Ask @WatashiWaRubinaDesu:

Quelles aventures aimerais-tu vivre en vacances?

Entre Khor Virap (lieu d'emprisonnement de Krikor Lusavoritch -Saint Grégoire l'Illuminateur, ayant fait de l'Arménie la première nation Chrétienne au monde-), Geghard (L'une des premières églises au monde où aurait vécu Krikor au IVe siècle),... Je visite les plus merveilleux monastères sur Terre datant des prémices de la chrétienté parmi les Hommes.

View more

Penses-tu que parfois faire des mauvaises actions est nécessaire ? Si oui, dans quels cas ?

Questions hebdomadaires
Je n'aime pas trop les questions manichéennes. Je pense qu'étant donné que les notions de bien/de mal, de bon/de mauvais, sont en soi très relatives et subjectives; à partir du moment où une action est "nécessaire" (le mot est fort et se suffit à lui-même), l'action ne peut alors être dite "mauvaise" pour la personne qui la commet.

View more

Est-ce important pour toi que tes proches apprécient ton/ta petit/e ami/e ? Si tes ami/e/s et ta famille venaient à déte'ster la personne que tu aimes, comment gèrerais-tu la situation ?

Questions hebdomadaires
Oui c'est important pour moi, parce qu'on m'a apprise à dépendre des valeurs familiales et que ne recevoir leur bénédiction sous aucune forme me serait une trahison morale provoquant un sentiment de culpabilité menant à un frein émotionnel, quelque part.
Je gèrerais la situation à coups de "Vous me faites fichtrement chier à être un mur face à mon bonheur. Je vais suivre mon instinct parce qu'en être arrivée ici émotionnellement m'est trop précieux. Mais s'il s'agissait d'une erreur, j'espère que vous serez là afin de me soutenir malgré tout".

View more

Grâce à toi le monde peut connaître la paix, la fin définitive des guerres, mas'acres, pratiques "inhumaines", discriminations, extinctions d'espèces... bref la paix totale et définitive, mais en contrepartie tes proches doivent mou'rir. Que choisis-tu ?

Questions hebdomadaires
Et à la fin, quand mes proches auront clamsé, et que je me retrouverai orpheline de famille, j'aurais droit au prix Nobel de la Paix et à une statue de cire à mon effigie au Musée Grévin ou pas ?

View more

Les russes qui ont fui la révolution russe en France sont en général issus d'une culture très intellectuelle, mais peut-être parce que ce sont plus des bourgeois ? Dans les familles d'expatriés arméniens, y-a-t-il un fort désir de conserver la culture et les traditions ?

La bourgeoisie a certainement à y faire.
Dans les familles de culture mixte (seulement un parent arménien) selon mon observation il semblerait que les traditions se perdent, surtout en Europe ou en Amérique.
Mais dans la grande majorité des familles, la culture et les traditions restent fortement imprégnées auprès des arméniens expatriés.
Je partagerai enfin un écrit de William Saroyan; qui démontre la mentalité très familiale et communautaire arménienne:
" J'aimerais voir quelle puissance au monde peut détruire cette race, cette petite tribu de gens sans importance, dont les guerres ont toutes été combattues et perdues, dont les structures se sont émiettées, dont la littérature n'est pas lue, la musique n'est pas écoutée, et les prières ne connaissent plus de réponses.
Allez-y, détruisez l'Arménie. Voyez si vous pouvez le faire. Envoyez-les dans le désert, sans pain ni eau. Brûlez leurs maisons et leurs églises. Voyez alors s'ils ne riront, chanteront et prieront pas de nouveau. Car lorsque deux d'entre eux se rencontrent quelque part dans le monde, voyez s'il ne créeront pas une Nouvelle Arménie. "

View more

+2 answers in: “L'URSS a-t-il été bénéfique pour l'Arménie ? Quelles sont les différences entre l'ancienne et la nouvelle Arménie ? Préfères-tu la nouvelle ou l'ancienne langue ?”

Donc paradoxalement les arméniens expatriés sont les seuls à avoir gardé de vraies traces de l'ancienne culture. Quels ont été les pays privilégiés lors de la fuite du génocide ? Parles-tu Russe ou es-tu né dans une culture purement arménienne ? La culture Russe plutôt intellectuelle aussi, non ?

Par exemple Iouri Oganessian qui a découvert le dernier atome de la classification périodique, l'oganesson, il a étudié à Moscou dans une école Russe"
L'Arménie abrite près de 3M d'habitants tandis que sa diaspora est estimée à 11M d'individus. Près de 4 fois plus d'arméniens à l'extérieur qu'à l'intérieur du pays.
Lors du génocide, les arméniens ont principalement fuit par le désert afin de retrouver la Syrie et le Liban, mais se sont également tournés vers leurs voisins du nord avec la Géorgie et la Russie. Ils se sont par suite étendus en Amérique du Sud, en Amérique du Nord, sur tout le continent Européen (ils sont notamment connus pour leurs actes de résistance en France durant le règne Nazi; Missak Manouchian étant le leader du fameux groupe à l'origine de l'hommage de Aragon "Lettre pour se souvenir" puis de la participation de Ferré avec l'Affiche Rouge) et en Australie.
Il me semble l'avoir mentionné mais ma famille a fait partie de ceux qui ont fuit au Moyen-Orient par suite je n'ai aucune culture slave, ma connaissance provient exclusivement de relations avec des Arméniens de l'empire soviétique.
Cependant j'ai appris le Cyrillic il y a quelques jours, et j'apprendrai à parler russe très prochainement dans le cadre de mes études.
La culture Russe est très bosseuse paradoxalement oui, mais j'ai l'impression qu'il s'agit d'avantage d'une forme autoritaire qui s'est imprégnée durant la guerre froide afin de concurrencer l'ouest. Que ce soit dans la littérature, dans la musique classique, dans le ballet... Tu te douteras que le nucléaire était également une branche à privilégier.
Par exemple je connais une femme Arménienne qui a passé son enfance sous l'URSS, et elle était contrainte à de très nombreuses heures de sport de haut niveau dès son plus jeune âge (dans son cas, la gymnastique). Pour moi il était d'avantage de l'ordre d'atteinte de la perfection que celui d'intellectualiser les foules. Après certes il y aura toujours quelques grands intellectuels qui feront exception à la règle. Mais il faut garder en tête que les intellectuels arméniens ont été la cible première lors du génocide, ça permet de décimer une certaine élite avant toute chose.
Et toi, de quelle origine es-tu ?
PS: Il me semble que Organessian a effectué la majorité de son travail après la chute de L'URSS, non ?

View more

+2 answers in: “L'URSS a-t-il été bénéfique pour l'Arménie ? Quelles sont les différences entre l'ancienne et la nouvelle Arménie ? Préfères-tu la nouvelle ou l'ancienne langue ?”

Rire est excellent pour la santé, mais on ne partage pas suffisamment. Après, tous ne l'apprécie pas. Qu'en pensez-vous ? Avez-vous des rapports particuliers avec le rire ? N'hésitez pas à partager votre meilleure blague ce soir, vous gagnerez en espérance de vie.

Pharma de Bordal #1000enplus
J'apprécie particulièrement l'humour noir. Mais tu sais ce qu'on dit ? L'humour noir c'est comme la nourriture; tout le monde ne peut pas y accéder. Et je dois te dire que le mien est tellement noir qu'il touche les allocutions familiales.
J'en ai une pour toi:
Qu'est-ce qu'un noir sur une pomme de terre ?
Jean-Negr0 sur la patate.
Ce sera tout pour moi, merci public ! Je suis en tournée au Zénith de Paris le 12 et 13 Juillet, les billets sont directement disponibles sur internet.

View more

L'URSS a-t-il été bénéfique pour l'Arménie ? Quelles sont les différences entre l'ancienne et la nouvelle Arménie ? Préfères-tu la nouvelle ou l'ancienne langue ?

Le seul bénéfice aura été une alliance diplomatique avec la Russie, rempart de l'Arménie plus qu'affaiblie contre ses assaillants turcs et azeris.
Il y a de très nombreuses différences; en commençant tout d'abord par l'espace géographique occupé, depuis que l'Arménie s'est faite voler plus de la moitié de ses terres.
L'ancienne Arménie était pleine d'intellectuels tandis que la nouvelle Arménie n'a pas connu de hauts niveaux d'études à cause du système soviétique justement. La nouvelle Arménie est corrompue jusqu'à la moelle et la mafia arménienne exerce une forte pression sur chaque foyer, participant à la pauvreté de ses habitants. L'ancienne Arménie était fortement imprégnée par Krikor lusavorich (Grégoire 1er l'Illuminateur) le saint qui a évangélisé l'Arménie et fait d'elle la première nation chrétienne au monde en l'an 301. Il coulait donc de source que chaque Arménien soit baptisé dès son plus jeune âge. La nouvelle Arménie durant L'URSS à été interdite de baptêmes, et jusqu'à aujourd'hui cette oppression a mené à un nombre conséquent d'arméniens (Hayastanci) n'ayant pas eu d'éducation religieuse. La différence se fait également au niveau de la cuisine; l'ancienne Arménie propose des repas gras et très fournis issus de l'empire Ottoman et du Moyen-Orient tandis que la nouvelle Arménie ne possède culturellement que des repas à base de...? De...? De patates, oui c'est ça, de kartoshka!
Je préfère l'ancienne langue car elle est ma langue maternelle, donc plus facilement accessible et douce à l'oreille; elle me rattache également à la véritable origine des Arméniens et à leur prestige aujourd'hui dénaturé.

View more

+2 answers Read more

Oh mais je n'ai dit nulle part que c'était lui qui nous a mené à ce monde, il a juste émis une théorie comme quoi nos besoins étaient classés dans un certain ordre, et si l'on part de sa théorie, en essayant de remonter en haut de la pyramide, c'est là que l'on avance technologiquement parlant

Sans-Coeur.
Certes, mais tu as présenté sa théorie comme étant ce grâce à quoi nous sommes arrivés là où nous sommes. Ce que j'essaie de te dire, c'est que sa théorie n'est qu'une modélisation de son observation. Le dépassement de soi est une suite logique à l'Homme, on ne l'a pas attendu afin de gravir les échelons et avancer technologiquement parlant. Je ne pense pas que les gens derrière Apple se réveillent tous les matins et ouvrent leur pyramide tel un récit divin sur lequel se baser pour faire avancer le monde. Tu vois où je veux en venir ? Maslow s'est appuyé sur ses observations et non pas l'Homme sur Maslow.
D'ailleurs ce modèle ne prétend pas une avancée technologique mais uniquement une forme de confort spirituel.
Puis comme je te l'ai dis, sa théorie est largement discutée dû à la subjectivité de sa hiérarchisation. Il n'y a pas d'ordre précis à l'accomplissement de soi, ce concept n'est qu'illusoire et surtout subjectif. Cette théorie me semble plus un repère spirituel à qui se sent perdu dans la vie et souhaite se rattacher à quelque chose.

View more

+3 answers in: “J'ai cru comprendre, "la très inspirée". Mais penses-tu que l'amour est indispensable à la vie humaine ?”

C'est fou quand-même de se dire qu'escalader la pyramide de Maslow nous a mené à notre monde actuel

Sans-Coeur.
Il s'agit d'une théorie de la motivation élaborée le siècle dernier au travers des recherches menées; rien n'a été créé, rien n'est nouveau, c'est très maladroit de dire que Maslow nous a mené à notre monde actuel. Nous avions des besoins bien avant sa naissance et nous n'avons pas besoin d'utiliser son travail aujourd'hui en tant qu'individus. D'ailleurs, son modèle n'est utilisé que dans certains cadres de formation, mais très largement critiqué à ce jour car sa hiérarchisation dépendra de chaque individu.

View more

+3 answers in: “J'ai cru comprendre, "la très inspirée". Mais penses-tu que l'amour est indispensable à la vie humaine ?”

Cependant, retirer le bonheur attente-t-il nécessairement à la survie de l'espèce humaine ? Les dynamiques changeraient, sans le bonheur, mais à terme, cela mettrait-il en péril la perpétuation de l'humain ?

le fait du bonheur dans ton argumentaire est-il recevable pour démontrer le caractère indispensable de l'amour ?"
-
Oulah. Je te rappelle que c'est la recherche du bonheur (au travers le confort matériel) qui a permis à l'Homme de toujours aller de l'avant, de toujours innover et de nous mener où nous nous trouvons désormais. Que ce soit dans l'aisance de l'assouvissement des besoins primaires, la capacité d'envisager les besoins secondaires et le désir d'accéder aux besoins tertiaires. Entre autre, cet idéal de bonheur nous a permis d'envisager l'existence de l'Homme non plus comme une survie mais bel et bien une vie.
Et il s'agit sans doute également d'une distinction principale avec l'animal. L'animal vivra une satisfaction immédiate en se nourrissant d'une proie; mais en tant qu'Homme nous avons la chance d'envisager les choses d'un pdv spatio-temporel, et par suite d'accéder au bonheur lui-même, et le ressentir.
Le fait de nier le bonheur comme nécessité Humaine, c'est bafouer notre nature la plus profonde. L'Homme n'est pas Homme sans ses caractéristiques cérébrales qui lui sont propre. C'est renier sa capacité à se projeter en avant, à avoir des désirs sur le long terme et à se définir des buts et objectifs futurs dans cette atteinte ultime du bonheur. Et remettre ça en cause, c'est démolir le but unique que nous offrons à notre existence.
Et sais-tu ce qu'il se produit lorsque l'Homme n'a plus de but à son existence; à savoir l'atteinte du bonheur ? Il se suicide. Nous ne pouvons vivre dans notre unicité sans bonheur. L'absence de bonheur met en premier lieu en péril l'existence même de notre propre être.
Revenons-en à ton terme très précis de "perpétuation". La perpétuation n'est optimale dans un cadre anthropologique, que s'il existe une stabilité parentale au développement de la progéniture. Cette stabilité je l'ai déjà mentionné existe au travers le sentiment amoureux. Or, ce sentiment amoureux lui-même est une quête du bonheur, comme je l'ai dis, dans l'optique du "en donnant je reçois". Mais plus que ça, alors que la procréation a pour base première chez l'animal l'instinct de survie qui nous pousse à passer nos gènes à de nouveaux individus; elle a connu une instrumentalisation humaine qui aujourd'hui traduit la procréation comme un but vers le bonheur. Un modèle contemporain simple: Si je n'aime pas les gamins et que ma réussite professionnelle me procure d'avantage de bonheur que devoir devenir responsable d'un nouvel être, alors je ne souhaite pas procréer. Ici, la procréation n'est pas source de bonheur, ainsi l'amour familial est mis de côté au profit d'une source de satisfaction autre, et il n'y a pas perpétuation de cette lignée d'Humains.
Alors -évidemment- l'absence de bonheur dans le cadre de la procréation met en péril la perpétuation de l'Humain.
Dans ces cadres, l'amour étant source de bonheur, il est un critère indispensable à l'existence Humaine. Mon argumentation précédente est donc valide.

View more

+3 answers in: “J'ai cru comprendre, "la très inspirée". Mais penses-tu que l'amour est indispensable à la vie humaine ?”

J'ai cru comprendre, "la très inspirée". Mais penses-tu que l'amour est indispensable à la vie humaine ?

Comment te dire que j'ai développé une réponse bien structurée durant 20 minutes mais que j'ai tout perdu ? J'ai un seum monumental, mais je vais réécrire.
Tout d'abord, notre particularité primaire en tant qu'Homme, qui nous différencie de tout autre animal, c'est le développement de notre cerveau. Notre cerveau est en effet suffisamment développé afin de ressentir des émotions telles que l'amour, la jalousie, le désir de vengeance, etc.
La particularité de l'amour va ainsi de paire avec l'empathie notamment. Ces sentiments sont ainsi nécessaires à l'Homme, car leur perspective méliorative lui évite une autodestruction de son espèce et favorisent sa survie. En effet, l'amour familial par exemple est nécessaire à la cohésion et stabilité d'une famille, permettant ainsi la survie de tous. L'amour romantique quant à lui, dans ce même modèle, permet une stabilité monogame nécessaire à la procréation et optimisant les chances de survie et de développement sain de sa progéniture.
Par ailleurs, le sentiment d'amour traduit une conscience de soi, d'autrui et de ce qui nous entoure. C'est un sentiment de réciprocité qui, même lorsqu'il ne va que dans un sens, démontre en réalité ce sentiment de "si je donne, je reçois". Ainsi un amour partagé mènera à un sentiment de bonheur; mais le simple fait d'offrir sans recevoir est en soi une source de satisfaction et par suite, peut-être de façon égoïste, une source de bonheur. Nous pouvons ainsi en conclure que l'amour est une source de bonheur.
Nous pourrons certes remarquer dans leur unicité certains individus qui prétendent ne pas avoir besoin d'amour; mais en réalité, le manque d'amour chez l'Homme lui est dévastateur. Le manque d'amour durant l'enfance cause ainsi de sérieux dommages et troubles psychologiques définitifs. Durant l'adolescence il est un facteur principal à un futur échec social. Durant l'âge adulte, sur la durée, il mène à un isolement dépressif. Et je ne pense pas qu'il existe d'Homme plus seul que l'individu âgé sans personne autour de lui, lui témoignant de l'amour dans ses derniers moments de vie. Nous remarquerons donc que l'absence d'amour dans une vie est en réalité un critère majeur aux sentiments négatifs, menant à une détérioration de l'état mental d'un individu, de façon plus ou moins destructrice selon le cas.
Il serait intéressant de notamment noter que dans les cas de psychopathie, cette apparente indifférence à l'amour provient en réalité d'une anomalie de la structure physiologique cérébrale. Comme connu du grand publique, elle est accompagnée d'un manque sévère, si non totale, d'empathie mais également de peur etc. Ainsi il n'est pas rare de retrouver des symptômes de psychopathie chez les criminels, à associer au comportement d'autodestruction Humaine mentionné au dessus. Puis "il faut de tout pour faire un monde", dont de l'hérésie.
Mais ne faisons pas des minorités exceptionnelles une généralité:
L'amour semble en effet indispensable à la vie Humaine.

View more

+3 answers Read more

J'admet que dans notre échange, on est peut-être allé vite en besogne. En poussant la critique un peu loin dans la pression de sélection, on a quelque peu réduit la vision d'ensemble. Il existe des gens moins sensibles aux stimuli, d'où la notion d'inter et intra variabilité chez les individus.

Pharma de Bordal #1000enplus
Je pose ça là, au regard de qui voudra bien suivre l'échange.

View more

+2 answers in: “Lors d'une confrontation à une source génératrice de stress, êtes-vous plus disposé à faire face à la situation (fight) ou à fuire (flight) la situation ? Quelle est votre réaction, votre ressenti (physique et psychique) face au stress ?”
Next