Ask @haizleen:

On peu remarquer que peu de rues et d'espaces publics portent des noms de femmes. Peux-tu donc nous citer quelques femmes célèbres ou marquantes qui mériteraient selon toi d'avoir plus de rues, d'espaces publics, d'écoles ou de centres sportifs/culturels à leurs noms ?

Questions Quotidiennes
HRPG
- Malala Yousafzai, une jeune femme de vingt ans militante pour l'éducation. Elle se fait connaître du grand public à onze ans, sur un blog de la BBC, poussé par son père qui l'encourage à écrire son témoignage. A quinze ans, elle est victime d'une tentative de meurtre par les Talibans en raison de son engagement dans la lutte pour l'éducation féminine.
→ À travers son combat, elle a aussi créé la fondation Malala. Dès 2013, cette fondation commence à recevoir des dons destinés à la reconstruction d’écoles ou à l’amélioration des conditions de vie dans celles-ci.
→ Elle reçoit de nombreuses distinctions : le prix international des enfants pour la paix (2009), le prix national de la paix pour la jeunesse (2011), le prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes (2013), le prix le plus prestigieux d'Amnesty International (2013), le prix Sakharov pour la liberté de l'esprit du Parlement européen (2013), le prix des droits de l'homme des Nations unies (2013), le Prix international de Catalogne (2013), le prix Nobel de la Paix (2017).
→ Après tout cela, rappelons qu'aujourd'hui, en 2018, elle a seulement VINGT ANS.
- Rosa Parks, née en 1913 et morte en 2005, est une femme afro-américaine qui devint une figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis avec Martin Luther King. Elle doit sa célébrité à ce jour où elle refusa de céder sa place dans un bus à un passager blanc, ce qui fit intervenir la police qui lui donna une amende. Elle fit appel. Accompagnée de Martin Luther King, elle lance une campagne de boycott contre cette compagnie de bus d'un peu plus d'un an (380 jours), menant enfin à une casse des lois ségrégationnistes le 13 novembre 1956, déclarées comme anticonstitutionnelles.
→ Elle luttait déjà pour la fin de la ségrégation raciale avant cet événement.
→ A quarante-deux ans, elle a décidé de désobéir parce qu'elle était épuisée de céder à chaque fois. Bien qu'elle ne soit pas la cause du boycott, elle en a été l'élément déclencheur.
Et il y en a tellement d'autres mais déjà j'ai beaucoup trop écrit... Irrécupérable. (¬o¬)

View more

Es-tu une personne "manuelle" ? Si oui, quels genres de travaux manuels te plaisent le mieux (bricolage, dessin/peinture, couture, loisirs créatifs en tous genres, jardinage, décoration ou même cuisine "créative"...) ? Si non, pourquoi ne fais-tu pas ou n'aimes-tu pas les choses manuelles ?

Questions Quotidiennes
Désirée : Jardinage.
Althéa : Dessin, bricolage, jardinage.
Maxime : Cuisine créative, peinture.

View more

Préférerais-tu vivre toute ta vie une "vie de bohème" à travers le monde et voyager sans cesse, sans avoir de "domicile fixe", ou bien au contraire avoir un cocon rien qu'à toi, fixe, et y vivre jusqu'à la fin de ta vie mais sans jamais voyager ni sortir de cette zone géographique ?

Questions Quotidiennes
Désirée : Elle vit cette vie de bohème, ça ne lui déplaît pas mais souvent, elle préférerait être tranquillement entrain de lire dans son petit cocon personnel.
Althéa : Comme Dezi, elle vit cette vie de bohème et contrairement à la détective, elle l'adore. C'est elle qui a voulu tout plaquer pour voyager partout.
Maxime : Pour elle, c'est cool de voyager, mais le cocon douillet et beaucoup plus important.

View more

Quand tu n'arrives pas à atteindre un objectif, as-tu plutôt tendance à abandonner et à passer à autre chose pour ne pas perdre de temps, ou au contraire persévères-tu jusqu'à obtenir ce que tu veux même si ça te prend énormément de temps ?

Questions Quotidiennes
Des trois, Désirée est la plus persévérante (près de dix ans qu'elle poursuit le même objectif). Althéa suit (le même objectif depuis qu'elle est consciente du monde, la seule différence étant qu'il lui arrive souvent de l'oublier pour se concentrer sur autre chose), puis Maxime, qui abandonne rapidement si ça lui permet de se sauver. Elle est dans l'optique de la survie.

View more

As-tu le goût du risque ? Si oui, comment se manifeste-t-il ?

Questions Quotidiennes
Globalement, les trois oui, mais à des degrés différents. La plus inconsciente étant Althéa et la plus raisonnable, Maxime.
Désirée : Elle est détective donc doit parfois obtenir des informations sur des personnes dangereuses qui ne veulent pas qu'on sache ces choses sur eux + elle s'en prend à des créatures surnaturelles alors qu'elle n'est qu'humaine.
Althéa : Elle a rejoint la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale [et etc...] + elle n'hésite pas à aller n'importe où dans le passé et le futur tant que ça la divertit un minimum + elle ne tient pas DU TOUT sa langue dans sa poche.
Maxime : Elle ne parvint pas à empêcher des remarques piquantes de lui échapper, peu importe l'époque où la personne face à elle.

View more

Que devrait savoir faire une vraie femme ?

Alors pour commencer, qu'est-ce que vous appelez "une vraie femme" ? Sérieusement ? C'est quoi cette question à la con ? Il n'y a pas de « Une "vraie" femme devrait faire ci ou ça. » NON ! Peu importe où l'on vit, ce que l'on fait, à quoi l'on ressemble... Même si l'on est né homme ! Tant qu'on se sent femme, alors on est une VRAIE femme. Aucune discussion possible. N'en doutez jamais, quoiqu'il advienne.
*c'était un message de Dezi, Althéa et leur créatrice qui ont senti leur fibre féministe tressaillir à la lecture de cette question*

View more

Un professeur t'a-t-il inspiré au cours de ta scolarité?

Ma prof d'anglais de troisième, une femme qui inspire le respect et l'admiration. Elle est à l'origine de mes goûts musicaux d'aujourd'hui (notamment grâce à l'HDA "Another Brick In The Wall" des Pink Floyd) mais elle m'a aussi permis de développer mon esprit critique et de me faire mes propres idées. Elle m'a aussi permis d'améliorer mon anglais à un tel point que j'en suis presque bilingue. Alors, merci milles fois !
Mais il y a aussi ma prof de français de cette même année. Elle a cru en moi et en mon écriture tout ce temps-là et continue de le faire aujourd'hui. C'est grâce à elle qu'aujourd'hui j'ai confiance en moi et mon style d'écriture, alors merci milles fois !

View more

Next