-

détruite.
Impuissant face au bourreau qui taille mes cicatrices
L'existence d'une pilule miracle n'est pas encore approuvé
Ma réalité frôle l'horreur
On avance dans l'inconnu avec la peur
La pillave est mon mirage
Que des pillages dans les parages
Je me noie dans mon propre bain
Décalé, déphasé et désaxé
Vestibule de mes émotions entouré d'étain
N'eteind pas la lumière petit t'as des princesses à sauver
Moi je me suis enfuie dans des cauchemars
Tu ressens le manque quand tu y a goûté
Le trou noir s'installe et je me cache tel un lézard
C'est dans ses yeux que je me sens exister
Vice de la mélancolie planté dans mon corp
Je ne suis pas partie à temps alors je bois le coktail de la mort
Changement incontrôlable des êtres
Le cannibale savour mes entrailles quand je suis un traître
C'est une guerre contre mon ombre
Mais je perd mes batailles
Assiégé ils sont en surnombre
Doute,peur et colère.. je ne suis pas de taille