Ask @WatashiWaRubinaDesu:

Je n'attendais rien de maché, j'ignorais que tu désignais le concept formulé par Freud plutôt qu'une expression qui m'est inconnue. Par ailleurs, je ne porte pas Freud dans mon coeur puisque la majorité de ses "théories" ont été démontés par les chercheurs canadiens (on a 20 ans de retard askip).

Ce n'est pas comme si le Surmoi était très explicitement connu comme étant le concept psychanalytique de Freud, et que nous parlions très précisément de franchir des limites sociales, non.
Et il est bien beau de suivre la masse "Freud hihihi ils ont démonté ses théories, c'est juste un gros frustré secsuel hihi il est naze", mais il reste le père de la psychanalyse et jusqu'à aujourd'hui son concept des instances et structures psychiques est le pilier de la compréhension de l'Inconscient humain.

View more

+2 answers in: “Oui, je vois ce que tu veux dire. Et toi, si on part du principe que tu es issue d'une famille "normale", comment ça se serait passé si tu avais franchi cette "limite" ?”

un "Surmoi" très développé ? ... Hum c'est à dire ?

Élaboré par Freud avec le Ça et le Moi, le Surmoi est un concept psychanalytique formant l'une des 3 instances de la personnalité. Il désigne les structures morales (le bien, le mal) et judiciaires (la récompense, la punition) de notre psychisme et se présente comme le siège des mécanismes de renoncement à nos pulsions, au travers des normes intériorisées. Ces «normes» (interdits, exigences) peuvent être d'ordre moral, social ou culturel et sont plus ou moins contraignantes en fonction de la personnalité de l'individu, de son éducation.
(Plus ou moins trafiqué à partir de Wikipedia, puisque visiblement tu attends qu'on te mâche ta nourriture.)
À partir d'ici, je pense que tu es capable de comprendre ce qu'avoir un Surmoi très développé signifie.

View more

+2 answers in: “Oui, je vois ce que tu veux dire. Et toi, si on part du principe que tu es issue d'une famille "normale", comment ça se serait passé si tu avais franchi cette "limite" ?”

Oui, je vois ce que tu veux dire. Et toi, si on part du principe que tu es issue d'une famille "normale", comment ça se serait passé si tu avais franchi cette "limite" ?

Soul Inside Myself
Mes valeurs familiales sont très fortes et ne permettent aucun dérapage de ce genre. Je possède un Surmoi très développé qui ne permet pas même l'hypothèse de ce comportement.
Je ne peux te rassurer si ta mère t'a giflée en retour ou s'est mise à pleurer, tu vas devoir vivre avec la culpabilité de tes mots.

View more

+2 answers Read more

Selon toi, si au cours d'une forte dispute, une ado, ayant 18 ans révolus, dérape et sort un "ferme ta g." à sa propre mère, comment celle ci doit elle réagir ?

Soul Inside Myself
Tout modèle familial est différent et le degré de la notion du respect est variable.
Enfin, est implicitement présenté ici le cas d'une relation supposément de nature "normale"; la fille franchissant une limite sociale.
Je pense que si l'on en arrive à ce point, cela signifie que l’équilibre de la hiérarchie familiale est rompu. Quelque part apparaît donc une cassure dans la relation qu'entretiennent la mère et la fille. Selon moi, il n'y a pas de réaction prédéfinie à avoir, ne connaissant aucun des paramètres illimités à considérer dans cette situation.
Mais la toxicité du lien est clair, et si la fille ne connaît plus sa place hiérarchique, il est probable qu'aucune tentative de la mère n'aboutira à des résultats mélioratifs, quoiqu'il en advienne.
Le mieux étant que les deux individus prennent du recul l'un sur l'autre après l'altercation, au risque de définitivement briser le lien les unissant.
Par contre si c'est une famille de cas sociaux, tout le monde pète un coup autour d'une pizza surgelée et tout s'arrange; voilà, c'est dit.

View more

La France est devenue merdique. Merci le mélange culturel qui créé des inégalités, des pauvres, de nouvelles racailles et qui appauvrissent les pauvres français d'origine qui travaillent depuis toujours. Merci de faire parti de l'Union européenne qui nous empêche de gouverner correctement..

Alors outre les amalgames sans rapport, les affirmations erronées, les connaissances historiques instables et le manque de recul... La prochaine fois, balancer ce shoutout sans l'anonymat sera apprécié.

View more

Ah mince. On pourra jamais être ensemble. Je pensais être de la même classe sociale que toi mais tu sembles aduler la saga Harry Potter, cette lecture (qu'on ne peut appeler ''Littérature'') de faible envergure, juste bonne à être lue par la plèbe. Tu es bien trop inférieure à moi, c'est dommage.

Confondre Ask et Meetic ainsi que confondre activité non-archaïque avec anomie, je te le confirme on a bel et bien des critères différents. Dommage pour -toi-, moi je ne perd rien.

View more

Comment réagis-tu en général quand quelqu'un te crie dessus?

C'est un manque de contrôle de soi et d'élégance. Si quelqu'un en vient à crier alors que j'ai la voix posée, ça signifie que l'opposition n'est plus capable de défendre son parti par les mots, et c'est une décrédibilisation net. J'essaie soit de faire comprendre que pour sa propre dignité, l'autre devrait baisser d'un ton, soit de ne pas sourire d'amusement.

View more

Comment ça, tes valeurs ne peuvent pas s'allier à celles d'une personne de classe sociale différente de la tienne ? Cite un exemple ? Et tu ne penses pas que fait d'être élitiste te met d'énormes barrières dans tes éventuelles relations ?

Nous avons des codes sociaux différents, tout simplement. Vois-tu, il y a les codes sociaux que l'on suit tous plus ou moins dans la société au sens large du terme, mais mon "partenaire" doit avoir des codes sociaux s'alliant à ceux de ma famille. Or, les codes sociaux de ma famille (si respectés) paraissent archaïques et abusifs aux personnes qui appartiennent à une autre classe sociale/éducation.
D' "énormes barrières", non. Je reste humaine, je peux discuter avec n'importe qui. Pour ce qui est des relations romantiques, ce critère coule de source pour moi, je ne me sens pas étirée face à un dilemme ou que sais-je. Dans la vie, à un moment donné, chacun a ses critères et la divergence entre deux personnes se fait naturellement. Ce n'est ni un frein, ni une barrière; juste un détail de compatibilité. Ce n'est pas grave. Ni diabolique.

View more

J'ai déjà vu des débats sur les critères concernant le niveau social d'un-e partenaire (par exemple des personnes qui refuseraient d'avoir un-e conjoint-e qui n'a pas le même salaire ou niveau d'éducation qu'elles). Qu'en penses-tu ? Est-ce que ça fait aussi partie de tes "critères" ?

Questions hebdomadaires
Il y a cet homme qui est chercheur en nano-chimie, donc avec de hautes études. Mais le fait qu'il appartienne à une classe sociale qui m'est inférieure me repousse effectivement dans mes ardeurs et je ne puis répondre à ses demandes.
Il y avait cet homme qui est psychiatre, donc avec de hautes études. Mais le fait qu'il appartienne à une classe sociale qui m'est inférieure m'avait fait repousser toutes ses avances sans vergogne, malgré qu'il se soit accroché un an (ensuite je suis celle qui aie coupé toute possibilité de contact).
Aujourd'hui en France c'est très mal vu, mais je suis élitiste et d'une famille traditionaliste, mes valeurs ne parviennent pas à s'allier à celles d'une personne de classe (et non pas "niveau") sociale inférieure, sachant que nos familles sont supposées s'unir.

View more

(Proposée par un.e anonyme) Peux-tu nous donner 5 faits vrais et 5 faux sur toi, en les mélangeant ?

FSIQA
1. J'ai déjà sauvé la vie d'un gamin dans la rue qui s'étouffait avec un bonbon, ses parents discutant en bord de terrasse, tout à fait ignorants. Le gamin pleurait à moitié, traumatisé, et j'ai eu droit à un regard noir de ses parents incapables ne serait-ce que d'admettre leur médiocrité.
2. J'ai voulu aider une vieille en fauteuil roulant à traverser la route une nuit, mais un camion pompier me cachait la vue et elle a quand-même faillit se faire renverser alors que c'était moi qui la poussait. Autant vous dire qu'elle a bégayé albanais quand je lui ai souhaité une bonne soirée.
3. Au collège, un petit cxnnard à cru bon de me faire vraiment chier. Je l'ai mis en garde, une fois, deux fois, trois fois... À la quatrième, le sheitan a pris possession de mon corps et je l'ai mis à terre et ai frappé son crâne à m'en briser un os dans la main. J'ai eu une plaque de fer sous la peau de nombreuses semaines et mon frère m'appelait Wolverine.
4. Je me fais tout le temps accoster par des hommes quand je sors, et c'est plutôt folklorique. Big up à celui qui a voulu me forcer à entrer dans sa voiture au feu rouge, et au vieil indien qui m'a chanté une chanson d'amour traditionnelle en me poursuivant dans un escalator.
5. Je suis toujours vierge.
6. Un jour de Noël, mon grand-père a voulu faire une "surprise" à la famille et s'est ramené avec un cochon entier rôti, une pomme dans la gueule. Il a réunit ses petits enfants afin d'admirer le spectacle. Quand j'ai vu les dents et les yeux à moitié crevés, j'ai gerbé sur le plat. Joyeux Noël...
7. Quand j'avais 8 ans, je me faisais passer pour une nana de 20ans sur cet incroyable jeu qu'est Dofus, pour draguer des types qui probablement eux aussi mentaient à propos de leur identité. Le but premier ? Les faire tomber sous mon charme pour récupérer des équipements de bg.
8. Pour des raisons sombres, j'ai commencé à vivre seule dans un appartement de luxe de 270m² dès mes 15ans. Pour combler le cliché, j'avais dû personnel qui s'occupait de mon jardin ainsi qu'un spitz nain pour me tenir compagnie.
9. Quand j'étais gamine je jouais souvent avec mes cousin(e)s. Un jour on est allé trop loin et une cousine est tombé et ne s'est plus relevée. On a pas réussit à la réveiller et sa mère est rentré à la maison juste à ce moment là. Sous la panique, on a caché son corps sous le lit. Elle vit toujours.
10. "On" a eu la mauvaise idée de mal utiliser un produit antipoux quand j'étais en primaire. J'ai terminé l'oreille brûlée au 3e degré, qui s'est infectée et a sécrété du pus. J'ai échappée à l'amputation grâce à l'intervention de ma grand-mère; m'en sortant avec une cicatrice "oreille d'elfe".
Bonne chance.

View more

Next