Ask @jesuisuneconne:

Aujourd'hui, je veux voir de la provocation.

Sheila
“She’s got a body
like Beethoven’s fifth
when you’re high on acid.”
Peau de soie, regard de biche et l’interdit qui bourdonne dans les maximes pendant qu'je m'prétends autant bourreau qu'ange. J'suis une peste aux prunelles miroitant insolence et insouciance main dans la main… J’ai la manie d'sourire comme une conne quand tu t'inventes tornade à deux balles.

View more

Présentez-moi la beauté, fougueuse, renversante, unique.

Romee
Ni généreuse ni vertueuse : j'ai les mains apocalyptiques et l'sourire mélancolique. J’suis seulement et par-dessus tout une créature d’sentiment, de passion, de ressenti. J’ressens tout. Là est mon génie, là est ma perte. Et ça m’brûle comme un brasier.

View more

Exprimez-vous.

Yeux si nonchalants, en amande, on n'peut plus chocolatés, les tripes au bord d'la bouche, habillée d'une paire d'longues jambes intimidantes, rien n'pouvait la secouer. Assise avec ses membres croisés dans toutes les directions – une maladresse qui lui est atrocement propre – sans s'effaroucher, s'penchant en avant, la main sur l'menton, les coudes sur les genoux, un sourire narquois errant sur ses lippes d'la couleur qu'prend la rosée un matin printanier. Parfum d'cigarettes anglaises, parfum cotton bourgeois, pincée d'miel et d'vanille, une odeur dorée et désirable. Goûte, Om'ram. عمرم.

View more

Parlez-moi des choses que vous aimez et au contraire, que vous détestez.

Vos questions SD-RPG
J'déteste ceux qui parlent d'la lune, ou des roses ou d'la mer. J'aime ceux qui parlent de c'qu'ils savent. Parlez de c'qui résonne dans la moelle, de c'qui joue dans vos yeux usant d'ombres et d'lumière. Parlez d'la douleur sans fin dans vos os. Parlez d'vertige. Parlez d'la respiration et d'la désolation et d'votre trahison. Il est si sombre, si silencieux, ce processus qui m'saisit. Il suffit d'parler de c'que vous vivez d'vos propres sens, pour qu'j'aime.

View more