Allons ensemble en enfer

Une nuit ne suffit pas pour guérir les maux
Pourtant dieu seul sait qu'elle peut être longue
Saoul ça passe vite mais je mâche les mots
J écrase la mélancolie dans le song
La vie merode et creuse en laissant des creux
Même les preux chevalier peuvent devenir lépreux
Arrête je sais que c'étais hier mais j'y suis encore
Le lendemain les arrêtes écorche encore
Jporte l'amour macabre dhannibal
Je regarde tes tripes comme un cannibal
Jpapote et tu dis que jsuis génial
Mais quand je me confie tu chiales
Jsuis calé depuis que j'ai jeté l'encre
Dans l'encrier nacré de mes cries
Dans le cendrier s'effritent mes écrits
Phase brûlante depuis que la braise se dépose dans l'encre
Jme soucis de tout mais je prétend le contraire
Écrire me tourmente mais ptn c'est ma raison de vivre
Le malheur qu'on traîne me permet dla traire
Une histoire, une aventure, un meurtre je trouve la force dans les livres
Un drame, une mésaventure, une blessure
Jvais finir par fracasser 1 crâne
M sur le front ya des failles
Les origines ne sont plus de taille
La haine n'est que débris d'amour qui laisse des cratères au coeur
Quelques ebats pour oublier la peur
L'enfer est bondé mais jsais qu'une place m'y attend
Jbois 1 teille dans l'instant
Pas assez fort pour mériter ma place au cieux
Pas assez vieux pour être pieux
La lumière m'procure aucun effet
Elle éteint le feu et ses bienfaits
Jprend des ptit dej tout en canon
La rose se fane à la maison
La musique à planté sa graine maintenant les épines m'irritent le bide
Alors jencule mes putains de vers vides
Les idées hostilent persistent alors ma haine meventre
Démons se cachent dans l'antre
Je guérie mon âme pendant que vous détruisez les votres
Je chérie mon esprit alors que vous rabaissez les autres
Jésus dans lcoeur renard à 9 queue dans lcorp
J'ai su vivre pendant leur mort
J'ouvre mon esprit pupilles se dilatent
Jperd pieds pas besoin de dix late
La violence attire l'audimat
La bêtise ambiante me fait sentir comme primate
La faucheuse me regarde avec envie
La mort me gardera toujours en vie
Tes yeux n'ont aucune perception
Ton cerveau n'a pas de reception
Jvois ton mal être malgré tes facettes
Idées sombres dans les eaux noirs je mimmerge
Jsuis pressé sors ton arme que jte decoupe