Elle vous souhaite le bonsoir. Parlez lui de quelque chose d'horrible à vos yeux. Horrible.

Elle Jubjote.
Hm, il y a beaucoup de choses que je trouve horrible. J'aborderai donc QUATRES sujets qui me tiennent vraiment à coeur.
-VIANDE-
Je suis pesco-végétarienne à tendance végétarienne depuis plus d'un an. Et pour moi, c'est une délivrance. Je m'endors paisible. Ce n'est pas pour autant que je ne respecte pas les omnivore, cependant certains m'insupportent.
Je trouve horrible ceux qui disent "Oui, je mange de la viande, mais ça m'empêche pas d'aimer à fond les animaux ! Un chaton et un veau c'est pas pareil.".
Ho les mecs, réveillez vous. C'est votre régime alimentaire, et je m'en fout, mais c'est super con de dire ça, et seuls ceux qui n'ont jamais vu un veau peuvent tenir de tels propos.
Tu aimes les animaux, tu ne les manges pas. Ou en tout, tu ne le revendiques pas.
-SENTIMENTS-
Les sentiments les plus horribles sont l'impuissance et le regret.
Rien à ajouter.
-L'HOMOPHOBIE-
Sujet très récurrent je sais bien mais bordel c'est tellement horrible et dégueulasse. J'vaux dire, c'est pas une phobie. On a pas peur. On est juste cons. Et surtout, on est pas ouverts d'esprit. Retournez au temps de De Vinci, il avait des amants hommes comme femmes et c'était NORMAL.
-L'EDUCATION DE NOTRE TEMPS-
Récemment, le fait d'apprendre le latin à été supprimé des collège/lycée car c'était "inutile". Je trouve ça horrible. Notre "société" veut former des techniciens, des médecins, des policiers, etc... Alors que justement, ce qui est génial, c'est qu'en allant en cours on a la liberté de choisir notre futur. Ils nous enlèvent nos racines, notre savoir. Le latin et le grec ne doivent pas être vu comme des langues mortes, mais comme des langues qui ont beaucoup de vécus.
"Il était une fois un rêve, il s'appelait Rome. Si frêle que même un murmure saurait le faire disparaitre. Ce rêve devint un jour réalité... Le laisserons-nous disparaitre à nouveau ?"
Je suis désolée, c'est plus un coup de gueule.

The answer hasn’t got any rewards yet.