Ask @valfrench:

-

Sadness
«Je me sens vide,
Je ne vois plus la vie comme avant,
Je ne crois plus en l’amour comme mes parents,
On aimerait me mettre avec ses filles,
Qui ne veulent pas de moi,
On aimerait que je sois ci ou ça,
Mais je me rends compte que je suis loin d’être tout ça,
Je n’arrive plus à rendre les gens heureux,
Je n’arrive même plus à tenir debout,
Car je vois tout flou,
Je broie du noir,
Je me suis perdu dans le désespoir,
En espérant que tout ces cachets auraient pu m’aider..🖋

View more

-

Satyriasis
Je me suis toujours demandé pourquoi le soleil était amoureux de la lune et nous éclairés,
Mais en faite c’est parce qu’il est comme nous,
Il garde toujours une petite lueur d’espoir en quelqu’un sur cette terre,
Alors il brille pour qu’un jour ces rares personnes angéliques,
Brillent aux côtés de sa femme,
La lune,
C’est une histoire d’amour,
Il est prêt à sacrifier sa vie à ses côtés,
Pour lui offrir tout ce qu’il a de plus beau,
Juste pour la voir brillée à son tour.🖋

View more

Tu te souviens de ton premier amour ?

Une main sur son cœur,
Son sourire m’effleure,
Mes coupures sur l’avant-bras,
Ses mots doux,
Elle se mord les lèvres,
Avant de jeter ce regard,
Qui me foudroie,
Et elle se jette dans mes bras,
Comme si elle me lâcherai pas,
Elle me fixe,
Mes mots perdent le fil,
Ses lèvres m’embobinent,
Je ne vois plus qu’elle,
Dans cette gare bondée d’inconnu,
C’est comme si le monde c’était arrêté,
C’est comme si tout avait pour but de me faire replonger,
Je soupire,
Baisse les bras,
L’écarte de moi,
Et un rire s’égare de ma voix,
«Je..(ahaha) excuse moi, les mensonges d’une femme ce n’est plus pour moi !»
Puis je me retourne,
Écouteurs en mains,
Pour repartir loin d’elle,
Loin de tout ça,
Et faire comme si ça n’existait pas.🖋

View more

-

j'effleure les étoiles
Tu sais dans le noir,
Y’a personne pour t’aider,
Faut que tu t’ouvres les entrailles,
Pour pouvoir connaître le goût du mal,
Un sourire aux lèvres,
Du sang sur le sol,
Un silence dans les couloirs,
Tu n’oublies,
T’exécutes les ordres,
Tu disparais dans les cris,
Plus rien pour toi n’a de valeur,
Depuis plus rien,
Ne bats dans ton petit corps,
Plus rien ne t’attire,
Tu es devenu ce silence,
Et plus rien ne s’oublie,
Petit à petit tu t’effaces,
De toi plus aucunes traces,
Et ouais gamin y’a pas de destins,
Pour les gens qui ont toujours voulu faire le bonheur,
Il n’existe que le malheur.🖋

View more

-

Vivige~
«J’entends des bruits de pas,
Là pluie frappe contre son corps,
La chaleur émanante,
Le parfum d’une femme,
D’autres gouttes tombent,
Mais cette fois,
Ce n’est pas la pluie,
Elle pose sa main sur mon épaule,
Et dans un soupir,
Elle me demande,
«Pourquoi ?»
Aucuns mots ne sortent de ma bouche,
Je n’ai plus aucune parole a attribué à cette demande,
Je sens que mon silence,
La détruit encore plus,
Alors j’essaye de me relever,
Mais mon corps ne me répond plus,
Alors je soulève juste ma tête,
La regarde droit dans les yeux,
Mon sang envahit la flaque d’eau,
Je fais un glissement de lèvres,
Pour lui montrer mon sourire,
Mais plus rien ne me répond,
Elle se laisse tomber dans la flaque d’eau,
Me prends dans ses bras,
Et avant de me perdre dans le néant,
J’arrive juste à lui dire,
«Je suis désolé grande sœur,
Je ne voulais plus vous voir souffrir..»
Puis un silence apparaît,
On entend plus qu’un cœur battre,
Mais les larmes de la fille ne s’interrompit pas.🖋

View more

quelqu'un en vue?

«Je l’ai dans le viseur,
Mon cœur bat la chamade,
Mes mains tremblent,
Mes émotions se mélangent,
Le silence pèse,
Ma vision devient trouble,
Puis tout part d’un coup,
Un gros bruit comme une explosion,
Des cris,
Des pleures,
Des appels aux secours,
Une femme les mains en sang,
Sur le cadavre de son mari,
Je retire la gâchette,
Je ne sens plus rien,
Tout s’éteint en quelques fragments de secondes,
Ça y est,
je l’ai fait,
Je me suis vengé,
Je l’ai tué.🖋

View more

Écrit

21h10
Tu sais récemment on m’a demandé,
Pourquoi j’avais tout ces bleus sur le corps,
Quand j’étais gamin je répondais que j’étais maladroit,
Pas doué,
Et maintenant ?
Rien n’a changé,
Enfin presque,
Avant c’était ces gamins qui me donnait ses coups,
Et puis j’y ai pris goût,
Alors j’ai commencé à ne vouloir que me battre,
J’ai commencé à aimé souffrir,
J’ai commencé à aimé me détruire,
J’ai commencé à vénérer la mort,
Et détester ce que vous appelez «dieu»,
Je suis devenu un démon,
Et bizarrement j’aime ça,
Je me sens bien,
Et si demain je devrais crevé,
Je crois que j’en serais heureux,
Je ne vois en moi que le mal,
Que du négatif,
J’ai envie de tout détruire,
Et pourquoi pas me détruire en même temps,
J’ai envie d’éliminé chaques personnes qui me parle d’amour,
Et encore plus celles qui essayent de me faire croire que j’ai aussi possession d’un cœur,
Je n’ai plus aucune importance pour personne tu sais,
Et plus personne n’a d’importance pour moi,
Car en vérité,
Les anges qui te font succomber,
Ce sont eux les démons,
La vie n’est qu’un superflu de conneries,
Vous êtes les animaux en cages que vous nourrissez,
Car un jour ce sera à votre tour d’être mangé,
abattue ou même tué,
Et il ne restera de vous que des tombes,
Mais personnes n’ira vous voir,
Car vous êtes tous insignifiants,
Et croyez moi,
C’est quand on sera mort,
Qu’on sera vraiment vivant,
Alors oui j’écris,
Ce qui me passe par la tête,
Et ce qui me détruit,
Et quand j’écris,
Mes mots s’embrouillent,
Mon orthographe n’es plus au programme,
Je ne sais plus ce que je dis,
Je ne sais même plus si je le pense vraiment,
Mais je sais que quand j’écris,
Au final c’est comme ma vie,
Ça n’a aucun sens,
C’est inutile,
Et pourtant je continue.🖋

View more

La noirceur de ce monde

«Et tu sais cette fille qui te plait,
Celle où tout les jours tu mets une lettre dans son casier,
Des poèmes que tu sors de ton cœur,
Des sourires narquois que tu fais quand tu la regardes,
Ce soir ou elle t’a invité boire un verre,
En te disant,
J’ai jamais rencontré aussi belle personne,
Cette fille qui c’est amusée de toi,
Qui prenait tes poèmes,
Et le lisait devant tout le monde,
En te pointant du doigt,
Se moquant de toi,
Celle qui a demandé à ses garçons de te casser la gueule à chaque fin de cours,
Celle qui t’a détruit devant le monde entier,
Celle qui a fait de ton cœur,
Des morceaux de papiers,
C’est ce genre de personne,
Qui sont la noirceur de ce monde,
Ce n’est pas toi,
Gamin.🖋

View more

Ah oui je voulais dire "la forêt" j'ai fait une erreur excuse moi

Vivige~
«Un soir,
Dans le noir complet,
Il se rendit dans cette forêt,
On l’appelait la forêt imaginaire,
Là où tout rêve peut-être réalisé,
En contrepartie,
Son cœur était remplacé,
Alors le petit garçon en pleure,
Pris l’arbre dans ses bras,
L’embrassa,
Et demanda,
Je veux que plus personne ne sache quand je vais mal,
Je ne veux plus jamais pouvoir pleurer,
Je veux juste pouvoir mentir sans qu’on s’en aperçoive,
La forêt s’arrêta un instant,
Les oiseaux de la nuit,
Ne faisaient plus aucuns bruits,
Même le vent c’était arrêter,
Un homme apparut devant le garçon,
«Est-ce vraiment ton souhait ?»
Le garçon lui sourit,
Et lui répondu,
«Oui monsieur.»
Alors l’homme recula,
Et disparut,
Le gamin rentra chez lui,
Il sourit à ses parents,
«Je vais bien papa, maman»
Et pour une fois ils ne répondirent rien,
Mais son petit cœur était vide,
Alors que son affirmation était empli de mensonge,
L’homme le regarda au loin,
Et se demanda,
«peut-on perdre nos sentiments par détriment de pouvoir faire croire qu’on est heureux ?».🖋

View more

-

Vivige~
«Un jour j’ai vu la noirceur de ce monde,
J’en suis mort dans les décombres,
Je me suis rapproché de cette vitre cassé,
Le sang,
Enfin plutôt mon sang,
Était encore gravé,
Je jeta un regarde dans ce miroir,
Et je n’y vu plus rien,
Comme si mon âme était parti,
Comme si j’étais un fantôme,
Les jours passèrent,
Les années passèrent,
Les gens me voyaient,
Le monde me voyait,
Ce n’était pas mon âme que j’avais perdu,
Ce n’est pas non plus ma vie,
Mais c’est tout simplement ce qui bat dans nos corps,
J’avais perdu ce cœur,
Et était devenu un bourreau,
Avide de sang et de souffrance,
Je m’en excuse,
On ne peut venger la souffrance que par la souffrance.🖋»

View more

tiret.

Sadness
«En faite, je me suis rendu compte, que je ne pourrais jamais sortir avec une fille de ce monde.
Certes elles peuvent être charmante, mignonne et même attirante,
Mais elles n’ont plus rien qui faisait s’emballer mon cœur,
En faite, je me rends compte,
Qu’à part montrer leurs corps,
Se faire prendre à tout va,
Elles ont toutes une triste mélodie,
Quand je les regardes droit dans les yeux,
Je ne vois pas d’ouverture à une conversation intelligente,
Les plus «intelligentes» d’entres elles,
Ne savent que débèqueter des idioties,
Elles utilisent leurs connaissances éducatives,
Plutôt qu’utiliser les connaissances morales et artistiques,
Ce que je veux dire par là, C’est que tu peux leurs parlées de Mozart ou bien de Beethoven,
Elles te sortiront des avis préconçues,
Elles n’argumenteront pas sur l’amour de la personne,
De la haine, de la joie,
De la tristesse,
Non, elles te décriront chaque détails de l’œuvre,
Sans essayer de comprendre pourquoi cette œuvre il l’a fait ainsi et pas autrement,
Les filles/ femmes d’aujourd’hui sont comme les hommes d’autrefois,
Avide de sexe, et de psychologie à deux balles,
Même pas capable d’utiliser ce qu’ils ont au plus profond de leurs êtres pour te dire les choses,
Le monde est devenu si basique,
Une destruction intellectuelle inévitable,
Un amour préconçue par la vie,
Et c’est le plus con et le moins sentimental d’entre nous qui vous le dit,
A méditer, je pense.🖋

View more

«Chacun de ses jours est terni de désolation, depuis lors seule la Mort lui prête attention.» Écrit moi un joli texte s'il te plaît 💕🔪💀

Høρε
Un jour,
Une fille est venue,
Elle me trouvait mignon,
Voulait sortir avec moi,
Alors je ne pu dire non,
Un joli sourire,
Un visage d’ange,
Des paroles censées et intelligentes,
Elle avait l’air d’être tellement parfaite,
Je me prit dans l’étreinte,
Jusqu’au jour où,
J’appris que ce n’était qu’un vulgaire gage,
Ces gamins qui me frappait à la cour de récré,
Avait demandé à cette fille,
Si elle arrivait à tenir plus d’un mois avec un misérable comme moi,
Ouais ce gamin,
Qui était habillé comme un pouilleux,
Qui malgré tout ce qui lui arrivé,
Garder le sourire aux lèvres,
Et c’est là que je compris,
Que je ne pourrais plus aimer,
Qu’en faite j’étais voué au malheur,
Que même ma famille,
Je n’aurait pas de peine si un jour elle disparaissait,
Je me rendit compte que j’étais devenu un vide,
Et tout ça grâce à ces gamins,
Qui ont réussi à m’enfoncer plus bas que terre,
C’est à partir de ce moment,
Que mes pensées ont changés,
Que mes poings ont commencés à saignés,
Que mes avant bras avaient de jolies coupures,
C’est à ce moment que j’ai su,
Que dans ma vie le bonheur ne peut pas venir,
Que dieu n’existe pas,
Que les gens sont des menteurs nés,
Que l’amour n’est qu’existentielle,
Mais surtout que j’étais ici,
Pour me venger de ceux du passé,
Et faire naître les ténèbres dans ce monde.🖋

View more

-

sale idiote.
«Tu sais,
Je suis peut-être pas comme tout le monde,
Je suis sûrement loin d’être parfait,
Je suis l’une des personnes les plus moches sur terre,
Je me hais physiquement,
Je suis totalement débile,
J’ai juste envie de me suicidé,
Et laisser tressaillir mon corps sur le sol,
Mourant,
Et pourtant,
Malgré tout ces défauts,
Toutes ces envies suicidaires,
Quand j’étais à tes côtés,
Je me sentais bien,
Je n’étais plus moi,
J’avais l’impression d’aime la vie,
Si seulement tu n’étais pas partie,
Mon cœur entre tes mains,
S’arrêtant de battre,
A chaque pas nous éloignant,
Si seulement je n’aurais pas été moi,
Tu serais sûrement resté..🖋

View more

- 🙃

Satyriasis
«Souris moi,
Dansons sous la nuit étoilée,
Ton visage illuminé par la lune,
Le mien aspiré par la sombreur de la nuit,
Laisse moi te faire valser,
Te dire des mots doux,
Sentir ton cœur éclaté,
Sous mes yeux étincelants,
Voir tes jolies lèvres se refermées,
Tes yeux disparaître dans l’obscurité,
Ton joli corps ne plus bouger,
Ta pâleur traverser tout ton corps,
Et ton sang sur mes mains coulés,
Et voir entre mes lèvres la lune refléter,
Un sourire aussi blanc que la pâleur de ton doux visage,
Je t’aime qu’elle m’avait dit,
Quelle erreur..🖋

View more

Tu écris très mal au contraire !!!

Je n’écris pas pour vous,
J’écris pour moi,
Plus j’écris,
Plus j’ai envie de tous vous dépecer,
De voir votre sang sur mon sol,
Votre sourire ne jamais réapparaître,
Vos cris et pleurent de détresse me libérer,
J’ai envie de vous voir souffrir,
J’ai envie que vous ressentiez,
Ce que j’ai toujours ressenti,
Puis tu me donner ta main l’inconnu ?
Je t’offrirais un sanglant destin :).🖋

View more

T a pas envi d’etre En couple ?

Le problème ce n’est pas l’envie, c’est juste les gens d’aujourd’hui, tu vois moi j’aimerais avoir une copine avec qui je sais que même à 60ans ont sera toujours ensemble, je veux pas un coup d’un soir et moi j’aimerai une fille fidèle avec qui on passerai nos vacances ensemble, ont voyagerai un peu partout, sans prise de tête avec qui y’a de la jalousie mais pas abusives et surtout qu’elle ne parle pas à 10mecs comme les dernières petites amies que j’ai eu, donc voilà le problème c’est que je veux un rêve réalisable mais il ne le sera jamais, car des filles comme je veux ça n’existe quasiment plus, ce monde est abreuvé par la soif de sexe même pas d’amour alors ils vendent leurs corps (femme comme homme) à n’importe qui et moi je n’ai aucune honte à le dire je n’ai fais les prelis qu’avec deux filles et l’amour qu’avec une et avec laquelle je suis resté un an et maintenant ça fais plus d’un an que je n’ai plus rien fais.🖋

View more

-

Satyriasis
«Tu sais elle avait tout pour me plaire,
Sous mon côté destructeur,
Elle arrivé à faire battre mon cœur,
Plus les jours passés à parler,
Plus de ses paroles je succombé,
Et un jour on c’est vu,
Et là j’ai su que j’étais foutu,
L’amour pris le dessus sur la mort,
C’est comme si elle m’avait jeté un sort,
Je suis devenu sa proie,
Et mon cœur se battait pour que chaque jour je la revois,
Mais un jour la mort m’a pris,
Et je disparu dans la nuit,
Sans rien sans vie,
Comme un fruit qui avait pourri. 🖋»

View more

T'es si inaccessible que ça ?

Happy Violence.
«L’inconnue : Eh valentin, dis moi que cherches tu, t’as toujours perdu depuis ces 7ans qu’on se connaît..
V : Tu sais je suis pas compliquée, je cherche juste une fille fidèle et mature, qui a de l’intelligence, qui chaque fois je la regarde je rougis, qu’elle me fasse sourire dans mes moments de détresse, je veux juste une fille pour moi et qui comme moi ne voit que nous deux et rien d’autres, tu vois je cherche ce qui n’est plus fais dans ce monde, je recherche l’impossible.
L’inconnue : Tu es vraiment trop compliqué tu sais.
V : Moins on aime, plus on se détruit que veux tu (:.🖋»

View more

-

pensées de minuit.
«J’ai quelques peines de cœur,
Mon sourire se transforme en bouquets de fleurs,
Mes doux baisers,
Te ferons succomber,
Quand je passerai mes doigts dans tes cheveux,
Et je te chuchoterai que je te veux,
Que tout les soirs je ne veux pas de ton corps,
Mais qu’on s’aime jusqu’à la mort,
Et que tes larmes ne coulent plus jamais,
A part quand entre tes mains tu tiendras notre bébé,
Et là je ne pourrais plus que scintiller,
Dans les étoiles pour toi je brillerai,
Pour te dire à quel point je t’aime,
Sans avoir besoin d’écrire ce genre de poème,
Je serai ton ciel étoilé,
Tu seras ma princesse à jamais.🖋»

View more

Next