Je suis venu te dire ....

L'angoisse gonfle je vais devoir me planter pour crever l'abcès
Mais je la côtoie tout les jours je suis dans l'excès
Toujours des papillons dans l'ventre je sais que je l'es vexé
J'essaie de tout plaquer pour l'étonner
Je donne sans compter
Elle bouillonne je sais qu'elle s'contient
Mais son intimité j'obtiens
Et j'effleure sa froideur extraite
D'un mélange de saveur muette
Que le silence embrase l'envie
D'embrasser ce péché de vie
Qui laisse des éclats miroitant
De pauvre fragment capturant
Des bribes d'éclairci
Qui me laisse à ta merci
Leonie also answered this question with: "Que je m’en vais"