Ask @WillBettelheim:

Faut être sacrément ravagé pour interpréter un tel personnage, non ? Et je ne parle pas de toutes les poufs en chaleur qui viennent te demander de les "enfermer dans ta librairie"

Déjà je tiens à préciser que ce compte et ce qui ait dit dedans est du second degré et que je ne fais que jouer un personnage de série. Après libre à toi de penser ce que tu veux de moi et des personnes qui viennent me parler. Ces personnes ne me prennent pas au sérieux comme je ne me prends pas au sérieux non plus. Pourquoi Joe Goldberg ? Disons que c'est un personnage que je trouve aussi intéressant que terrifiant. Je le joue comme je jouerais une pièce de théâtre. Pour moi il est très complexe et personnellement quand je le vois à l'écran il y a une part de moi qui éprouve de l'empathie et une autre qui le blâme pour tous ces crimes. On l'aime comme on le déteste. Il a eu une enfance très compliqué avec un père violent, une mère absente qui ne l'a pas protégé et un Mr Mooney encore plus fou que lui. Il a sûrement manquer d'amour et ne sait pas aimer les autres. Pour lui l'amour c'est la folie, c'est s'enfermer avec l'être aimé. Il pense protéger l'autre alors que c'est tout l'inverse.

View more

Quelles déductions ferais-tu sur moi si j’entrais dans ta librairie avec les cheveux attachés, un jean troué et un débardeur ?

Et bien je dirai qu'à l'évidence tu es une personne plutôt décontracte. Tu adoptes un style que tout le monde connaît mais que peu portes avec autant de désinvolture, avec autant de sex-appeal. Tes cheveux sont relevés, un peu dans tous les sens, tu te fiches d'être bien coiffée. Tu as les traits fins, des yeux en amandes, le nez légèrement retroussé et une bouche bien dessinée. Lorsque tu souris tes joues se creusent et me laissent entrevoir une fossette. Tu me fais penser à Julia Robert. Tu ne portes pas de soutif, ton débardeur blanc semi transparant me laisse même entrevoir le bout de tes seins. Tu veux que je te remarque quand tu m'adresses ton premier : "Bonjour". Je te souris et te réponds : "Bonjour madame". "Mademoiselle" me réponds-tu. Bien sûr, j'ai fait exprès car mon but n'était pas de te vieillir mais d'en apprendre plus sur toi. Résultat je sais que tu n'es pas mariée, peut-être même célibataire. Ton jean troué me laisse entrevoir un tatouage. Je dirai que c'est une fleur, peut-être une lys. Tu parcours les étagères. Tu n' as pas l'air de savoir ce que tu veux. Moi si, et c'est toi.

View more