Ask @WatashiWaRubinaDesu:

Je suis tombé sur ça, ça peut peut-être t'intéresser https://www.quora.com/What-is-the-most-peculiar-sound-change-ever-recorded/answer/Oscar-Tay-1?share=72fd4714&srid=p3G13

Roy de Champaigne
Génial, merci pour le partage !
Même ici, ce qui est intéressant de voir c'est qu'il y a eu une évolution des sons entre Hay et Hayastanci comme je le disais. Tu sais ce qu'il te présente maintenant ? Le Hayastanci. Ce qui est sûrement très juste à faire, puisqu'il s'agit de la divergence la plus récente. Et ce qui est intéressant c'est qu'ici il n'a été choisit que des mots très proches de mon arménien dans la forme et dont seule diverge la phonétique.
Par exemple, hayr pour père est identique aux deux langues.
Mais quand l'auteur dit que dw est devenu erk, il y a en réalité eu d'autres phases avant d'atteindre le erk.
Ainsi, le erku et le erek de dwo et treyes, dans mon arménien se prononcent yergu et yerek. Il y a des sons en majorité qui ont changé. Le nouvel arménien est plus brut que le mien. Nos g sont devenu des k, nos d sont devenu des t et nos b sont devenu des p.
Yergar (long) est devenu erkar
Garod (manque) est devenu karot
Abris (bravo) est devenu apris
Et à côté, il y a des termes et phrases entières qui ont totalement changé en à peine quelques dizaines d'années.
Mon "Parev, inchpes es" est devenu leur "Barev, vonces" (Bonjour comment vas-tu)
Ici il y a même une exception où notre P "brut" est devenu leur B plus doux, c'est très rare. Et comme tu peux le voir "inchpes es" et "vonces" n'ont plus en commun que la terminologie, qui représente ici la personne concernée. ("-es" est une terminologie des verbes à la 2e personne du singulier)
Au hasard, le mot "blanc" aussi. En Hay c'est "germag" en Hayastanci c'est devenu "spitak".

View more

L'Arménie a vraiment autant changé avec l'URSS? Tu y retourne parfois?

George Abitbol
Un Hay et un Hayastanci ne peuvent que très difficilement communiquer, et encore, ça passe grâce aux à-priori qu'ont les uns des autres. La culture elle-même a beaucoup changé, ça passe par la linguistique évidemment mais aussi par l'art culinaire, la musique, la danse...
L'histoire des peuples n'est plus la même. Il ne faut pas oublier qu'un siècle est passé depuis l'Arménie d'avant l'URSS, admettons 4 générations d'arméniens (presque 5) qui entre temps ont vécu la famine de l'URSS, sa propagande, la pauvreté, le socialisme/communisme, la corruption, la censure, etc. La culture n'a plus rien à voir avec le peuple de l'Empire Ottoman qui a trouvé refuge principalement au Moyen-Orient. Les souvenirs dont mon peuple hérite sont différents des souvenirs dont héritent les Hayastanci. Notre "chez soi" n'est pas le même que le leur.
Je vais en Arménie cet été, d'ailleurs.

View more

Je suis admiratif de ce pays et de sa culture depuis le spectacle Georgian legend de 2002.. et comme l'Arménie est voisine peut -être que tu as des choses à nous raconter?

Je ne suis pas Hayastanci, je suis Hay.
C'est une distinction entre les actuels arméniens d'Arménie qui ont désormais leur propre dialecte influencé par l'Union Soviétique (et je répète, une langue c'est une culture), et les Arméniens expatriés depuis le génocide qui parlent un dialecte plus ancien.
Autrement dit, je suis plus familière avec l'ancienne Arménie et le Moyent-Orient que l'Arménie depuis l'URSS.
Mais diplomatiquement, les géorgiens sont particulièrement proches des turcs et des azéris, et ça, c'est un critère de désappréciation.

View more

C'est vrai mais nous avons du potentiel, entre les américains qui nous prennent pour leurs larbins, les russes dans le coin, une minorité musulmane source de tensions, l'extrême droite qui monte, les pays qui se barrent ou ceux qui font face à des sécessionnistes, on a un beau cocktail explosif.

George Abitbol
👌 (Juste pour rendre ça visible au grand publique, tu le mérite.)

View more

Bien sur que ça m'intéresse

George Abitbol
Il faut savoir que le Liban fonctionne toujours sur le modèle de la 4ème République française, dite de cohabitation. Si les crises ministérielles atteignaient des sommets en France, le Liban ne fait pas bien mieux aujourd'hui. Le pays est notamment resté, avant l'arrivée de Michel Aoun en Octobre 2016 au pouvoir, 2 ans sans aucun président, littéralement. Tu imagines ? Ici, les partis politiques fonctionnent exclusivement selon les croyances religieuses, à savoir que chaque confession possède son parti. Tu comprendras donc que dans une optique de cohabitation, il est strictement impossible au sein du gouvernement de se mettre d'accord, que ce soit sur des décisions environnementales, publiques ou peu importe. On se retrouve donc avec un gouvernement corrompu jusqu'à la moelle, une mauvaise gestion des eaux, des déchets, aucune décision prise afin de soulever l'économie du pays, etc. À titre d'exemple de corruption; il y a un hôpital, considéré le pire du pays, qui enchaîne des erreurs médicales sordides mais qui pourtant ne voit toujours pas ses portes se fermer car il a à sa tête un haut placé dans le gouvernement. Ici, augmenter sa richesse vaut bien plus que des vies civiles perdues en raison d'une incompétence professionelle.
Bref je me suis égarée, je voulais parler de l'influence française sur le pays.
Il faut savoir également qu'au Liban la grande majorité des établissements est privée. Les établissements les mieux perçus cependant sont les écoles catholiques françaises, dont le taux de réussite au bac, globalement, frôle les 100%. Ces écoles acceptent ceci dit des élèves de toute religion (ce qui confirme encore une fois une certaine paix interreligieuse), et cette éducation élitiste est un véritable budget: les prix varient entre 2500 à 10.000$ à l'année depuis les cycles maternelles jusqu'au lycée.
On se retrouve ainsi avec une population bilingue franco-arabe.
Cependant, et, bien évidemment! nos meilleurs amis les USA sont eux aussi particulièrement encrés dans la culture du pays avec leurs marques de vêtement, leurs chaines de fast food et leurs films qui passent en VO sous-titrés arabes sur les chaines du KSA diffusés dans toutes les maisons du Liban. Et l'anglais étant toujours une langue obligatoire à l'école, étant tourné à l'international, on se retrouve en réalité avec une population trilingue.
Dans le monde arabe, le Liban se démarque ainsi par son dialecte libanais qui lui est propre et qui je trouve lui rajoute un charme bien à lui. Ainsi, les trois langues se mélangent (et comme on dit, une langue c'est aussi une culture) et il est très commun ici en guise de salut de se dire à titre d'exemple "Hi, kifak (kifik) ça va ?", à comprendre "Salut, comment vas-tu, bien?". Une phrase, 4 mots, 3 langues.
Je suis allée en Syrie avant toute ces guerres, et je n'y ai jamais relevé de telles particularités linguistiques, qui à mon sens, appuient l'idée que le Liban est plus mixte et ouvert d'esprit que tous ses voisins.

View more

Au niveau des mentalités surtout, j'ai la vision d'un pays plus ouvert que ses voisins, si la vie n'était pas plombée par les différents conflits en Syrie ou Israël, si les différentes communautés arrivaient à vivre ensemble relativement bien.

George Abitbol
Le Liban.
Je te dirais que ce qui démarque ce pays de ses voisins est effectivement sa capacité de cohabitation religieuse. À Down Town Beirut il y a notamment une place très connue où sont placés côte à côte une grande église et une grande mosquée, symbolisant cette union des peuples. Il faut savoir que la diversité religieuse y est aussi particulièrement importante puisqu'il existe actuellement 18 confessions reconnues par l'État. Mais par le passé de nombreux conflits ont éclatés dont notamment de 1975 à 1990, et des violences se sont faites contre certaines minorités religieuses qui ont laissé des séquelles auprès des nouvelles générations.
Parmi ces conflits, la question palestinienne bien évidemment, grand fléau du Moyen-Orient. Le Liban et Israël entretiennent des liens pour le moins toxiques. Pour te donner une idée, le film Wonder Woman de 2017 a été interdit de diffusion au Liban parce que l'actrice principale est israélienne. Israël (je suis témoin) viole quotidiennement l'espace aérien du Liban. Et quelle armée s'occupe d'empêcher son expansion par le Sud du Pays ? Le Hezbollah. Cette même armée qui déploie ses hommes en Syrie aux côtés du régime de Bashar. Même si l'Occident tente de faire croire le contraire, le Hezbollah est très respecté au sein du Liban. Or, des tensions voient de plus en plus le jour au sein de la population chiite dont les fils et les maris meurent en "martyr". C'est dangereux dans le sens ou seule cette organisation assure réellement une stabilité au pays et une protection contre toute invasion. Sa chute serait dévastatrice.
En parlant de Syrie, les réfugiés au Liban sont eux aussi victime de racisme et augmentent à leur insu des tensions civiles. Les libanais les accuse de voler tous leurs job et de prendre les salaires qui leurs reviennent de droit. Or, le Syrien sera (au même titre que les néo-esclave philippins, bangladeshi etc) payé une misère pour des horaires de travail presque inhumains.
Voyons les choses d'un côté plus gai cependant. Les mentalités du MO mais particulièrement du Liban sont très chaleureuses et on est loin de la culture occidentale "vivons heureux vivons cachés" ou "chacun chez soi". Il y a une convivialité et un esprit de famille plutôt forts qui planent dans la culture. Ici, les femmes qui montrent leur peau, portent des talons hauts, se pouponnent chez le coiffeur, l'esthéticien ou peu importe, sont aussi une partie du paysage. Certes les religions musulmanes restent relativement conservatives, mais (hormis dans certains quartiers) le port du voile n'est pas obligatoire, la femme n'est pas si soumise au patriarcat, le taux de divorce est lui aussi relativement conséquent (ce qui est une ouverture religieuse en soi, et ça vaut cette fois-ci pour les confessions tirées de l'Islam), il y a un modernisme certain dans le pays.
J'aurais eu un mot de la fin sur les langues, l'éducation, et la politique mais je n'ai plus de place pour écrire, je ne sais pas si ça t'intéresse?

View more

J'entends surtout qu'étant souvent des néophytes, on accourt sur toutes sources de savoir et on en aspire le nectar sans se rendre compte que ça devient tellement indigeste, qu'au final on peut ne rien retenir. Et le pire/mieux, c'est que c'est un cercle vicieux.

Roy de Champaigne
Pour Occulture j'ai bien vu qu'il y a un épisode démonologie (relativement court d'ailleurs) mais la vidéo que j'ai regardé était La Bible de Satan; histoire d'avoir un aperçu de la structure des vidéos. Mais du coup oui, je regarderai évidemment la Démonologie et voir si je peux en tirer des ouvrages "certifiés".
Effectivement, les sciences humaines ne produisent rien en soi. Mais on ne peut s'empêcher d'aller fouiner dedans ne serait-ce que pour la satisfaction de notre curiosité personnelle ! Les spécialistes exclusivement peuvent se vanter de faire quelque chose de ces Sciences au travers leurs nombreuses études, etc.
Le fait de ne rien retenir par manque d'organisation dans tout ce savoir présent est pertinent, mais "indigestion" serait impliquer qu'on se fait souffrir ou que ce ne soit pas une source de plaisir, et ça, c'est un affront si je puis me permettre. Mais effectivement on ne peut échapper à ce cercle vicieux de lecture et relecture et re relecture de ce savoir, l'image qui me vient en tête à cet instant serait celui d'une cacophonie hahaha.
Quant aux ouvrages que tu me conseilles, j'ai croisé ces noms de multiples fois, mais je ne m'en suis déniché aucun encore par manque sincère de motivation dû à mon emploi du temps de ministre depuis une poignée d'années. Mais ça me donne de nouveau envie de m'en procurer.

View more

+14 answers in: “Décris une nuit avant de passer un examen en trois mots!”

Mais si, il peut! Tmtc c tr0 d4rk, il se demark de la societay. Il me semble que la démonologie, dans son acception moderne, a été développée parallèlement à la foi chrétienne? J'imagine que des sources authentiques seront difficilement séparées d'une conception fanatique. Tu connais Occulture?

Roy de Champaigne
C'est exactement ça, eww.
Évidemment ce qui aura rapport à la démonologie ne pourra être un écrit scientifiquement rationnel. Mais lorsque je sens une vibe qui m'indique qu'un chasseur à l'arbalète d'albinos ai pu écrire ces lignes en pleine session d'exorcisme, ça me fait prendre pas mal de recul sur l'information que je m'apprête à apprendre.
Je viens de regarder une de ses vidéos, je m'y suis abonnée. C'est du type Le Point Culture, voir E-penser. Merci pour la découverte.
Je vais dormir à présent, il va être 4h, j'ai bien trop déréglé mon cycle de sommeil. N'hésite pas à continuer à m'écrire, je te répondrais "demain". Bonne nuit !
PS: Pour ton autre message, je suis d'accord, la confusion avec le sens des priorités de l'apprentissage rend le poids de la connaissance chronologique souvent écrasante. SURTOUT sur un tel sujet.

View more

+14 answers in: “Décris une nuit avant de passer un examen en trois mots!”

Tellement. Rien que les civilisations mésopotamiennes... Le plus fou étant que peu importe l'angle d'étude (linguistique, historique, etc.), comme tu dis, la masse d'informations et de données est tellement énorme, qu'à moins de se spécialiser sur une civilisation à une période précise, c'est foutu!

Roy de Champaigne
Alors quand en plus, sans vraiment sortir de la région cartographique, les babyloniens s'en mêlent... On est loin de la relation Axe vs Alliance du siècle dernier jusqu'à nos jours, niveau cultures et confrontations.
Dois-je en conclure que tu es aussi perdu que moi sous ce flot de connaissances ?

View more

+14 answers in: “Décris une nuit avant de passer un examen en trois mots!”

Tu synthétises bien ce que j'en pense aussi. La foi philosophique néo-sataniste pompée sur divers forums ; c'est un jugement hâtif, mais vu ta description, ça sent bien ça... Er, je n'ai qu'une connaissance islamique de l'histoire de Satan, du coup je ne sais pas vraiment :s

Roy de Champaigne
(Btw I don't mind your flood, the topic is so interesting. Et blasphème grammatical ? Je ne te permet pas ! Haha)
Écoute à partir du moment où tu te proclame grand athéiste, fier de l'être et prêt à te battre contre le monothéisme, tu ne peux PAS dessiner des pentagrammes et des croix inversées (au secours) sur toute surface que ton stylo pourra atteindre. Et encore moins quand la philosophie que tu idolâtres tant suit pour seule logique démoniaque son appellation et non pas son contenu. Ce type là, aujourd'hui même a posté sur WhatsApp une story dans laquelle son verre Starbucks portait pour nom "Satan 666", mais à quel moment tu vas dire aux types du Starbucks qui te demandent ton prénom, d'écrire Satan 666? Bon assez parlé de ce type donc la médiocrité me trigger.
D'ailleurs, parce que je suis très sceptique quant à la documentation traitant de démonologie (parce que ça tombe vite dans le fanatisme catholique), si quelqu'un ici à des sources sûres à me conseiller, je suis preneuse !

View more

+14 answers in: “Décris une nuit avant de passer un examen en trois mots!”

Hope you don't mind I'm flooding you. Meh, les peuples de l'Anatolie jusqu'aux confins du Yémen et de l'Abyssinie sont tous drapés de cette aura grandiose, pis l'Anatolie, en plus des urartéens, c'est aussi les hittites !

Roy de Champaigne
Et les Assyriens ! J'aime tellement toutes ces vieilles civilisations mais il y a tellement d'informations que je m'y perd bien trop, et toute une vie semblerait bien trop courte pour en absorber toute la connaissance. J'aime le fait que tu semble calé sur cette partie de l'histoire. C'est certainement l'une des plus passionnantes.

View more

+14 answers in: “Décris une nuit avant de passer un examen en trois mots!”

C'est cela dit un peu trop optimiste. Sans vouloir être élitiste (mais un peu quand même), l'appropriation impropre des SH par les profanes en rendraient la substance plus basse au début. Je pense malgré tout être suffisamment absorbé par la soif de connaissances pour abandonner mon intérêt.

Roy de Champaigne
Je pense que certaines branches se doivent d'être exclusives aux intellectuels qui s'y vouent réellement. Autrement, ça donne des gens trop mal informés qui font le coq fasse à d'autres crédules et encore moins bien informés, et c'est comme ça qu'on traine dans la boue des sciences pourtant si intéressantes.
Ça me rappelle ce type que je connais. Il se dit athéiste. Jusque là ça va. Il idolâtre le satanisme Laveyan. Tu commences à sentir le cringe, surtout quand une philosophie se transforme (d'on ne sais où) en une religion pour certains. Mais il idolâtre aussi Satan ? Mais ?? À quel instant Anton Lavey dit qu'on est notre propre dieu mais cependant dit de vénérer Satan ? Et à quel instant un athéiste approuve l'existence d'une divinité du mal dont le personnage, par logique, implique l'existence d'un enfer et donc d'un paradis et par suite d'un Dieu ? Et à quel instant il est permis à cette race de pokémon de se pavaner fièrement devant les autres en arborant un discours si rafistolé ?
Et, je ne sais pas si ma source est correcte ou non car il est dur de s'informer en démonologie correctement, mais il me semble que Satan ne représente même pas le "Diable", mais est seulement l'un de ceux qui règnent sur les 666 niveaux des enfers.
Enfin, petit coup de gueule pour dire que pour moi, populariser ces sciences là, c'est tomber à un niveau de réflexion plus bas encore que ce que je ne puisse accepter.

View more

+14 answers in: “Décris une nuit avant de passer un examen en trois mots!”

En quelques sortes, c'est déjà un peu le cas : la sociologie et la psychologie souffrent de l'appropriation des foules profanes, surtout sur internet. Ask en est un bon exemple ; combien de réponses faisant des généralités et des conclusions grotesques sur fond de considération pseudo-scientifiques?

Roy de Champaigne
Quel cauchemar les horribles fautes dans mes messages précédents. Il semble logique que "meur important" plutôt que "leur importance" provienne de mon clavier capricieux (j'écris à la tablette c'est un cauchemar). N'y prête pas attention.
Tout ça pour dire: Eww don't even remind me about what's going on on the Internet.

View more

+14 answers in: “Décris une nuit avant de passer un examen en trois mots!”

Je ne suis pas sûr d'avoir saisi la tournure de ta phrase, en fait. Si tu parles de l'intérêt pour les sciences humaines, je trouverais ça moyen d'arrêter de les considérer "cools" après une période. J'utilise trop "cool", je devrais dire bien, mais je répugne le manichéisme primaire.

Roy de Champaigne
Je doute que les Sciences Humaines perdent un jour de meur important: nous sommes humains. Si elles ne sont pas faites pour nous, alors pour qui? Il y aura toujours des penseurs pour les faire vivre.
Ce que j'insinuais c'est si les Sciences Humaines venaient à devenir un effet de mode sur lequel tout le monde se pencherait, ce qui sous-entend et implique que n'importe qui en ferait également usage selon son propre escient sur Internet. Y verrais-tu plus d'avantages ou d'inconvénients ?
Je te rassure, je banni ces mots de mon language au possible, moi aussi.

View more

+14 answers in: “Décris une nuit avant de passer un examen en trois mots!”

J'insinuais pas trop ça. Ledit groupe s'attarde surtout sur une couche superficielle de la chose ; celle de la faiblesse, où le fait de se donner pleinement est vu lâchement plutôt que comme du courage. Parce que les sciences humaines sont cools, sans effet de mode "cool", juste cools.

Roy de Champaigne
J'avais bien compris ce que tu insinuais. Et on continue à aller dans le même sens.
Effectivement, les sciences humaines sont cools. Pour le coup, y verrais-tu un inconvénient à ce que ça devienne "cool" le temps d'une période, ou un avantage ? (Pense à moi si ça arrive dans une 10aine d'années, sait-on jamais.)

View more

+14 answers in: “Décris une nuit avant de passer un examen en trois mots!”

C'est sûr ça fait cool. Nah, même pas paradoxalement, y'a une sorte de confiance et de "je place tout entre les mains de Dieu" qui fait assez noble.

Qu'on soit bien d'accord, je suis liée à la langue arabe d'une certaine manière. Je vis au Moyen-Orient depuis un peu plus de 2 ans déjà, je tiens à préciser par fierté que je ne sors pas de mots sous un effet de mode "cool" qui semble planer depuis quelques temps en France.
D'un point de vu religieux il s'agit d'une action noble certes, mais dans la basse populace c'est faible et irrationnel de s'en remettre à Dieu (qui n'existe pas non plus parmi cette même populace, rappelons-le).
Comment se fait-il que l'on tourne tout à de la science humaine hahaha.

View more

+14 answers in: “Décris une nuit avant de passer un examen en trois mots!”
Next