Votre discours se rapproche du M.R alors pourquoi diviser les voix des libéraux ?

Si vous pensez que nos discours se rapprochent, c'est que vous avez mal écouté l'un ou l'autre. Hormis quelques vagues promesses de réformette fiscale auxquelles personne ne croit, qu'est-ce qui peut les rapprocher de nous ? Avez-vous lu leur programme ?
On passera sur les cornichonneries WTF du genre "création d'un fond des fournitures scolaires", "nomination d'un monsieur Moto" et autre "soutient au logement intergénérationel". Mais comment définir comme libéral un parti qui propose un salaire minimum européen, qui pense résoudre les problèmes des finances publiques belges par une mutualisation des dettes, qui prône une politique de relance par le lancement de grands travaux européens (financés à crédit évidemment) ? Comment définir comme libéral un parti à qui les Sanctions Administratives Communales ne suffisent pas et qui en prône, en plus, une procédure accélérée ; un parti qui place la chasse à la fraude fiscale dans ses priorités et défend l'usage du big data et des techniques informatiques les plus intrusives pour détecter les fraudeurs ; un parti dont des membres veulent généraliser les caméras de surveillance et les puces d'identification sous-cutanées ? Un parti qui refuse régulièrement et systématiquement toute dépénalisation du cannabis !! Ce n'est pas seulement le bilan du MR qui l'écarte du libéralisme mais aussi son programme et tout son mode de pensée.
En réalité, nous ne divisons pas les voix libérales, nous leur offrons enfin un parti sur lesquelles se porter en toute confiance.