@lia_mornelda

Lia MornElda

Penses-tu que tu as changé depuis l'année dernière? De quelle manière?

C'est presqu'une question rhétorique, ça !
L'an passé, 26/10/2014...
J'étais en foyer psy, suite à une TS un mois et demi plus tôt à cause d'un cumul burnout + harcèlement par un pervers narcissique. Je n'avais plus de logement à mon nom (et ça a duré et dure toujours), plus de travail (hormis un contrat que je devais boucler), et ne pouvais plus aller en cours. Pour arranger les choses, le PN en question continuait à me malmener. Je n'avais plus d'estime de moi-même, plus confiance en moi, plus aucun repère : tout ce qui me restait c'était ma famille et des amis qui me soutenaient. (Remarquez : c'est déjà énorme.)
Depuis... j'ai repris l'écriture et enfin gagné un NaNoWriMo avant de me lancer dans un Projet Bradbury et gagner le match d'écriture des Imaginales. J'ai intégré la Triiiniteam et me suis épanouie dans le milieu du jeu vidéo, j'ai eu mon dernier diplôme, je suis partie sur un coup de tête en Ecosse, puis en Scandinavie, j'ai rencontré un nombre incroyable de gens tous très bien, j'ai eu un suivi psy et j'ai même réussi à mener à bien une rupture dans ma vie grâce à ce suivi.
Et dernièrement j'ai repris la couture et vendu mes premières peluches, et j'ai trouvé un boulot stable en CDI qui va rythmer mes journées (ou les rendre chaotiques, on verra). Enfin, j'aurai un logement d'ici moins d'un mois. En plus, je change de ville et m'éloigne donc des triggers locaux, et me retrouve dans un environnement international, donc il y a des chances que je me sente plus comme un poisson dans l'eau qu'actuellement.
Soyons honnêtes : je suis toujours tourmentée par mon stress post-traumatique et des angoisses plus ou moins rationnelles ; je suis toujours dévorée par l'injustice de voir le PN courir en liberté et prêt à détruire d'autres vies. Malgré ça, je pense que là, clairement, la réponse à la question est un GROS OUI.

Latest answers from Lia MornElda

Quelle erreur refais-tu sans cesse ?

Je confonds toujours conjoncture et conjecture. A force de me tromper, j'en finis par écrire celui que je pense être le mauvais parce que c'est souvent le bon. C'est pourtant pas compliqué hein, mais je retiens pas.
Et sinon, je suis nulle pour rester hors de la tête des gens. L'éponge, tout ça. Ca m'a joué des tours, et je pense que c'est pas fini.

Es-tu un bon menteur?

Quand il s'agit de cacher que ça ne va pas, oui.
Quand on me pose des questions trop personnelles et que je n'arrive pas à me protéger autrement, oui.
Quand il s'agit de flouer l'administration, oui.
Face aux gens que j'aime -> NON, je suis SUPER NULLE, je n'arrive RIEN à cacher et je me sens hyper mal si j'essaie, c'est affreux cette sensation de poids au creux de la poitrine et je ne le soutiens jamais très longtemps. Du coup je suis un peu nulle pour organiser des surprises, par exemple. Je stresse et je me sens coupable souvent. Ce qui est complètement con.

Préfères-tu poser des questions ou y répondre?

Répondre. Je suis nulle pour poser des questions. Je suis nulle pour faire deviner des trucs.
En fait, c'est un méchant malaise. Je crois que j'ai pas envie de me rendre compte que l'autre pense pas comme moi.
Un jour, il faudra sans doute que je surpasse ça, parce que ça en dit long sur le chemin qu'il me reste à faire pour ne plus me faire "toute casser" facilement.

Quelle est la personne que tu aurais préféré ne jamais rencontrer ?

Vu mes derniers messages, ça pourrait paraître évident comme réponse. Non ?
Et pour autant... J'aurais sûrement préféré ne jamais rencontrer Narcisse. Mais il a contribué (même si en très gros mal) à ce que je suis maintenant, alors je pense que si c'était à refaire, je le referais. Ce n'est pas grâce à lui que je suis comme je suis maintenant, mais c'est sûrement grâce à ce que j'ai vécu à cause de lui. J'aurais sans doute préféré ne pas "grandir" de cette manière, mais si je ne l'avais pas rencontré, je serais peut être restée dépendante affective, et il y aurait eu encore un autre Narcisse, et un autre...
Il a failli avoir ma peau mais il a été électrochoc. Avec des si, on pourrait changer beaucoup de choses, mais je crois que je vais garder ma vie telle qu'elle a été et telle qu'elle est maintenant. :)

View more

Quelles qualités apprécies-tu le plus chez tes amis?

Leur PATIENCE.
Bon sang. Certains de mes amis sont juste des SAINTS. Je vous jure.
Leur présence aussi.
Et leur joie de vivre, même quand plus rien ne va. J'ai l'impression qu'on est un peu une équipe de battants.
Je vous ai déjà dit que j'avais énormément de chance d'avoir des amis pareils ?

Pourrais-tu passer le reste de ta vie sans boire d'alcool ?

Oui.
Je serais un peu triste parce qu'il y a des goûts que j'aime bien. En général, l'alcool et moi, c'est une question de gourmandise.
Mais j'ai déjà du me restreindre dernièrement pour des raisons de santé, et ne bois déjà presque plus. Honnêtement, je pourrais arrêter facilement.

Quel genre de chaussures portes-tu le plus?

Des chaussures de sécu. Et ça va pas aller en s'arrangeant, avec #NouvoBoulo, a priori.
(mais sinon en vrai je peux aussi porter tous types de chaussures. Je marche aussi très bien avec des talons adaptés, oui oui)

Faut que j'arrête d'oublier de décocher la case sur l'anonymat moi... du coup, panda géant ou panda roux ?

DarkRiketz’s Profile PhotoJiminy DarkRiketz
Panda roux, évidemment. J'ai été très déçue par les pandas géants en fait.
Au zoo de Chongqing, ils étaient en forme, mais trop patauds, pas si sympas qu'on voudrait nous le faire croire.
Alors que les pandas roux, franchement, ils étaient géniaux. Ils sautaient partout, réclamaient de la nourriture. Et ils avaient l'air tellement doux.
Et surtout, ce regard. Ils ont un regard tellement intelligent, ces animaux. Ca te cloue sur place. Tu sens que la bestiole, elle calcule bien ce qu'elle fait.

Si tu pouvais éliminer une personnalité célèbre et une seule, sans la moindre conséquence (et à titre purement théorique hein ^^) ce serait qui ? (t'as éventuellement le droit de préciser pourquoi ^^)

Mmmmh. Là tu m'as vraiment, vraiment donné à réfléchir.
Je n'élimine pas les gens, je les éduque. Enfin j'essaie. Ou je les enferme hors de ma vie.
Du coup, franchement, je sais pas. Je vois pas en quoi éliminer qui que ce soit ferait avancer les choses à vrai dire. Je ne suis pas sûre que je le ferais, tout simplement.
Je reviens vers toi si jamais j'ai une autre réponse. Ca peut évoluer ces choses là.

Quel était ton premier travail salarié ?

Prof de français à l'Alliance Française de Chongqing.
En vrai avant j'ai fait des plans de recollement dans une entreprise de maçonnerie mais c'était pas vraiment un job d'été officiel. Après j'ai été démarcheuse téléphonique à l'international, et ça c'était franchement épuisant mais parfois rigolo. Mais pareil, c'était pas très euh... représentatif d'un travail salarié ? (Enfin si mais... pas trop.)

Language: English