Ask @NatachaTamisier:

Penses-tu que tu as changé depuis l'année dernière? De quelle manière?

L'année dernière j'étais mariée à un homme qui a du boulot et hé tais dans un bel appartement neuf.
Cette année je suis en couplé sans paperasse et hé vis dans une yourte dans la nature.
J'ai pas changé, je me suis rapprochée de moi.

View more

Bonsoir, peux tu me raconter une histoire qui se termine ni bien ni mal ? :)

Enviejesuis
"Je ne bougeais plus. Aucun de mes membres ne répondait ... Je ne pouvais plus bouger... Je ne savais pas si j'avais chaud ou froid. Ma peau dormait déjà paisiblement dans l'éternel sommeil de fin de vie. L'homme au visage incertain s'approcha de moi, comme d'habitude, je commençais à connaître tout cela par cœur. Je supposais qu'il me regardait droit dans les yeux, et que son regard était sombre et perçant, dur et calme.
"Maintenant Eleden, tu peux connaitre le début de ton histoire. Ta propre histoire"
Ces paroles, il me les disait à chaque fois. Mais à chaque fois, il me manquait la fin...
I
Je me réveillai en sursaut. Je suis vivante, C'était ma première pensée de la journée aussi loin que remontait ma mémoire. Je suis encore en vie. Glacée, bien que brûlante de fièvre, enveloppée tant bien que mal dans le chiffon crasseux qui servait à éponger les fuites des tonneaux. Je reprenais lentement conscience de la situation. Le jour s'était levé mais le froid et l'humidité de la nuit s'engouffraient encore dans les cales du bateau, me perçant jusqu'à la moelle.
J'étais encore en vie. La fièvre, ma bonne compagne depuis bientôt quatre jours (ou peut-être cinq, j'ai perdu le compte), ne me laisse que peu de répit. J'ouvris les yeux sur les premiers rayons du jour qui peinent à filtrer à travers les fissures du pont supérieur au-dessus de ma tête. L'odeur de mauvais vin et de renfermé donnait plus l'impression que mon corps s'était échoué dans l'arrière-boutique d'une taverne mal famée que sur l'immensité de la mer.
Passagère clandestine, je m'étais dissimulée dans le coin le plus reculés du fond de cette gabare qui faisait route vers les Grandes Terres. Ici, entre les tonneaux qui constituaient manifestement le chargement précieux de ce bateaux, j'avais trouvé le moyen idéal de parcourir la mer sans me faire remarquer, et j'avoue que mes claquements de dents avaient bien besoin d'être couvert par le bruit des tonneaux qui s'entrechoquaient.
Je me recroquevillai encore un peu plus contre la paroi, espérant me faire plus petite qu'une souris, et cherchant en vain à conserver le peu de chaleur que ma pauvre carcasse dégageait à grand-peine. Le sol humide et moisi semblait aspirer toute tentative de bien-être."
Premières lignes de "Eleden", un roman pour 40 plumes. http://unromanpour40plumes.blogspot.fr/
On est plusieurs écrivains dessus ^^

View more

Bonsoir, j'ai envie que tu écoutes une musique que tu apprécies particulièrement, puis que tu me racontes ton rêve et les moyens que tu comptes mettre en oeuvre pour le réaliser !

Enviejesuis
La un ketanou. Un tour.
Voyager dans le monde entier
pour ce faire, arrêter de travailler.
Si vous pensez qu'il faut de l'argent pour voyager tant et que pour de l'argent vous devez travailler, alors vous ne voyagerez pas.

View more

Tu devrais apprendre à demander avec politesse au lieu de répondre ainsi. Alors certes tu es sur téléphone et j'ai négligé ce fait pour mes QG en rapport avec la musique, mais tu aurais tout de même m'adresser un message explicatif plus affectueux, ou du moins sans montrer que ça te fait chier.

Orion
excuse moi que tu l'ai pris comme ça, mais je te le demande doucement plusieurs fois ^^

View more

Next