Je sais que t'es gay. Signé quelqu'un de ta classe.

Okay, c'est cool, et qu'est-ce que ça peut te foutre, hum tu m'dis ? Non parce qu'en fait j'en ai moi-même juste rien à foutre, dans 30 ans tu crois que tu t'attarderas toujours sur mon sort ? Faudrait juste être incroyablement con et sans cervelle. Et non je ne suis pas gay. Haha, c'est bien de se tromper hein ? C'est pas parce que je suis "efféminé", que j'ai pas une gestuelle de camionneur, et que j'ai une voix aiguë qui part souvent en couille que je suis "gayyyyyy". Alors, au lieu d'affirmer quelque chose de faux, d’émettre un jugement de valeur (les cours de philo, ça t'parle ?) aussi grotesque que toi, et de ne pas connaître la "TOLÉRANCE", va t'coucher, tu te réveilleras peut-être moins con, et peut-être aussi que tu oublieras de te mêler de ma vie aussi stupidement. Et puis pourquoi tu ne viens pas directement me voir, au lieu de me le dire par le biais d'internet, c'est vraiment naze. Je n'ai pas que ça à faire, j'ai ma terminale et mon bac, et c'est pas en faisant ce que tu fais que tu vas y arriver. Alors fais ce que tu veux, rate-le, aie-le, ou tente le rattrapage, mais tu dégages de ma vie, et tu me laisses tranquille, au bout d'un certain temps, faut grandir et arrêter de jouer les petits gamins qui pensent s'amuser en galérant comme tu le fais, sur ce salut, et je ne te souhaite pas une bonne soirée.

The answer hasn’t got any rewards yet.