-

dictature du paraitre
t'allumes ça se consume tu humes mais t'assumes pas
je porte la couleur de l'ardeur c'est pour cela que ça brule en moi
La vie cest de l'or il y a des bons filons
A la moindre difficulté nous filons
je sculpte mes écrits et dépeins mes sens
Mais il y a pleins de couleurs et de nuances
Sans oublier de le décomposer en couche
Alors je laisse sécher ....
Pour cet art il faut s'imprégner
Le lard c'est pour nourrir les cibles faciles
je peaufine ma recette pour réussir a cuisiner les lettres avec une pureté ascendante et tactile
Je m'élève et vous me voyez comme Dieu
Je suis la.pour vous écraser et décupler vos pouvoirs
Même le créateur souffre.. mon Dieu
Pourquoi suis-je si complexe et sans espoir
J'explore d'innombrable esprit et de cerveau
Mais je n'ai pas les mots pour ce qui m'appartiens
Je suis inondé de pensée et il divague mon bateau
Ce que je veux ? C'est le bordel tiens..
Les ombres de mon intérieur font de moi un mystère
Alors j'attire les filles de la mort
Elles me donnent les armes,alors je valse avec un winchester
Puis quand j'explore la vie je vois qu'elle n'a pas tord