Ask @StevenCorre:

-

L'épectase.
Jour 7466, premières confessions.
Je me souviens encore de ce jour où j'ai pris mon courage à deux mains pour te demander ton Facebook ou ton snapchat, la veille de tes vacances. Je ne pouvais supporter l'attente qui paraissait déjà interminable chaque semaine, alors tenir deux semaines, ça paraît petit mais lorsqu'on veut découvrir quelqu'un c'est long. Les aléas de la vie ont fait que j'ai eu du mal à te trouver sur les réseaux mais par chance j'ai quand-même eu l'occasion de te contacter et s'en suivirent des heures de discussion s'enchaînant très vite. Les appels se firent de plus en plus longs et fréquents, jusqu'à ce que tu reviennes. J'avais tellement hâte que je t'ai attendu sur le quai et mon cœur battait la chamade lorsque tu m'as pris dans tes bras pour la première fois. C'est également plus tard la même journée que nous nous sommes embrassés, j'avais tellement hâte que ce moment arrive.. Une fois fait je n'avais plus envie de changer quoi que ce soit dans ma vie, voulais t'embrasser et te serrer contre moi, rien de plus. Te souviens-tu de notre premier rendez-vous ? J'avais mis un costume pour t'impressionner et remporter le pari car tu ne pensais pas que je le ferais, tu étais surprise mais également charmée, comme moi devant ton sourire radieux, celui qui m'a poussé à me lancer. J'avais envie, besoin de le revoir, le plus souvent et longtemps possible.

View more

Très certainement.

"Les feuilles.. Chantent, les hommes tombent,
On aimerait qu'ça soit l'inverse mais c'est comme ça qu's'dessine ce monde,
Seulement,
Au moindre prémice de mort, les vices se montrent,
Prends garde fils les miss te mentent quand elles te vendent du rêve souvent,
J'avance... Seul, à la conquête du sommeil
Quand la nuit meurt dans les bras du soleil j'oublie tout ses conseils. "

View more

Next