Avec tes mots, pourrais-tu faire naitre un sourire sur mon visage baigné de larmes ?

Elle était Belle comme la rosée du matin, comme les bonbons des enfants cachés dans les mains.
Elle était naive comme une fleur.
Comme quelqu'un qui voit la mer la première heure.
Elle était sage, comme une image.
Comme celle qu'on garde dans les cages.
Mais elle était libre tu sais... Plus libre qu'aucun de nous ne l'a jamais été. J'laimais comme une folle. J'lui courrais après et à chaque fois que j'allais la toucher elle s'échappait. Et j'continuais à courir derrière cet ange. Puis un jour elle m'a dit " Tu sais Plume... Moi aussi je t'aime. " Et j'crois que ce jour là j'ai souris. Tu sais, pas celui dans la glasse le matin. Le vrai. Un sourire pour elle.

The answer hasn’t got any rewards yet.