Ask @statutsaskleretour2:

-

Je m’imagine dans ses bras, 7km qui nous sépare et pourtant, en ces temps bizarres, c’est plus qu’un milliard. Besoin de rencontrer, de voir de mes propres yeux cette tête de noeuds qui pourtant, illumine mon chemin. C’est quelqu’un de simple, sans toutefois être normal, qui a ouvert une porte de mon esprit et en a affronté le contenu. Il ne cherche pas à me transformer, à m’aider, il me prend telle que je suis, et j’avoue que ça fait du bien.
Ça change, ça fait de lui quelqu’un de tellement différent à mes yeux, du reste du monde.
Je n’espère plus rien, j’attends simplement qu’il m’indique un chemin, et au point où j’en suis, avec mon âme si abîmée et mon corps comme mon coeur en lambeaux, je le suivrai les yeux fermés.

View more

-

Doriane
Regarde mes yeux plus profondément, tu n’y verras pas que mon sourire. La noirceur de mon être se reflète, à peine voilée, dans mes pupilles. Pourquoi te dépeindrais-je le pire de mes rôles : mon vrai moi ? Ou devrais-je dire, celui que les autres autour m’ont façonnée, en me piétinant, en me mettant de côté, en m’insultant, en me traitant d’aliénée. S’il y a bien une chose que j’ai apprise dans toute cette histoire, c’est qu’à l’intérieur de moi, il y a les limbes depuis toujours et, qu’à l’extérieur, il y a ce que tu voudrais que je sois.
Pourquoi ne fuis-tu pas ? Ils fuient tous à long terme, tu devrais faire pareil et m’abandonner. Même moi je me suis laissée. Ma vie n’est qu’un leurre et le reste s’intègre dans le jeu. Ça va te faire du mal de comprendre qui je suis, qui ils ont fait de moi. Ne peux-tu pas garder en mémoire ma joie et renoncer à voir ce qu’il y a sous l’enveloppe corporelle ? Ne veux-tu pas garder un joli souvenir plutôt qu’une déception amère ?

View more

Next