Ask @mrsxroots:

Bonjour, est-il problématique de parler d'"esclavage" pour des situations actuelles d'exploitation (ouvriers népalais travaillant au Qatar, par exemple) ? il me semble bien que oui mais j'ai du mal à l'expliquer à mes amis. Aurais-tu des textes à ce sujet ?

Moustache Arc-en-ciel
Bonjour. J'ai fermé mon ask, mais ta question est intéressante. Malheureusement, faudrait que je lise plus sur le sujet, parce que ma réflexion est un peu fouilli (notamment le fait qu'on refuse à des massacres de populations racisées, des termes "génocide", mais que des termes propres à eux tendent à se banaliser. Y a tout un truc sur les rapports de pouvoir dans la langue, et dans le fait de raconter "par qui et pour qui", qu'il faudrait analyser). Bref, c'est complexe.

View more

L'intersectionnalité, c'est un outil d'étude des différentes oppressions ou un mouvement féministe ? (est-ce qu'on peut se dire (pro)féministe intersectionnel-le ou ça n'a aucun sens ?)

C'est un outil de l'afrofeminisme. Dire qu'on est "intersecrionnelle" est donc un abus de langage.

View more

Hello, quelles lectures (francophones de préférence) conseillerais-tu à une personne qui voudrait combler son ignorance sur le sujet de l'esclavage ? Merci bcp d'avance

Ah, on ne me l'avait jamais posé celle-là. Aloooors :
- "Racines" d'Alex Haley (et la suite Queen, si t'as le courage) : c'est le B-A.BA de la littérature sur l'esclavage, une fiction qui repose sur un travail de plusieurs années par l'auteur, qui a reconstitué son arbre généalogique jusqu'au premier esclave. C'est une oeuvre de référence dans les communautés afrodescendantes, toutes confondues.
- La véritable histoire de Mary Prince, esclave antillaise: j'ai seulement vu la pièce qui en a été adapté, mais c'est ce qui se rapproche le plus de nous (les îles antillaises mises en esclavage par la France), dans un contexte afropéen et sur la condition des femmes particulièrement : c'est l'un des premiers rarissimes témoignages originales qu'il reste, aujourd'hui. La situation des îles anglaises cités dans le bouquin par Mary Prince est le miroir de ce qui se passait dans les antilles françaises.
Après tu peux regarder du côté des films sur l'esclavage, car 80% sont des adaptations, mais je ne les ai pas lu (par exemple, 12 years a slave)

View more

[QG] Comment est-ce que vous définissez la pudeur ? Est que vous vous considérez comme pudiques ?

Kerproz
Ca dépend. Je pense que la pudeur a une signification différente selon les cultures, je le vois avec des proches de mon entourage. Pour moi, je suis plus pudique quand il s'agit de parler de ce qui me heurte ou des sujets personnels et sensibles qui me concernent, c'est pas vraiment une pudeur du corps. Donc ça dépend.

View more

Vous m'avez beaucoup appris sur le racisme, des choses dont j'étais consciente (contrôle au faciès, insultes...) et d'autres dont je n'avais même pas idée (privilège blanc, appropriation culturelle,...). Je voulais vous dire merci et que j'espère que ces c. de harceleurs s'étoufferont dans leur hain

Merci pour ton soutien :)

View more

C'est hypothétique. Mais apparemment, ça arrive déjà pas mal aux USA

Ca arrive ici aussi en France. Que ce soit certains journalistes ou sites, y a beaucoup d afrofeministes de mon entourage qui sont concernées et qui ont cessé d écrire sur le net à cause de ça. On monte actuellement un projet qui va dans ce sens, pour se protéger et réserver de jolies surprises.

View more

Merci beaucoup pour ta réponse, ma mère commence à comprendre, j'espère qu'en lui lisant la réponse d'LSG ça rentrera mieux car là elle commence à partir dans le "oui mais tout le monde comprend et t'es la 1ère à me dire que c'est problématique", "Faut réfléchir à tt ce qu'on dit" etc... :/

Réfléchir à "tout ce qu'on dit"c est commencer réellement à voir à quel point le racisme est répandu et voir à quoi nous sommes exposés constamment ;)

View more

Salut, j'aimerais bien connaitre ton avis, en tant que non-blanche, sur le mot "ethnique", principalement sur son utilisation à propos des vêtements, bijoux, accessoires etc... (Je suis bl. et ma mère l'utilise souvent, ça me fait tiquer mais j'arrive ps à argumenter clairement sur le pb) merci ! ♥

Dire qu' une chose est ethnique ca veut littéralement rien dire : on part d un imaginaire collectif où tout ce qui n'est pas occidental et blanc est "ethnique" "exotique". Même parler de groupes ethniques, les blancs sont un groupe ethnique aussi, avec leurs spécificités culturelles selon les communautés (et c'est là où l' on voit que la blanchite souligne aussi cette nécessité de définir ce que veut dire "blanc"et"ethnique"mais ça c'est pas mon boulot lol). Du coup ca donne des absurdités comme "style ethnique" ou "cuisine du monde"pour parler de ce qui n'est pas occidental et blanc alors que la danse classique pourrait être vu comme exotique d'un point de vue autre.
Pour faire cours, c'est un mot qui a été très dilué et qu' on utilise pour dire tout et n'importe quoi. C'est comme ça que je le vois

View more

Sur Askm, t'as des gens qui s'énervent quand ils ont des questions stupides/insultantes, d'autres qui les publient pas, d'autres qui trashent, et toi "Wokay.". ça dit tellement tout *___*

Mdr et je ne publie pas tout, si tu savais. Je pourrais vanner ou trasher maos c'est trop d énergie lol

View more

3) pourtant permis d'avoir de beaux échanges avec les femmes (par exemple quand elles m'apprenaient à cuisiner)... je ne sais plus du tout quelle attitude adopter. Aurais-tu des articles (je lis l'anglais) ou des ressources à me conseiller? merci! pleins de hugs!

Je pense que le contexte est différent dans la mesure où 1) tu es dans le pays et adoptes les codes du pays d accueil 2) tu t adaptes à la population et a des échanges, donc en soit je trouve que ce n'est pas le même rapport (c est pas comme si tu prétendait être de cette culture là ou autres) mais je n'ai pas d articles à te conseiller, pas plus que les liens donnés dans les questions précédentes :)

View more

2) été perdue. Du coup, je me suis fait des vêtements chez le tailleur (et aussi des tresses, c'était plus pratique comme je n'avais rien). Du coup quand je vais y retourner, maintenant que je suis consciente de l'appropriation culturelle, je ne sais pas si je dois les porter ou non? ca m'avait

Next