Ask @Ptitnine:

-

Lollipop
Je vais mettre une dernière chose.
Je vous souhaite de passer un très bon week end,
Mangez bien
Parlez bien
Riez bien
Faîtes vous des sourires ( vous aimez ça tous les 2, c'est top )
Et puis finissez en beauté hein.
Je remercie spécialement R. Pour son tour de p...tu as particulièrement bien manoeuvré.
Tu iras loin, je n'en doute pas.
Un dernier truc, tu as bien de la chance de pouvoir faire ce que tu veux dans la vie, et tu ne t'en rends même pas compte. Tout t'es dû n'est ce pas ?
Oui, c'est laid ce que j'écris, je ne brosse pas dans le sens du poil moi. Mais tu m'as détruite et tu n'en as rien à foutre.
Salut.

View more

Arrete de dire sa stp...

Tout ça c'est l'histoire de ma vie.
Je suis une fille intelligente, séduisante, avec du talent, de l'humour, de l'amour à donner.
Et bien voilà, rien, rien, rien, rien.
A quoi bon, on me le dit, on me le dit.....et alors ?
Ça suffit tout ça. Je suis épuisée. Vide, anéantie, brisée.
Ça sert à rien, les filles faites les p*tes, mentaient, flattaient, allumaient, je vous donne la clef de la réussite , vous aurez tout ce que vous voudrez.
Fini.

View more

tu as que 18 ans tu as pas encore vécu toute ta vie laisse le temps au temps ça ira mieux

J'en ai marre, je vais faire la p*te maintenant.
Y'a que ça qui marche non ?
Toi là, tu me l'as bien dis hein.
CEUX QUI MERITENT N'ONT JAMAIS RIEN.
On préfère les c*nnasses qui allument tous les mecs.
J'ai compris ce qu'il faut faire tkt.
J'en ai rien à foutre de mériter, je veux comme les autres hein !

View more

Qu'est-ce que tu attends ?

Dormir sous une couverture tricotée de laine et auparavant d'étoiles.
Une main, dans l'obscurité de la nuit, cherchant à tâton un passage au travers du pull.
Une main qui remonterait doucement vers le sein droit avant d'en palper la forme d'une caresse ferme. Et puis cette main redescendrait, s'aventurerait sous le pantalon, sous un slip en coton, pour se poser délicatement sur le Mont de Vénus. Elle y resterait un long moment.
Comme pour décalquer l'empreinte de la paume, s'imprégner de la chaleur.
Un geste de tendresse, si ce n'est plus. Une main qui redessinerait la galaxie d'un corps de femme, comme une mission intergalactique.
De la douceur, comme on caresse un pétale de coquelicot en veillant à ne pas le froisser.
Un moment précieux, une quête hasardeuse qu'on devine sincère et salvatrice.
J'aimerai cette main, posée avec délicatesse.
Une grande délicatesse.

View more

Aimer quelqu'un sans l'avoir jamais vu, concevable ou stupide ?

C'est ta question qui est stupide...réfléchis...
Cela sous entend que le sentiment amoureux n'est basé que sur la vue, donc le physique.
Mince alors ! Je ne savais pas que les aveugles ne peuvent pas tomber amoureux.
Trève de plaisanterie, pour ma part , oui, c'est tout à fait concevable. Et je dirais presque que c'est un +.

View more

-

Blue
On n'en prend jamais, c'est trop monstrueux.
C'est assez difficile à commander, cette montagne de bonheur simple. On se sent un peu penaud, il y a même quelque chose d'enfantin dans ce désir, aucune morale diététique.
Banana split, c'est la gourmandise provocante et puérile.
Quand on vous l'apporte, les clients des tables voisines lorgnent l'assiette d'un oeil gourmand. C'est servi dans une assiette ou une vaste barquette, rien à voir avec les autres glaces dans leur fine coupe.
La banana split s'étale, c'est un plaisir à ras de terre.
Des milliers de gens sur terre meurent de faim, mais comment affronter cette pensée face à elle ? La merveille étalée sous le nez, on n'a plus vraiment faim. Heureusement le remord s'installe. C'est lui qui vous permettra d'aller jusqu'au bout de toute cette douceur
Une perversité salubre au secours de l'appétit.
Comme on volait enfant des bonbons dans le placard, on dérobe au monde adulte un plaisir indécent, jusqu'à l'ultime cuillèrèe.
C'est un péché !
À J.

View more

Préfèrerais-tu explorer l'espace ou les fonds marins?

S'allonger sur l'herbe un soir d'été, quand la nuit est profonde.
Il faut fermer les yeux, un bon quart d'heure puis les ouvrir doucement.
Ne regarder que le ciel et nulle part ailleurs, se laisser happer par la profondeur de l'univers, droit dans les étoiles.
C'est comme si on ouvrait le rideau d'un théâtre tandis que l'obscurité est totale dans la salle.
On entre alors dans la troisième dimension, la quatrième peut être.
Longueur, largeur, profondeur et paix du coeur.
Spectacle magnifique, multitude d'étoiles fascinantes.
Etre au milieu de l'univers,en communion.
L'étoile du berger ou Vénus la belle. La grande Ourse, amas d'étoiles. Etoile polaire, repère, toutes les autres tournent autour d'elle.
Ce monde impénétrable, à portée des yeux.
Hotel à dix milliards d'étoiles, le luxe gratuit.

View more

Next