Ask @fofobhc:

-

Esprit Libre
suite :
Encore quelques mois plus tard.
La chaleur étouffante de la tente la réveillait encore ce matin-là. Elle se tourna vers ce garçon qu'elle aimait tant. Son visage était paisible, ses yeux clos, il allait encore dormir quelque temps.
Elle se remémora la nuit précédente. Ils étaient allé boire un verre au bar du camping et il lui avait attrapé une petite peluche dans une machine grappin. Ils étaient ensuite sorti du camping et s'étaient promenés dans les rues du petit village de Bretagne où ils passaient quelques jours.
Quand ils étaient rentrés à la tente ils entreprirent de regarder un film mais elle s'endormi au creux de ses bras comme d'habitude.
Ce qui la reveillat ? Ses baisers, auxquels elle se laissait aller avec plaisir. Il entreprit de lui retirer doucement son pyjama tout en continuant de la nourrir de ses baisers et de son amour. Elle était à présent bien réveillée et sentait l'envie et le plaisir l'envahir tandis qu'il l'emplissait de tout son être, leurs corps ne formant qu'un. Elle aimait sentir son souffle dans ses cheveux près de son oreille, sa peau chaude et douce contre son corps, sa main qui la touchait caressant les moindres recoins de sa peau, s'agrippant à son sein blanc et durci par le désir. Elle lui tira lentement et doucement les cheveux puis un peu plus fort lui susurrant des mots d'amour à l'oreille.
Elle aimait plus que tout ce garçon, chaque partie de son magnifique corps éveillant en elle son amour et sa passion pour lui.
Après cet épisode de tendresse intense elle se laissa porter par Morphée bien au chaud dans les bras de l'homme avait qui elle avait décidé de faire sa vie, son coeur jouant la plus belle des mélodies contre son oreille.
FIN.
Voilà ainsi s'acheve une histoire et une autre peut commencer. Ce ask m'a beaucoup aidée mais je suis aujourd'hui heureuse.
Adieu, merci.

View more

ca va?

Bonsoir a ceux qui sont encore là et qui liront ces lignes, ce sont sûrement les dernières écrites ici par votre esprit libre.
Avant de me retirer définitivement de la scène je voudrais vous raconter une dernière histoire qui pour une fois se finira bien.
Il était une fois donc, une fête. Une fête et un sourire.
C'était le 15 décembre la veille des vacances de Noël la musique nous vrillait les tympans, nos pieds étaient douloureux mais on était tous là, heureux de danser, de se balancer au rythme de la musique au milieu du self converti pour l'occasion en piste de danse. C'est la fête des internes entourée de toutes ses amies Faustine s'amusait. Elle adorait ce soir de l'année où les corps se serraient, où les adolescents transit et enivrés par la fête et l'approche des vacances lâchaient enfin prise. Elle avait revêtu une jolie robe, souligné ses lèvres d'un beau rouge à lèvres et peint ses paupières de nuances irisées. Alors qu'elle se laissait aller au rythme de la musique se sentant belle et vivante comme jamais, elle se retrouva au coeur de la foule et alors elle le vit. Un magnifique sourire. Jamais on n'avait vu sourire plus éclatant, de belles perles blanches agrémentées de lèvres roses, charnues. Elle leva les yeux et croisa brièvement son regard. Ses yeux étaient d'une beauté indescriptible un mélange de plusieurs couleurs s'y mêlaient, du bleu, du vert et du marron. Le garçon qu'elle regardait avait de beaux cheveux bruns, un visage long et fin. Son corps était grand et élancé bien que devinait des muscles sous son sweat léger.
Cet instant lui sembla durer des heures. Ce garçon, qu'elle redécouvrait pour la première fois, dansait et se balançait au rythme de la musique ne prêtant attention à rien autour de lui, profitant simplement de l'instant présent.
La soirée toucha à sa fin et Faustine partie en vacances hantée par ce sourire, rêvant de revoir ce garçon sourire d'un tel éclat un jour.
Quelques mois plus tard...
Elle avait l'estomac noué. L'écran projetait les visages des acteurs, les gens riaient dans la pénombre de la salle de cinéma mais autour d'elle tout ça n'existait pas. La seule chose qui existait était ce mouvement à sa gauche. Imperceptible mais pourtant bien là. Sa main cherchait la sienne lentement il enlaçait ses doigts autour des siens. Voyant qu'elle ne retirait pas sa main, il glissa la sienne au creux de sa paume
Elle avait retenu son souffle. Quand sa main se glissa dans la sienne elle put enfin souffler l'air contenu dans ses poumons mais son coeur battait la chamade.
Trop jours après leur premier rendez-vous, dans l'intimité que leur permettait la cafétéria vide de l'internat il se pencha enfin vers elle et lui déposa un timide baiser sur ses lèvres.
Encore quelques mois plus tard.
(A suivre tout ne passe pas)...

View more

[QG] Ce soir, J'ai besoin de m'évader, j'ai besoin de vous lires et de me faire transporter.. s'il vous plait, parlez moi de beau, de folie, de simplicité, de tout ce qui rend votre monde magnifique.. Douce nuit

~ Le Jour De La Fin ~
Le soir, un bruit de fit entendre. Puis un autre. Anna se leva de son lit et se posta devant la fenêtre. À l'extérieur, un jeune homme s'apprêtait à lancer un nouveau cailloux quand il l'aperçut. Elle le fit monter jusque dans sa chambre le plus silencieusement possible. C'était la première fois qu'elle fesait venir un garçon dans son petit monde. Ils ne devaient pas réveiller ses parents. Loïc la suivait sa main dans la sienne. Ils se glissèrent sous la couette l'un dans les bras de l'autre. Ils parlèrent pendant des heures et s'embrassèrent aussi quelques fois. Il la quitta au petit matin. Elle sentait encore la chaleur de son corp contre le sien, son souffle dans son cou et leurs lèvres entrelacées. Elle l'aimait. Oh oui mon Dieu ! Elle l'aimait. Oh joie, Oh bonheur ! Elle l'aimait et lui aussi l'aimait.

View more

[IDJ] Abandon.

Insociable [QG]
Elle l'aimait comme une folle. Elle le détestait autant. Il semait en elle un doux chaos. Un beau chaos certes mais un chaos néanmoins. C'était une sensation... inexpliquée. Une envie irrésistible de lui, de ses lèvres, de son corps. Mais en même temps, il y avait cette gêne, cette pudeur.
Tant d'incompréhension. De questions. D'amour.
Elle n'aimait pas l'amour. Elle avait toujours trouvé cela bête. Jusqu'à aujourd'hui.
Il posa ses mains sur ses hanches. Elle devait prendre une décision. Vite. Être là jeune fille sérieuse qu'elle avait toujours été ou succomber à la tentation des plaisirs.
Il passait à présent les mains sous son tee shirt remontant peu à peu vers sa poitrine. Ses lèvres, ô magnifique lèvres, se posèrent sur son cou. Elle ne bougea pas. Tétanisée de peur et de plaisir. Il la fit basculer sur la table contre laquelle ils se tenaient. Ses lèvres parcouraient son corps la faisant frissonner de désir. Elle avait pris sa décision. Elle s'abandonna aux plaisirs gourmands de l'amour charnel. Une onde chaude lui parcouru le corps.

View more

---

Esprit Libre
Bonjour tout le monde, vous avez sans doute vu que je ne suis plus présente sur ask depuis un certain temps que ce soit en questions qu'en réponse. Je n'ai plus le temps, la motivation, l'inspiration... Je compte reprendre les QG mais je vais refaire un tri donc je vais me désabonner de tout le monde, si vous voulez continuer à recevoir les QG dites le moi par question s'il vous plait... Bonne soirée !

View more

~

❄️ The Ice Queen ❄️
°Ce que je pense : " Pourquoi tu me parles plus ? Est ce que je te manque ? Toi oui. Nos délires bizarres me manque. Tu fais chier à ne plus donner de nouvelles alors qu'avant on se parlait tous les jours. Pourquoi tu fais ça ? Tu étais si gentil... Tu m'as donné l'impression d'être importante aux yeux de quelqu'un. Mais toutes les choses gentilles que tu m'as dites c'était que du vent ? Surement... Je te considérait comme un de mes meilleurs ami, une personne avec qui je pouvais parler des heures par messages juste parce que j'en avais envie. Bref... Tu me manque, je crois que je t'aime bien..."
°Ce que j'ai dit : "Hey ça va ? Ça fais longtemps !"

View more

Est ce que quelqu'un parmi vous pense un peu de bien de l'être humain?

Luna
En fait l'être humain est assez équilibré je dirais... Je m'explique : d'un côté, à la base ce n'est qu'un très grand singe et depuis on a créé toutes sortes de choses plus ou moins utiles et plus ou moins louables. On a inventer des concepts et donné des noms à toutes choses particulièrement à nos sentiments. De l'autre côté, on a voulu contrôler ce monde que nous avions s créé, faire la guerre, tuer, polluer, blesser et tout ça pour des choses qui n'ont pas de sens, qui sont totalement éphémères. Alors oui je pense du bien des humains mais pas de tous ce qu'ils ont construits.

View more

De quoi as-tu envie, là, tout de suite, maintenant?

rêve(olution)
"- Mais qu'est ce que tu veux à la fin ? Décide toi bon sang !
- Ce que je veux, c'est pas quelque chose qui s’achète. Je veux une belle histoire à raconter. Une histoire d'aventure ou une histoire d'amour peu être. Une comme dans les films niais, ceux qui finissent bien.Une comme dans les livres ou des gens se rencontrent et s'aiment au premier regard. Je voudrais juste me sentir aimée en fait.
- Heu... D’accord c'est bien joli tout ça mais tu as pas répondue à ma question... Tu veux manger chinois ou mexicain ?
- Chinois."

View more

Tout le monde se trouve moche, bête, inutile, insignifiant. Au fond tout le monde l'es n'es ce pas? Mais tout le monde veux vivre, ce doit être un comportement agaçant mais normal? Je ne sais pas mais je pense comme toi en ce moment, je te comprend tout à fait.

Lenalee James
Oui c'est vrai mais je me dit parfois que si il m'arrivait quelque chose je manquerais peut être au gens sur le coup mais ensuite je sais pas vraiment. Et même quand je vois certaines personnes qui ont mon âge elles ont vécu pleins de choses et moi rien. Et oui pour les questions, pas de problème.

View more

Poste un GIF qui correspond à ton humeur du moment

Je me sens inutile. Moche. Bête. Chiante. Triste. Je me dit que je ne sert à rien, que je suis un poids pour les autres. Je déteste ma vie en ce moment. Je suis en S alors que je rêve d'être en L. Je suis ado et je n'ai jamais eu de relation sérieuse avec qui que ce soit. Je me sens triste et inutile. Je me sens moche et les autres aussi, ils doivent me trouver moche.

View more

Next