphnée la connaissait si bien, et pourtant c'était_

-

toujours la même chose. Elle ne voulait pas qu'elle s'attire plus d'ennuis. Rien que son statut lui en causait.. Arrivée au parc, elle lâcha le bras de Daphnée, et s'avança vers l'eau.° -u as raison. Vivement l'été, que nous puissions nous baigner, mais profitons d'abord de cette vue !

- Ma décision est prise, c’est toi qui ne devrait pas t’inquiéter pour moi.
Je lui offris un doux sourire, tout allait bien se passer. Fawley ne m’effrayait pas et puis... il n’était pas obligée de voir la personne ou la chose qui allait lui faire du mal. Je m’approches avec elle, puis souris en coin en agitant ma baguette discrètement pour l’éclabousser légèrement.
- Moi ma vue c’est une superbe petite brune, au manteau mouillé !

-Et tu sais très bien que ce sera toujours le cas... °Elle sourit faiblement. Ah.. Ce Sullivan, elle ne savait plus quoi en penser, il lui retournatit la tête, lui faisait se poser un millier de questions. Rapidement elle sortit de ses pensées, faisant des yeux ronds et poussant un_

-

un petit cri.° -OOOOH ! Attends toi ! °Elle sortit sa baguette, retira son manteau, et lui lança un Aguamanti informulé, ce qui lui mouilla les cuisses à peine couvertes.°

- WAAH ! Mes jambes !
Je sursautes alors et tombe de manière vraiment ridicule au contact de l’eau gelée sur mes cuisses.
- Espèce de Scroutt à Pétard !
Je plisses le nez en pestant légèrement, amusée puis sort la bouteille et fait apparaître deux verres.
- Pour les ASPIC !