-

SoleÐad.
Alex.. On l'a jamais aimé.. Il a jamais été dans les bras d'une personne qu'il aimait.. Pourtant, Alex il est pas méchant.. Il demandait que ça, d'être aimé et d'aimer... Mais non, ça a jamais été réciproque, l'amour c'est un truc que la vie avait refusé à Alex jusque ici. Même son papa, il lui avait refusé ça. Et puis son grand frère aussi. Y'avait que maman.
Alex il voulait juste avoir un copain et lui serrer la main. Mais non. Et puis Alex il a eu une déception amoureuse. Puis encore une. Et une troisième. Et un soir où il allait vraiment pas bien il s'est laissé aller. Il a pas aimé. Il a fait ça avec un inconnu de presque 30ans à l'arrière d'une voiture. Bien sur qu'Alex il rêvait de mieux. Il voulait une première fois toute belle avec la personne qu'il aime et qui l'aime. Mais Alex il a jamais trouvé ça. Cette première fois à finis de le jeter au fond. Il allait de moins en moins bien. Et puis un autre soir, il s'est dit que de toute façon il était qu'une vieille loque, que c'était qu'une mauvaise expérience dans cette voiture. Alors il est allé voir un autre inconnu. De 30ans lui aussi. Il a pas aimé non plus. C'était presque du viol. Mais le monsieur à serré Alex longtemps dans ses bras après. Et Alex savait pas pourquoi mais il était bien dans les bras forts du monsieur. Il était tout au chaud. Et il est resté longtemps comme ça. Il pensait plus au reste, c'était bien. Et puis Alex est rentré, dur retour à la réalité. Et les bras du monsieur lui ont manqué. Il a regretté. Encore. Alors il est allé voir Paul. Paul il était jeune. Beau de partout, et très gentil. Ce Paul est devenu un sexfriend. Et le Alex triste, il allait un peu mieux, il passait toujours au moins deux heures dans les bras de Paul. Et puis au lit c'était pas si mal. C'était même plutôt bien. Mais Alex il est tombé amoureux. Et ça a pas plu à Paul. Alors il est parti. Et Alex s'est retrouvé encore seul et trahis par l'amour. C'était en mars. Et depuis Alex il essaie de plus céder. Et il tient. Mais souvent, la tentation d'échanger son corps contre des bras reviens le hanter.

View more